Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 08:21

Recevant des évêques de la Conférence des Evêques d' Europe le 24 mars,  Benoît XVI a notamment déclaré :

" On ne peut pas penser construire une vraie  MAISON  COMMUNE  européenne (1) en négligeant l' identité propre des peuples de notre continent ( ...  ) une identité  historique, culturelle et morale constituée d' un ensemble de valeurs que le christianisme a aidé à forger ( ... ). On pourrait presque penser que l' Europe perd confiance en son propre avenir ( ... ). On finit par dénier aux chrétiens le droit même d' intervenir en tant que tels dans le débat public '"

a-t-il dénoncé avant d' appeler les Catholiques à l' objection de conscience chaque fois que les droits humains fondamentaux pourraient être violés, par exemple dans le domaine bioéthique.

 

On mesure l' inquiétude du Pape. Il parle clairement de peuples, et non pas de culture désincarnée. Il met en avant le droit et la morale naturels consolidés par le christianisme. Il dénonce le laïcisme et le relativisme.

 

On ne peut être plus clair, à une époque où nos dirigeants ont perdu la boussole ! Angela Merkel s' avouant elle-même pessimiste pour la mention de racines chrétiennes, alors qu' elle y est favorable.

 

TU  ES  PETRUS.  ET  SUPER  HANC  PETRAM  AEDIFICABO  ECCLESIAM  MEAM.

 

(1)  " Maison commune "  est une expression  qui renvoit à  un concept plus large que celui de la simple Union Européenne qui se targue du monopole de l' avenir  européen.

Lire : http://www.generation-benoitxvi.com/L-Europe-se-renie-elle-meme-en.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans réflexions
commenter cet article

commentaires