Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 19:53

 

 

adeodat.jpg  Fils d' un sous-diacre romain Etienne, Adéodat ( en latin Deus dedit = Dieu donne ) fut élevé au monastère Saint-Erasme à Rome.


Il succéda en 615 à Boniface IV. La plupart des hautes charges ecclésiastiques, comme l' avait voulu saint Grégoire le Grand, étaient aux mains des moines. Saint Adéodat redonna aux prêtres séculiers des responsabilités plus importantes, leur demandant de prier plus.


A l' époque la péninsule italienne était gouvernée d' une part par les Lombards, et d' autre part par l' Empereur Romain d' Orient qui était représenté par un exarque à Ravenne. Héraclius était au pouvoir. Rome dépendait de son gouvernement.


En 616 la peste réapparut à Rome et en 618 la lèpre...
Adéodat dut secourir la population romaine, mais il s' éteignit en 618. Son successeur ne devint pape qu' au bout de treize mois.

Repost 0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 19:06
Magloire naquit en 535 dans le diocèse de Vannes, en Armorique ( aujourd' hui Bretagne ), au temps de l' Empereur romain Justinien. Le roi d' Armorique était à l' époque Joël II.
Il semble que saint Magloire était le cousin de saint Samson ( mort en 565 ) et qu' il fut éduqué dans le monastère de ce dernier, qui se trouvait à Llantwit dans le pays de Galles. Il y fut ordonné diacre, et ensuite retourna en Armorique.

Samson et Magloire prêchèrent à leurs frères celtes dans les régions côtières. Samson fonda de nombreuses abbayes, et Magloire devint abbé d' un monastère près de Dol. Il y fut prêtre, puis évêque.
Devenu âgé, saint Magloire désira se retirer dans la solitude, et trouva asile sur l' île de Serk ( ou Sercq, Sargia en latin ) aujourd' hui île anglo-normande près de Guernesey, après avoir laissé son siège à saint Budoc. Mais il fut bientôt entouré de disciples et dut fonder encore un nouveau monastère, qui regroupa 62 moines.

Saint Magloire menait une vie de pénitence, jeûnait le mercredi et le vendredi, et se contentait de quelques poissons les autres jours. Les dates de sa mort diffèrent, le martyrologe romain la fixe au 24 octobre 605, d' autres sources en 585.

Saint Magloire était caractéristique de ces évêques et moines celtes itinérants qui évangélisèrent l' Armorique entre le Vème et le VIIème siècles, époque des invasions en Europe. Ils furent aussi extrêmement actifs dans ce qui allait devenir l' Angleterre, le Pays de Galles et l' Irlande, ainsi que le long de la Manche. 

lehon.jpg

         Saint-Magloire-de-Léhon, vers 1860.

En 850, les moines de Léhon ( près de Dinan ) s' approprièrent ses reliques et construisirent une église en son honneur, sur une parcelle de terre offerte par le roi d' Armorique ( ou plutôt le Dux Brittonum, ou Duc de Bretagne, car tel était son titre dans les archives de l' époque...). Ainsi fut fondée l' abbaye Saint-Magloire-de-Léhon. Par la suite, à cause des invasions normandes, les reliques trouvèrent refuge à Paris au Xème siècle, et le culte du saint connut une nouvelle gloire. On construisit la célèbre abbaye Saint-Magloire, aujourd' hui disparue, près de la rue Saint-Denis. 

Il est fêté dans de nombreuses localités le 25 octobre.

Dans les oeuvres d' art qui le représentent, il est figuré sous les traits d' un ermite ou d' un pélerin.

Lien : http://perso.wanadoo.fr/lehon-22
Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 20:27
calixte.jpg   
Le Pape Zéphyrin éleva au diaconat cet ancien esclave qui devait lui succéder vers 217 et qui mourut martyr, victime d' une émeute, semble-t-il, le 14 octobre 222. Il fut jeté dans un puits.

