Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 23:18
Saint Bede ( 672-735 )  was an Anglo-Saxon Benedictine monk at the Northumbrian Saint Paul's ( now in modern Jarrow ).
He was born around the time England was finally christianised and his writings helped complete this process. They were famous in all the Christian world under the Pontificate of saint Gregory the Great.
He wrote about music, astronomy, poetry, mathematics, grammar, philosophy, hagiography, and Bible commentary and also Historia ecclesiastica gentes Anglorum.

bede-penrose.jpg

Saint Bede by Penrose. 

Lien ( en français ) :  http://www.jesusmarie.com/bede_le_venerable.html 
Repost 0
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 15:50

benoit-II.jpg Pape du 26 juin 684 au 8 mai 685. Durant son pontificat, l' Empereur romain ( à Constantinople ) renonça au privilège de confirmer l' élection du Pontife.

 

Né à Rome, Benoît II succéda à Léon II, Grec de Sicile. Les clercs romains et le peuple de Rome élisaient le Pape qui devait ensuite recevoir l' approbation de l' Empereur romain de Constantinople qui était souverain de Rome et d' une bonne partie de l' actuelle Italie. Le Pape était alors consacré par trois évêques : ceux d' Ostie, de Porto et de Velletri. A cause de la lenteur des communications de l' époque, il arrivait parfois que l' assentiment de l' Empereur n' arrivait qu' après la mort du Pape...

L' Empereur d' Orient Constantin IV le Barbu décida donc que celui-ci serait désormais donné par l' intermédiaire de l' Exarque de Ravenne qui gouvernait les Etats byzantins de l' Italie au nom de l' Empereur. Le titre d' Exarque, donné de telle manière que dans la pratique il était plus honorifique que réel, était conféré à divers souverains de la Chrétienté ( ainsi de Clovis...). En cas de guerre ce souverain pouvait s' appuyer sur les finances byzantines.

A une époque où les Etats byzantins étaient menacés par l' expansionisme arabe, le gouvernement de Constantinople tendait vers plus d' efficacité, le Saint Siège en profita donc pour obtenir plus de liberté tout en maintenant de bonnes relations avec l' Empereur. Constantinople avait compris aussi qu' il devait s' appuyer sur toute influence propice à la défense des libertés chrétiennes en Occident.

 

Le bref pontificat de Benoît II fut aussi marqué par une nouvelle organisation des monasteria diaconae ( ou diaconies ), c' est-à-dire des sept circonscriptions ecclésiastiques de la Ville Eternelle. Etablies au IIIème siècle, celles-ci fonctionnèrent désormais aussi comme des ministères d' aide sociale et profitèrent des dons et des allocations du Pontife pour secourir les pauvres et les malades.

 

Repost 0
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 08:24

Climaque vient du mot grec klimax qui signifie échelle. En effet le saint abbé écrivit un célèbre guide spirituel  " l' Echelle du paradis. "

Il était moine dans le Sinaï menant une vie de solitude érémitique, et retrouvant ses frères pour la liturgie du dimanche. Puis il se fixa au Sud-Ouest au monastère de Raithou. Il fut abbé vers 60 ans du monastère du Mont-Sinaï où il écrivit son fameux traité. Celui-ci fut bientôt traduit en latin, syriaque, arménien, arabe et slavon. Sa réputation fut rapidement immense dans tout le monde chrétien de l' époque au moment où les invasions arabes allaient détruire de nombreuses chrétientés.

" La vie du moine - écrivit-il - est une contrainte incessante sur la nature et sur les sens. "

" Les larmes du pénitent ont une valeur comparable à l' eau du baptême. "

 

 

Il écrivit aussi une règle inspirée de celle de Saint Grégoire le Grand avec qui il était en correspondance.

Il mourut en 649.

 Lecture : http://www.jesusmarie.com/jean_climaque.html

Repost 0
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 13:30

Saint Gregory the Great ( 540-604 ) was born in Rome of a wealthy patrician family and received an excellent education. He was appointed prefect ( praefectus urbis ) by the Emperor.

 

When his father died, he inherited an enormous fortune. With it he founded seven monasteries and was elected one of them. He was ordained a priest by Pope Pelagius II.

He served as papal nuncio to the Byzantine court in Constantinople from 579-585.

He set out to reevangelize England, but was recalled to Rome by Pope Pelagius in 589 when plague struck Rome. Pelagius died of plague and Gregory was enthroned ( he was reluctant to be chosen at the beginning ) on September 3, 590 and took the name " servus servorum Dei ". His election was confirmed by Emperor Mauritius

He fought against arianism and converted the Lombards. He reformed the liturgy and established the style of chant thereafter known as Gregorian.

