Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 01:21

Il naquit le 24 mai 1540, le jour de la Pentecôte. Petit berger du royaume d'Aragon, Pascal Baylon était déjà d'un recueillement et d'une charité admirables. Devenu frère convers chez les frères mineurs observantins, il fut cuisinier, jardinier, quêteur et portier. Pascal Baylon était un modèle d'obéissance qui avait aussi une ardente piété pour l'eucharistie. Il avait de fréquentes extases devant le Saint-Sacrement. 

800px-Sepulcro_San_Pascual_1.jpg

 

Il mourut près de Valence le 17 mai 1592 au couvent de Notre-Dame-du-Rosaire. Il fut canonisé par Alexandre VIII en 1690.  Léon XIII l'a donné comme patron aux congrès eucharistiques.

 

 

*Illustration: tombeau de saint Pascal à Villarreal. Ses reliques ont été brûlées pendant la Terreur rouge en 1936.

Repost 0
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 13:43
L'Ordre de la Merci fête aujourd'hui le martyre du bienheureux Jean Vargas, Espagnol qui fut envoyé par les Mercédaires en Amérique en 1533. Il fut un missionnaire zélé et, en 1537, Jean Vargas s'établit au Pérou. Il y passa l'essentiel de sa vie missionnaire. il convoqua en novembre 1556 une assemblée au couvent de Cuzco à laquelle participèrent les supérieurs de Cuzco, Lima, Trujillo, Panama, Quito, Chachapayas et Arequipa. Il se fit le promoteur de la création de la première province mercédaire en Amérique. Il obtint pour ce faire une bulle du Pape Pie IV du 30 décembre 1560 : le Provincial de Castille, le vénérable Gaspard de Torres, divisa donc en 1563 les territoires de l'Ordre en quatre provinces mercédaires : celles du Guatémala, de Cuzco, de Lima et du Chili.


 Le bienheureux Jean Vargas fut un prédicateur infatigable parmi les Indiens, et parcourut tout le pays; mais il fut capturé par une tribu hostile et mourut  transpercé de flêches, lié à un arbre près de Panama.

Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 21:25
Portugais, Jean Ciudad fut berger, voyageur, soldat, marchand, avant de se convertir, à 42 ans.
Il créa un hôpital à Grenade et jeta les fondements d'un Ordre de Frères hospitaliers.

Il mourut à Grenade (Andalousie), le 8 mars 1550, victime de son dévouement.

Léon XIII l'a déclaré patron des infirmiers et des malades.
Repost 0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 20:08
   François Fernandez de Capillas naquit près de Valence, le 14 août 1607. A dix-sept ans, il entra dans l' Ordre des Frères prêcheurs dominicains, prenant l'habit au couvent Saint-Paul de Valladolid. Puis il partit comme missionnaire à Manille, dans les Philippines qui appartenaient à la couronne d' Espagne.

Il y fut ordonné prêtre en 1631 et resta une décennie à prêcher et  à évangéliser. Il avait une réputation de religieux ascétique et zélé et fit de nombreuses conversions. En 1642, il obtint enfin la permission tant désirée d' aller prêcher en Chine. Il devait reprendre l' apostolat de Fou-Kien, puis aller à Fokan, Moyang et Ting-Ten.

Mais en 1644, la dynastie des Ming fut renversée au profit de celle des Tsing (ou Qing), des Mandchous qui étaient hostiles aux prédicateurs chrétiens. Dans les premiers jours de décembre 1647, alors qu' il revenait de Fokan où il avait administré l' extrême-onction à un malade, le Père Fernandez fut arrêté. Insulté et calomnié, il fut condamné à la torture.

A moitié mort, il fut emprisonné en attendant son procès et sa condamnation à mort. Il édifia les autres prisonniers.

Il fut décapité, le 15 janvier 1648, à Fokan, devenant ainsi le premier martyr chrétien en terre chinoise.
Il fut béatifié en 1909 par saint Pie X avec quatorze autres martyrs chinois et canonisé, le 1er octobre 2000, par Jean-Paul II.
Repost 0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 00:15

  Ame très pure, Jean Yepès, entré chez les Carmes à vingt ans, n' avait qu' un désir : " souffrir et être méprisé pour le Christ " . Sa rencontre avec sainte Thérèse d' Avila, qui entreprit avec lui d' introduire la réforme chez les Carmes, lui procura le moyen de satisfaire amplement ce désir.

 

Les Carmes miligés lui firent subir les pires traitements : dans son cachot, il composa son " Cantique spirituel " où il chante les joies de la contemplation ; aussi Pie XI l' a-t-il nommé " Docteur mystique ", et sainte Thérèse de l' Enfant-Jésus l' avait pris pour maître.

 

Il enseigne qu' au terme de cette vie nous serons jugés sur l' amour ; cet amour nous sera donné dans la mesure de notre renoncement à tout ce qui n' est pas Dieu. Persécuté jusqu' au bout, saint Jean de la Croix mourut à Ubiéda, le 14 décembre 1591. 

