Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 12:55

" Oh ! pauvre petit papillon lié par tant de chaînes, on ne te permettrait pas de voler comme tu le voudrais !  Ayez pitié de lui, mon Dieu ; autorisez-le à réaliser quelques-uns de ses désirs, pour votre honneur et votre gloire. Ne songez pas à son peu de mérite, à sa basse nature. Vous avez la puissance, vous Seigneur, d'ordonner à la mer et au grand Jourdain de se retirer pour laisser passer les enfants d'Israël. Ne plaignez pas cette âme, puisqu'avec l'aide de votre force, elle peut supporter bien des peines.  Elle y est résolue et désire les subir.

Etendez, Seigneur, votre bras tout puissant, afin qu'elle n'emploie pas sa vie à des choses mesquines. Que votre grandeur se manifeste en un objet si féminin et si méprisé. Que le monde comprenne ainsi qu'elle n'est rien par elle-même et que le monde vous chante des louanges, quoiqu'il puisse en coûter. Eût-elle mille vies, cette âme veut les donner, afin qu'un seul puisse mieux vous louer à cause d'elle.

Cette âme pense donc bien user de ses peines, car elle comprend sincèrement qu'elle ne mérite pas de souffrir pour vous, ni même de mourir."  

Thérèse d'Avila, Le Château intérieur, Sixième demeure, VI



Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 15:02
A l'occasion de la fête de la délivrance d'Orléans par Jeanne d'Arc, il est bon de relire le discours de Pie XII sur la vocation de La France.

Lien sur l'excellent blog du Mesnil-Marie :

 http://leblogdumesnil.unblog.fr/
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 00:36
Extrait du livre de Soeur Emmanuelle, de la Congrégation des Religieuses de ND de Sion*, la célèbre chiffonnière du Caire ( morte le 20 octobre 2008 ) ' Confessions d' une religieuse " ( Flammarion).

" Il est une question que je me suis souvent posée : qu' est-ce qui me fait courir chaque matin vers l' Eucharistie depuis tant d' années ? Est-ce le Christ vivant qui m' appelle ou une sorte d' exaltation mystique qui me poursuit ? Serait-ce devenu une habitude comme de manger, boire, dormir ? Quelle est cette douceur qui m' envahit en pensant à l' Eucharistie, à la rencontre d' hier et à celle de demain ?

Je touche là une relation d' amour devenue si intime à travers le temps que je n' arriverai jamais à la décrire. Cela ne se passe pas dans la sensibilité - je me méfie de la mienne qui pourrait s' exalter dans le vide -, ni dans l' esprit, mais à la fine pointe de l' âme ", selon l' expression de saint François de Sales. Silence sacré où le relief des choses perd sa fascination, où l' agressivité se transmue en divine douceur, d' où je reviens enfin avec, dans les yeux, les lèvres et le coeur, une joie qui dépasse tout ce que les hommes peuvent m' offrir : paix et joie jaillies d' une source d' éternité. " 
 Congrégation fondée par les deux frères Théodore ( 1802-1884 ) et Alphonse Ratisbonne ( 1814-1884 ), Juifs strasbourgeois convertis au Catholicisme. 
Théodore fut baptisé à l' âge de 24 ans et devint prêtre en 1830. En 1842, Alphonse eut une apparition à Rome de la Sainte Vierge en l' église Sant' Andrea delle Frate. Un an plus tard, ce fut la fondation par Théodore des Religieuses de ND de Sion en action de grâces pour cette apparition.
Il aidera ensuite son frère, devenu Jésuite, à fonder le premier noyau de ce qui deviendra en 1855 la Congrégation des Religieux de ND de Sion. Alphonse avait été ordonné en 1848 dans la Compagnie de Jésus qu' il quittera pour sa fondation.

Elle est essentiellement une Congrégation enseignante avec une branche contemplative féminine fondée en 1926.
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 01:18
Alors que la France a enterré récemment son dernier soldat de la guerre de 14-18, voici ce qu' écrivait le Pape Benoît XV ( 1854-1914-1922 ) en septembre 1914 au Kaiser Guillaume II ( 1859-1941 ), roi de Prusse et empereur d' Allemagne de 1888 à 1918.

