Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 09:08

  Casimir, de la dynastie d' origine lithuanienne des Jagellon, était le fils du roi de Pologne Casimir IV (1) et d' Elisabeth de Habsbourg fille d' Albert II empereur du Saint Empire Romain Germanique, roi de Bohème et de Hongrie.

Il naquit le 3 octobre 1458 à Cracovie.

Lorsqu' une partie de la noblesse hongroise se rebella contre le roi Mathias Corvin et proposa la couronne à Casimir âgé de quatorze ans, son père le mit à la tête d' une expédition pour accepter la proposition des Hongrois. Mais il rebroussa chemin appuyé par le pape Sixte IV qui craignait une victoire des Turcs en Hongrie.

Il fut enfermé par son père pendant quelques mois à la forteresse de Dobzki et se consacra à ses études sous la direction de l' ecclésiastique Jean Longin ( Jan Dlugosz ).

Le prince n' avait pas le goût des armes et préférait soulager les pauvres, les pélerins et les prisonniers. Il se consacrait à la vie de l' Eglise plutôt qu' à celle de la Cour. Toutefois lorsque son frère aîné Ladislas devint roi de Bohème et que son père s' installa pendant cinq ans en Lithuanie ( le Grand-Duché était associé au royaume de Pologne ), il devint régent de Pologne qu' il administra sagement à partir de 1479.

Menant une vie de prière et de charité, il s' était consacré à la Vierge et refusa la main d' une princesse que son père voulait lui faire épouser.

Il mourut de tuberculose le 4 mars 1484 à Grodno.

                                                 Léon X par Raphaël

La Lithuanie officiellement chrétienne depuis 1387 n' avait pas encore de saint national. Le frère de Casimir, le roi Sigismond Ier de Pologne, grand-duc de Lithuanie appuya sa cause auprès de Rome. En 1517 le pape Léon X envoya un légat en Lithuanie afin d' enquêter sur les écrits de Casimir et les textes liturgiques composés en son honneur. En 1521 une bulle de canonisation fut écrite pour les Jagellon, mais elle disparut des archives...

Ce ne fut que Sigismond IV Wasa, roi de Pologne et de Lithuanie qui put  " réactiver sa cause ". Le 7 novembre 1602 le pape Clément VIII par la bulle " Quae ad Sanctorum " reprit la bulle de Léon X et les cérémonies de canonisation eurent lieu en 1604 à la cathédrale de Vilnius ( Wilno en polonais ) où le prince avait été enterré. Son corps resté intact fut solennellement installé dans la chapelle Saint-Casimir de la cathédrale Saint-Stanislas.

                   Clément VIII, Sainte Marie Majeure, chapelle pauline, Rome 

Son culte fut rapidement propagé par les Jésuites de Pologne. Peu après il fut déclaré patron de la Lithuanie en 1613 et patron de la Lithuanie et de la Pologne en 1636.

En 1621 son culte fut étendu à toute l' Eglise universelle.

Il fut en 1948 déclaré patron de la jeunesse et modèle de pureté par Pie XII.

On l' invoque contre les tentations charnelles.

                 Chapelle Saint-Casimir de la cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

En 1953 les autorités soviétiques transformèrent la cathédrale de Vilnius en galerie de tableaux et ses reliques furent transférées à l' église Saints-Pierre-et-Paul de Vilnius. Elles furent solennellement réinstallées le 4 mars 1989 lors de la reconsécration de la cathédrale Saint-Stanislas.

                                      Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

 

(1) Règna de 1440 à 1492

Partager cet article

Repost 0

commentaires