He converted the last pagan temples into Catholic churches.

He wrote many books and countless letters and earned the title of Doctor of the Church.

He died on March 12, 604.

 

                                        Saint Grégoire, Saraceni 1610

 

On peut légitimement considérer le pape saint Grégoire le Grand, qui physiquement était un colosse, comme l' un des fondateurs du Moyen-Age : il a fermé les derniers temples de l' antique religion romaine, et combattu l' arianisme encore vivant chez les tribus germaniques.

Mais il fut aussi un grand fondateur de monastères ( dont Saint-André du Mont Coelius et six autres dans ses domaines de Sicile ). Premier pape moine, le monachisme allait jouer un grand rôle pendant tout le Moyen-Age. Il aida à établir l' Ordre bénédictin et fut l' hagiographe de saint Benoît.

Il sema les germes de la Chrétienté en Angleterre, en Irlande et dans les pays germaniques. On raconte que dans sa jeunesse il avait remarqué au marché des esclaves de Rome de beaux esclaves originaires du pays des Angles. Qui sont ces hommes aurait-on demandé? Des Angles. Non pas des Angles, mais des anges aurait-il répondu. " Non Angli, sed angeli." 

C' est ainsi que l' Eglise romaine, sortant de sa léthargie au moment des invasions, se décida à redevenir missionnaire chez les non-chrétiens.

 

                                 Saint Grégoire dictant à son diacre Pierre

 

Il écrivit d' innombrables traités qui furent les piliers de la pensée médiévale. Il s' efforça de maintenir les liens avec Constantinople où il avait été apocrisaire pendant de longues années.

Que dirait-il s' il se penchait sur notre civilisation d' aujourd' hui ?

 

Saint Grégoire le Grand est fêté le 12 mars chez les Catholiques et les Orthodoxes  ( 12 mars du calendrier julien soit le 25 mars de notre calendrier grégorien ).Sa fête locale à Rome a lieu le 3 septembre.

Lien sur la mission en Angleterre : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/archive-02-24-2007.html 

Lien sur les écrits et la vie de saint Grégoire : http://www.jesusmarie.com/gregoire_le_grand.html

 

 

                  Saint Grégoire pendant sa messe, cathédrale ND de Saint-Omer

Repost 0
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 00:58

 Né à Damas vers 550, Sophrone était pétri de culture grecque et syriaque. Il voyagea dans sa jeunesse et se forma auprès des philosophes de son temps. Il était fier d' être originaire de la cité où  "  l' apôtre saint Paul est arrivé aveugle et reparti guéri devenant prédicateur. "

Sophrone fut un ardent défenseur de l' orthodoxie telle qu' elle avait été définie au Concile de Chalcédoine. Désireux de devenir moine il se rendit en Judée au célèbre monastère de Saint-Théodose, où il fut le disciple et l' ami fidèle de Jean Moschus. Extrêmement cultivé, Sophrone considéra toujours Jean Moschus comme son guide spirituel. Ils se firent contre la doctrine du monothélisme défendue par l' empereur Héraclius les apôtres de Chalcédoine et des écrits des Pères du désert.

Ils visitèrent donc de nombreux monastères : entre 578 et 584 ils étaient en Egypte où Sophrone fut le disciple d' Etienne d' Alexandrie et l' ami de Théodore le Philosophe. Sophrone eut une maladie des yeux dont il fut guéri par l' intercession des frères égyptiens saints Cyr et Jean.

Ensuite Sophrone devint moine au monastère de Saint-Théodose tandis que Jean Moschus visitait les monastères du Sinaï, de Cilicie et de Syrie.

Ils se retrouvèrent plus tard au service du célèbre patriarche d' Alexandrie saint Jean l' Elémosynaire qui donna une immense expansion à la chrétienté d' Egypte et lutta contre le monothélisme.

                                               Saint Jean l' Elémosynaire


Après l' invasion meurtrière et le saccage de l' Egypte par les Perses, les deux amis prirent la fuite pour Chypre ville natale de saint Jean qui, malade, y mourut. Saint Sophrone se rendit alors à Rome où Jean Moschus trouva la mort. Saint Sophrone avait reçu les dernières volontés du patriarche d' Alexandrie et défendit à Rome l' orthodoxie de Chalcédoine contre l' avis du patriarche de Constantinople Serge.