 

Il est fêté dans l' ancien Ordo aujourd' hui, le 14 décembre dans le nouvel Ordo.  

" A la fin du jour, c' est sur l' amour qu' on vous examinera " .

Repost 0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 14:40
Appartenant à une ancienne famille originaire de Catalogne et du Roussillon, saint Raymond Albert fut élu Grand Maître de l' Ordre des Mercédaires. Il fut le premier clerc à accepter cete charge, car jusqu' à  présent les Grands Maîtres étaient des chevaliers laïcs. Son élection fut de ce fait mal acceptée ; mais le Pape Jean XXII confirma son élection en 1318 et le nomma aussi Cardinal.
Homme réputé pour la défense de la liberté de l' Eglise, il était d' une grande pureté et d' une intelligence aiguë. Il fut favorisé à la fin de sa vie d' apparitions de la Sainte Vierge.
Il expira en paix, le 18 novembre 1330, dans son couvent de Valence. Quelques années plus tard sa dépouille fut confiée par le bienheureux Béranger Cantull au couvent d' El Puig. 
Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 19:43
Michel Gran naquit, le 24 novembre 1620,  près de Barcelone dans une famille de paysans. Il aidait ses parents à la ferme. A dix-huit ans il se maria ; mais seize mois après son mariage il se retrouva veuf...
A vingt ans, écoutant ses propres inclinations, il entra chez les Frères Mineurs Franciscains. Pendant toute sa vie en Espagne, il sera un simple religieux ( comme saint François, il n' était pas prêtre ), servant ses Frères dans différents couvents de Catalogne, en tant que portier, cuisinier, ou infirmier.

Il priait avec joie et obéissait avec humilité. Il menait une vie retirée et mortifiée. La perfection de son union divine fut telle que des événements miraculeux eurent lieu...Il sentait aussi que le Seigneur voulait la création de lieux de retraite pour que les Franciscains retrouvent l' idée originelle de leur fondateur.
Il fit donc le voyage à pied jusqu' à Rome, faisant connaître en chemin son inspiration. A Rome il trouva une population souvent pauvre et soumise à toute sorte d' épidémies. Avec la réforme franciscaine qu' il entreprit, il passa le reste de sa vie à secourir les pauvres et les malades. Son oeuvre fut approuvée par les Papes de l' époque d' Alexandre VII à Innocent XI.

Il mourut le 11 septembre 1684, surnommé l' apôtre de Rome. Il fut béatifié par saint Pie X, le 11 juin  1906.



Repost 0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 14:13
Le fameux roi d' Aragon, Jacques Ier, favorisa la fondation de l' Ordre des Mercédaires de saint Pierre Nolasque. C' est lui qui concéda aux religieux, considérés comme des chevaliers, leur blason reprenant les couleurs du royaume d' Aragon et surmonté de la Croix.
Il leur donna l' Hospice de Sainte-Eulalie, à Barcelone, qui devint le premier couvent de l' Ordre de la Merci et le premier refuge des anciens esclaves chrétiens rachetés par l' Ordre aux musulmans ( ce que l' Ordre appelait une " rédemption " ).
Souverain extrêmement pieux, il remporta des victoires décisives contre les envahisseurs maures. Il fit construire de nombreuses églises dédiées à Notre Dame et fut le protecteur des Mercédaires. Il est considéré comme le saint Louis aragonais.
Il mourut en 1276 et sa fête est fixée au 23 juillet.
Repost 0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 13:57
Fille du roi de Sicile Manfred et nièce de l' empereur Frédéric II, Constance naquit en 1247. En 1262, elle épousa Pierre III d' Aragon dont elle eut six enfants dont la future sainte Isabelle ( ou Elisabeth ) du Portugal* ( 1271-1336 ).

Bien qu' elle vécût à une époque agitée, elle sut maintenir un certain équilibre entre la vie de Cour, les conflits politiques et la vie de prière. Elle développa de nombreuses oeuvres de charité. 
Elle mourut le vendredi saint de l' année jubilaire 1300, à Barcelone. Elle fut enterrée dans l' église Saint-François. En 1852, sa dépouille fut transférée à la cathédrale de Barcelone, où elle est désormais fêtée chaque 17 juillet. 

* Fêtée le 8 juillet. Cf mon article du 8 juillet 2007.
Repost 0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 13:57
Saint Pélage fut martyrisé en l' an 925 à Cordoue, en Andalousie. Le jeune garçon de treize ans conserva sa chasteté et refusa les propositions lascives du calife Maure Abdoul-el Rahman III. Il fut emprisonné et, selon la loi coranique, il fut décidé qu' il aurait la vie sauve s' il renonçait au christianisme. Le garçon refusa de renier la Foi au Christ, en raison de quoi il fut réduit en morceaux...
Repost 0