 
Cette lettre a été reproduite sur une carte postale patriotique de l' époque.
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 21:31
herzog.jpg  Le Grand Rabbin d' Israël, Isaac Herzog, envoya ce télégramme à la fin de la guerre en 1945 à Mgr Roncalli ( futur Jean XXIII ) à destination de Pie XII :

" Le peuple d' Israël n' oubliera jamais ce que Sa Sainteté [ Pie XII  ]  et ses illustres représentants, inspirés par les principes éternels de la religion, qui forment le fondement même de la vraie civilisation, font pour nos infortunés frères et soeurs dans l' heure la plus tragique de notre histoire, constituant ainsi une preuve vivante de la Divine Providence en ce monde. "
blason-de-Pie-XII.jpg
Il y a tant de témoignages et d' actes en faveur de Pie XII, que les calomnies instillées depuis les années 1960, contre ce Pape et à travers elle contre l' Eglise, se révèlent pour ce qu' elles sont, c 'est-à-dire des mensonges ignobles.
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 21:23
  julien-weil.jpg Voici ce que déclara le Grand Rabbin de Paris Julien Weil ( 1873-1950 ), le 11 février 1939, à la mort du pape Pie XI : 

" La mort de Sa Sainteté Pie XI me touche profondément et douloureusement. De tout coeur, le Judaïsme se joint à la vénération universelle qui entoure l' auguste Pontife, l' admirant et l' honorant comme un serviteur de Dieu, comme un véritable apôtre de la justice sociale, de la paix, et de la fraternité humaine.
En maintes occasion, Pie XI a dénoncé, avec une claire et pénétrante fermeté, les erreurs pernicieuses du paganisme raciste, et il condamna l' antisémitisme, cette attitude inconciliable avec la Foi chrétienne, qui déchaîne iniquité et violence odieuse.
Je suis sûr d' exprimer les sentiments de mes compagnons juifs en saluant avec respect la grande figure de Pie XI, et en donnant, par nos prières, une expression religieuse à notre chagrin et notre gratitude envers ce grand serviteur du Dieu de justice et d' amour. "

in  : Henri de Lubac " Résistance à l' antisémitisme " Fayard, Paris, 1988. 
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 21:09
Einstein.jpg  Voici ce qu' écrivait Albert Einstein, réfugié aux Etats-Unis, en 1940. Cet article fut publié dans le Time Magazine du 23 décembre 1940 pp 38-40.

" Lorsque la révolution nazie survint en Allemagne, c' est sur les universités que je comptais pour défendre la liberté, dont j' étais moi-même un amoureux, car je savais qu' elles avaient toujours mis en avant leur attachement à la cause de la vérité ; mais non, les universités furent immédiatement réduites au silence.


Alors je me tournai vers les grands éditeurs de journaux, dont les éditoriaux enflammés des jours passés avaient proclamé  leur amour de la liberté ; mais eux aussi, en quelques courtes semaines et comme les universités, furent réduits au silence.


Dans la campagne entreprise par Hitler pour faire disparaître la vérité, seule l' Eglise Catholique se tenait carrément en travers du chemin. Je ne m' étais jamais spécialement intéressé à l' Eglise auparavant, mais maintenant je ressens pour elle grande affection et admiration, parce qu' elle seule a eu le courage et la persévérance de se poser en défenseur de la vérité intellectuelle et de la liberté morale.


Je suis donc bien forcé d' avouer que, maintenant, c' est sans réserve que je fais l' éloge de ce qu' autrefois je dédaignais. " 
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 07:33
Pour ceux qui ont encore des cadeaux à faire, la lecture du récent ouvrage de Thomas Grimeaux  " Le livre noir des persécutions antichrétiennes +  "  sera très utile.