Sophrone craignait que le pape Honorius ne fût aussi tenté de rester dans une neutralité dangereuse pour la doctrine catholique. Il lui envoya Etienne de Dora tandis qu' il devenait à la suite de saint Modeste le nouveau patriarche de Jérusalem qui s' était à peine relevée des massacres des Perses. 

Il souffrit de la deuxième invasion, celle des mahométans sarrazins qui allaient détruire de nombreuses églises et profiter des divisions des différentes factions chrétiennes, tandis que la minorité juive allait appuyer cette nouvelle invasion.

Il mourut en pleine tourmente en 639 après avoir négocié un statut de dhimitude pour les Chrétiens, les Juifs et les Zoroastriens. Depuis lors la chrétienté allait refluer en Terre Sainte puis dans tout l' Empire byzantin jusqu' aux nombreuses invasions turques qui lui portèrent un coup fatal.

Il laissait de multiples textes liturgiques et homélies. Il est fêté le 11 mars chez les Catholiques et le 11 mars du calendrier julien chez les Orthodoxes ( c' est-à-dire le 24 mars dans notre calendrier grégorien ).

Liens :

Saint Jean l' Elémosynaire : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5362206.html

Monastère de Saint-Théodose : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5210533.html

Le monothélisme : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5354624.html

Repost 0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 16:34

Arles fête aujourd' hui saint Virgile. Né en Aquitaine alors envahie par les Wisigoths, il fut abbé au monastère de Saint-Symphorien à Autun. Vers 588 il devint archevêque d' Arles alors siège métropolitain des Gaules. Arles et la Provence avaient été relativement protégées des invasions barbares et conservaient la pureté de la doctrine chrétienne. La ville fut le lieu de nombreux conciles traitant de discipline ecclésiale et de liturgie.

Virgile reçut le pallium de Saint Grégoire le Grand . Celui-ci lui prodiga de fréquents conseils dans son ministère d' évêque : désapprobation des conversions forcées de Juifs chassés d' Orléans, vigilance contre la simonie ( en 591) , etc...

Il le chargea aussi de consacrer évêque de Cantorbéry saint Augustin en 597 lors de sa mission auprès du roi Ethelbert du Kent qu' il avait converti. 

Il fit construire la basilique de Saint-Etienne ( aujourd' hui Saint-Trophime ) et mourut en 610.

                                       Reliques de saint Virgile, Arles

Lien : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5770721.html

http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5491449.html

Repost 0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 15:15

Saint Gérasime ( Guérasime en russe, fêté par les orthodoxes le 4 mars du calendrier julien ) est fêté le 5 mars par le martyrologe romain.

Grec né en Lycie ( aujourd' hui Turquie ) il se rendit en Egypte dans le désert de la Thébaïde pour recevoir l' enseignement des moines égyptiens. Vers 450 il s' établit en Palestine comme anachorète près du Jourdain. Tenté par la doctrine d' Euthyche, il fut remis dans le droit chemin par saint Euthyme le Grand qui dirigeait le monastère le plus prestigieux de la région.

Il s' imposait pendant le Carême de grands jeûnes ce pour quoi il est particulièrement révéré par les Eglises russes aujourd' hui. Il regroupait autour de lui de jeunes moines, dont Cyriaque, à qui il faisait pratiquer l' esprit de pénitence.

La légende raconte qu' il avait un lion domestiqué.

Il se fit enterrer auprès de son ami Euthyme.

Liens : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5323738.html

http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5399382.html

 

Repost 0
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 07:59

Né en 469 à Vannes dans une famille de la noblesse gallo-romaine, Albinus ( Aubin ou Albin ) fut abbé de Tincillac près de Guérande jusqu' à son élection comme évêque d' Angers en 529.

Lors des invasions barbares, il défendit les habitants de la région, rachetant les esclaves prisonniers. Il sauva miraculeusement une veuve enfermée pour dettes par les fonctionnaires du roi Childebert ainsi que des prisonniers, devenus par la suite des chrétiens zélés.

Il s' exprima aux  conciles d' Orléans  de 538 et 541 contre la consanguinité des mariages des seigneurs. Menacé, il fut appuyé dans son action réformatrice par saint Césaire d' Arles auprès de qui il se rendit pour le consulter et mourut peu après le 1er mars 550.

Son culte se répandit rapidement, surtout après le témoignage de saint Grégoire de Tours. Il était considéré comme un modèle d' évêque au Moyen-Age.