Calixte Ier eut à lutter contre l' hérésie ; il traita avec bonté les apostats repentants. Il instaura le jeûne des Quatre-Temps.

 Il faut noter qu' il ne fut pas enseveli dans le cimetière qui porte son nom, et qu' il fit construire à Rome, mais au cimetière de Calépode ( Voie Aurélienne ), où l' on a retrouvé sa tombe en 1960.  
Repost 0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 20:47
Cousine de l' Apôtre Paul et soeur de sainte Philonille,  Zénaïde est fêtée aujourd' hui par l' Eglise catholique.
Elle est aussi une sainte particulièrement révérée par les Eglises grecques d' Orient, notamment l' Eglise Orthodoxe russe, sous le nom de Zinaïda. Dans le calendrier julien, elle est fêtée chez nos Frères d' Orient le 11 octobre ( soit le 24 octobre pour le calendrier grégorien ).

zinaida.jpg

Elle se fit disciple du Christ en Cilicie, où elle mourut à Tarse. Elle soignait les malades, en menant une vie d' ascète retirée.  nti_bug_fck
Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 00:46
Evêque de Reims depuis 459, il naquit à Laon vers 437. Il joua un rôle prépondérant dans la conversion de Clovis et le baptisa en 496. Apôtre des Francs, il fut à l' origine des évêchés de Thérouanne, de Noyon-Tournai 
et d' Arras.

bapt--me-de-clovis.jpg

Il était le fils de sainte Céline et du comte de Laon. Administrateur habile, il fut par sa science et son éloquence la lumière de la Gaule au Vème siècle. Aidé de l' influence de sainte Clotilde, il fut à l' origine de la vocation chrétienne de la France qui vénère en lui un de ses patrons. Il mourut à Reims le 13 janvier 533.

Le 1er octobre est l' anniversaire de la translation de son corps en 852 et de la dédicace de sa basilique en 1049 par le Pape saint Léon IX. 

Lien :
 http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5010505.html
Repost 0
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 15:31
" Ignorer les Ecritures, c' est ignorer le Christ. " Cette maxime de saint Jérôme nous explique pourquoi il se voua à étudier, à traduire et à commenter la Bible.

Saint Jérôme naquit à Stridon en Dalmatie. Après avoir étudié les lettres profanes à Rome où le Pape Libère lui donna le baptême, le jeune Dalmate partit pour la Gaule et  vécut à Trèves où il apprit l' existence du monachisme oriental.
Il se rendit donc en Orient où il mena une vie austère et se mit à l' apprentissage de l' hébreu, langue morte. Il fut ordonné prêtre à Antioche, initié au sens spirituel des Ecritures par saint Grégoire de Naziance, qu' il rencontra à Constantinople.
Il fut appelé à Rome par le Pape saint Damase qui le chargea de réviser la traduction latine de la Bible, révision qui sera " la Vulgate ".

  saint-j--r--me.jpg

Quand les calomnies de ses ennemis l' obligèrent à quitter Rome, il se fixa à Bethléem, suivi par des patriciennes romaines qu' il avait formées à la vie monastique, notamment sainte Paule et sa fille sainte Eustochie. Elles firent bâtir le monastère où saint Jérôme vivra près de trente ans, dans la prière, la pénitence et l' étude, avant d' y mourir le 30 septembre 420. Par la suite, son corps fut déposé à la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome. 

saint-j--r--me-au-d--sert.jpg

Liens : 
saint Jérôme et saint Damase : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-4857297.html 
saint Jérôme et saint Héliodore : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-20951980.html
saint Jérôme et sainte Marcelle : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-16184548.html
saint Jérôme et sainte Mélanie : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-26295715.html
Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 16:36
Saint Chariton naquit dans la partie orientale de l' Empire romain ; en Asie Mineure à Iconium ( aujourd' hui Konye en Turquie ) au IIIème siècle.
Il se rendit près des Lieux Saints en Palestine, et finit par s' établir dans la vallée du Cédron, sur la route de Jéricho. Il y mena une vie érémitique, faite de jeûne et de prière.