Philippines, Irak, Inde, Chine, Arabie Saoudite, etc... la liste est longue des pays d' aujourd' hui qui interdisent aux Chrétiens et notamment aux Catholiques de vivre  librement leur foi. De nombreux pays ne se cachent pas de supprimer totalement toute trace de chrétienté dans leurs  frontières.
Un seul reproche, l' auteur survole certaines périodes et ne met pas assez en lumière les silences de nos démocraties face à ce phénomène hélas récurrent.

+ Editions Fabre, 156 pages, 16 euros.
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 22:30
Extrait de la nouvelle encyclique du Pape, paragraphe 26 :

Ce n' est pas la science qui rachète l' homme.

L' homme est racheté par l' amour. Cela vaut déjà dans le domaine purement humain. Lorsque quelqu' un, dans sa vie, fait l' expérience d' un grand amour, il s' agit d' un moment de  " rédemption " qui donne un sens nouveau à sa vie.
Mais très rapidement, il se rendra compte que l' amour qui lui a été donné ne résout pas, par lui seul, le problème de sa vie. Il s' agit d' un amour qui demeure fragile. Il peut être détruit par la mort.

L' être humain a besoin de l' amour inconditionnel. Il a besoin de la certitude qui lui fait dire :  " Ni la mort, ni la vie, ni les esprits, ni les puissances, ni le présent, ni l' avenir, ni les astres, ni les cieux, ni les abîmes, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l' amour de Dieu qui est en Jésus Christ. " ( Rm VIII, 38-39 ).

undefined

Si cet amour absolu existe, avec une certitude absolue, alors - et seulement alors - l' homme est  " racheté " , quel que soit ce qui lui arrive dans un cas particulier.

C' est ce que l' on entend lorsque l' on dit : Jésus Christ nous a rachetés. Par lui nous sommes devenus certains de Dieu - d' un Dieu qui ne constitue pas une lointaine " cause première " du monde - parce que son Fils unique s' est fait homme et de lui chacun peut dire :
" Ma vie aujourd' hui dans la condition humaine, je la vis dans la Foi au Fils de Dieu qui m' a aimé et qui s' est livré pour moi. " ( Ga 2, 20 )   

undefined
Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 16:25
La mesure de l' humanité se détermine essentiellement dans son rapport à la souffrance et à celui qui souffre.

Cela vaut pour chacun comme pour la société. Une société qui ne réussit pas à accepter les souffrances et qui n' est pas capable de contribuer, par la compassion, à faire en sorte que la souffrance soit partagée et portée aussi intérieurement est une société cruelle et inhumaine.

j--sus-marie-jean.jpg

Cependant la société ne peut accepter ceux qui souffrent et les soutenir dans leur souffrance, si chacun n' est pas lui-même capable de cela et, d' autre part, chacun ne peut accepter la souffrance de l' autre si lui-même personnellement ne réussit pas à trouver un sens à la souffrance, un chemin de purification et de maturation, un chemin d' espérance.

Accepter l' autre qui souffre signifie, en effet, assumer en quelque manière sa souffrance, de façon qu' elle devienne aussi la mienne.

Mais parce que maintenant elle est devenue souffrance partagée, dans laquelle il y a présence d' un autre, cette souffrance est pénétrée par la lumière de l' amour.

La parole latine CONSOLATIO, consolation, l' exprime de manière très belle, sugérant un être-avec dans la solitude. Ou encore la capacité d' accepter la souffrance par amour du bien de la vérité et de la justice est constitutive de la mesure de l' humanité, parce que si en définitive, mon bien-être, mon intégrité sont plus importants que la vérité et la justice, alors la domination du plus fort l' emporte ; alors règnent la violence et le mensonge.

ukraine.jpg

La vérité et la justice doivent être au-dessus de mon confort et de mon intégrité physique, autrement ma vie elle-même devient mensonge.

Et enfin, le " oui  " à l' amour exige toujours de sortir de mon moi, où je me laisse émonder et blesser.

L' amour ne peut nullement exister sans ce renoncement qui m' est aussi douloureux à moi-même, autrement il devient pur égoïsme et, de fait, il s' annule lui-même comme tel.


  Extrait de l' Encyclique de SS Benoît XVI :
 SPE SALVI, paragraphe 38, 30 novembre 2007.

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article