 

Illustration : saint Aubin libérant une veuve, IXème siècle, bibliothèque d' Angers.

Repost 0
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 00:52

 Saint Porphyre naquit en 347 dans une riche famille de Thessalonique en Macédoine. Vers l' âge de 25 ans, il partit pour l' Egypte afin de devenir moine sous la règle de saint Macaire dans le désert de Scété.

 

Il y vécut cinq ans et fit la connaissance de saint Jérôme. Ensemble ils partirent en pélerinage pour Jérusalem, puis il se retira  plusieurs années dans une grotte près du Jourdain. Malade et affaibli par les austérités, il se rendit au Golgotha où il eut une vision du Christ descendant de la Croix pour lui dire : " Prends ce bois et conserve-le. " Désormais guéri il demanda à son ami le diacre Marc ( qui écrivit sa biographie en 426 ) de se rendre en Grèce récupérer son héritage familial, 4000 pièces d' or, afin de le distribuer aux monastères d' Egypte et de Palestine.

 

Il fut alors ordonné prêtre par l' archevêque de Césarée de Palestine ( la riche capitale  de la Palestine ) vers l' âge de 45 ans pour protéger les reliques de la Sainte-Croix dans la récente basilique de Jérusalem.

 

Il fut ensuite sacré évêque de Gaza qui comportait trois églises en dehors des murs de la ville, et une importante communauté païenne soumise aux anciennes divinités romaines. L' élite cultivée demeurait hostile au christianisme. La ville était riche du commerce des épices avec le bassin méditerranéen, et l' administration de l' empereur Arcadius ne songeait pas à introduire le christianisme dans une ville qui payait bien ses impôts...

 

Il se rendit alors en 401 avec l' archevêque Jean de Césarée à Constantinople, où il fut accueilli par saint Jean-Chrysostome qui l' introduisit à la Cour. Il baptisa  en avril 402 le jeune fils de l' impératrice Eudoxie ( le futur Théodose II ) et obtint des décrets impériaux afin de faire construire de nouvelles églises à Gaza avec des privilèges pour les communautés chrétiennes qui étaient soumises à de forts impôts de la part des autorités encore païennes de la ville. Il fit fermer ou détruire les huit derniers temples et convertit plus de deux-cents adeptes de l' ancienne religion romaine. Grâce aux subsides de l' impératrice, il fit construire une immense basilique ( Eudoxiana ) sur les ruines de l' ancien temple hellénistique du dieu Zeus Marnas, protecteur des récoltes.

 

Les écrits de Marc relèvent un certain nombre de miracles. 

Il mourut le 26 février 420 à l' âge de 73 ans. Gaza était devenue entièrement chrétienne.

Lien : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5411597.html

Prions pour la communauté ( 2500 membres ) chrétienne de Gaza aujourd' hui en danger d' extinction !

Repost 0
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 04:46

 Ethelbert ( ou Edilbert ) né au milieu du VIème siècle d' une dynastie d' origine danoise ( du Jutland ) fut roi du Kent et soumit d' autres principautés du pays des Bretons. Il épousa sainte Berthe fille du roi franc Caribert Ier et donc chrétienne. Elle avait son propre chapelain et avait préparé son époux.

Les Bretons celtes  avaient déjà été christianisés, mais le pays avait été ruiné lors des guerres entre tribus après le départ des Romains au Vème siècle et restait majoritairement païen; surtout après les invasions des Angles germaniques et des Saxons tous païens. Les églises bretonnes étaient dévastées et beaucoup émigrèrent en Armorique devenue ainsi notre Bretagne.

En 595 le pape saint Grégoire le Grand envoya des missionnaires dirigés par saint Augustin futur abbé et évêque de Cantorbéry qui arriva en 597 après un passage à Lérins et dans les abbayes mérovingiennes.

Il évangélisa le Kent à partir du baptême du roi Ethelbert qui eut lieu aux vigiles de la Pentecôte 597 avec ses guerriers. Peu après le roi des Saxons se convertit aussi et  tout le pays prit définitivement le nom d' Angleterre.

Saint Ethelbert fonda des abbayes et donna un nouveau code juridique inspiré des lois saliques en protégeant l' Eglise. Il mourut le 24 février 616.

Saint Ethelbert et sainte Berthe peuvent certainement être comparés au roi franc Clovis et à sainte Clotilde ( arrières-grands parents de Berthe ) un siècle auparavant.

 

Liens : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5491449.html 

http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5010505.html

Repost 0