chariton-ic--ne.jpg

Mais bientôt il fut entouré de disciples, et dut fonder la laure de Pharan : centre monastique, pour partie cénobitique et pour partie érémitique. Les moines plus âgés se retiraient pour mener une vie ascétique et contemplative, dans les grottes environnantes. Ils retrouvaient les autres moines pour la liturgie.

palestine-chariton-monasteres-carte.jpg

De nouveau, saint Chariton dut fuir la popularité,et les nouveaux disciples qui affluaient. Il se retira au désert, puis créa une autre laure : le monastère de Douka. Enfin quelques années plus tard, au Sud-Est de Bethléem, il fut à l' origine de la fondation du monastère de Souka, ou Vieille Laure, qui devint une étape obligée des pélerins. Il mourut vers 350.

pharan.jpg            Restes des grottes de la laure de Pharan
Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 23:13
Matthieu était publicain, c' est-à-dire percepteur d' impôts, à Capharnaüm. Jésus lui dit :  " viens, et suis- moi ! "
Il est l' auteur du plus ancien des évangiles, écrit en araméen, puis traduit en grec. Il fait le lien entre l' Ancienne Alliance et la Nouvelle Alliance. Son symbole est un ange.

saint-matthieu-caravage-saint-louis-des-fran--ais.jpg

                             Saint Matthieu, Caravage, Rome, église Saint-Louis-des-Français
Repost 0
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 19:23

cornelius.jpg

Elu pape en 251, mort en exil à Centum-Cellae ( Civita Vecchia ) en juin 253, saint Corneille fit face avec prudence et fermeté aux dangers que courait l' Eglise frappée par la persécution et divisée par le schisme au sujet de la réconciliation des apostats ( relaps ).
Dans cette affaire, il fut soutenu contre Novatien par l' évêque saint Cyprien de Carthage. Celui-ci, né de parents païens vers 210, fut d' abord avocat. Evêque en 249, il soutint la nullité du baptême conféré par les hérétiques, opinion condamnée par le pape. Il échappa à la persécution de Dèce, en 251.
Exilé en 257, puis rappelé à Cathage et mis en demeure de sacrifier aux idoles, il est décapité le 14 septembre 258. A sa sentence de mort, il avait répondu : Deo gratias !
Ses écrits sont d' une grande richesse doctrinale.  

saint-cyprien.jpg

Repost 0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 19:05
En 387 saint Ambroise, évêque de Milan, baptisait saint Augustin âgé de 33 ans. La conversion du jeune homme né en Afrique du Nord, fruit des prières et des larmes de sa mère sainte Monique, était le point de départ d' une vie dont la maxime : " Aime et fais ce que tu veux " explique la fécondité.
La charité en effet le rendit infatigable dans son labeur pastoral au siège d' Hippone ( Hippo Regius en latin qui deviendra la future Bône, puis Annaba, aujourd' hui en Algérie ). Il ne cessa de lutter aussi contre les hérésies ( donatisme, pélagianisme, etc... ).
La charité anime aussi ses ouvrages qui lui méritèrent le titre de " docteur de la grâce " et dont deux surtout sont célèbres : " les Confessions ", louange de Dieu qui a fait notre coeur pour lui seul et ne nous permet pas de trouver le repos hors de lui ;  et  " la Cité de Dieu " , qui montre le sens caché de l' histoire humaine et la place de l' Eglise dans cette histoire.

saint-augustin.jpg

Saint Augustin, par une de ses lettres qui devint la règle de vie de nombreuses communautés d' hommes et de femmes, est un des fondateurs de la vie religieuse en Occident. Mort le 28 août 430, il domine toujours la pensée chrétienne.


saint-augustin-latran.jpg
                   Saint Augustin, Rome Palais du Latran

Lien : photos des ruines d' Hippône et la basilique du XIXème siècle 

www.annaba-photos.com
nti_bug_fck
Repost 0