Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 19:02
  Louis ( Luis ) Valls Matamales naquit à Benaguacil près de Valence, le 3 mai 1870. Il entra chez les Capucins en 1890, où il prit en religion le nom d' Ambroise, et émit ses voeux perpétuels en 1894. Il fut ordonné en septembre de la même année et célébra sa première messe au couvent de Sanlucar de Barrameda ( Cadix ).

C' était un religieux humble et modeste dévoué à Notre Dame. Il était chargé de la prédication dans la Province capucine de Valence, ainsi que de la direction spirituelle, spécialement auprès des Tertiaires franciscains de la région. Il  écrivit un ouvrage consacré à la Vierge de Montiel qui rencontra un certain succès, puisqu' il en était à sa troisième édition en 1934.
 Il se trouvait au couvent de Massamagrell lorsque la guerre civile éclata. Il se réfugia chez une de ses dirigées à Vinalesa, Mme Orts. Celle-ci relata plus tard qu' il désirait mourir pour l' Eglise et pour l' Espagne. " Ils me tueront - lui disait-il - mais ils ne vous feront rien ". Il était d' un grand courage et priait continuellement.

Il fut arrêté par la milice locale armée de mitraillettes dans la nuit du 24 août. Il se tourna vers son hôtesse infortunée et l' exhorta à prier en lui déclarant qu' il ne reviendrait pas. Il fut porté en automobile au lieu de son interrogatoire où il fut sauvagement battu. Les rouges lui reprochaient particulièrement un sermon anti-communiste qu' il avait prononcé à Benaguacil. Il répliqua à plusieurs reprises entre les coups qu' il n' avait fait que prêcher l' Evangile et la doctrine de Dieu. Sur la route de Valence à Barcelone, on le fusilla...

Il fut béatifié par Jean-Paul II avec d' autres martyrs de la guerre civile, le 11 mars 2001. Sa mémoire liturgique est fixée au 22 septembre qui se trouve être aussi l' anniversaire du jour où il avait autrefois célébré sa première messe.
Son corps repose au couvent de la Madeleine à Massamagrell.



Partager cet article

Repost 0

commentaires