Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 19:42
bienheureux-romain-sitko.jpg    Romain ( Roman ) Sitko naquit à Czarna Sedziszowska, en Galicie orientale, près des Carpathes, le 30 mars 1880. La province était administrée par l' Autriche-Hongrie. Il fit ses études à Rzeszow, et en 1900 entra au Séminaire de Tarnow. Il fut ordonné en 1904, et devint chapelain de l' évêque et préfet au Petit Séminaire.

En 1907, il fut professeur de catéchisme au lycée de Tarnow, et fut à l' origine de la création d' un lycée à Mielec. Ce lycée recevait des élèves boursiers de familles modestes. Il recevait aussi des élèves de familles juives, à qui était donnée la possibilité de suivre des cours d' hébreu. Il devint directeur du lycée, en plus de sa fonction d' aumônier. Il organisait aussi des cours de théologie à Tarnow et assumait la direction spirituelle de prêtres regroupés au sein de l' Union Apostolique des Clercs.
 
En 1922, il devint chancelier du diocèse, charge qu' il occupa pendant quatorze ans. Il fut estimé de son évêque Mgr Walega, ainsi que de son successeur Mgr Lisowski. Il fut nommé Prélat de Sa Sainteté, et Protonotaire Apostolique. Pour ses oeuvres envers la jeunesse, il fut décoré de l' Ordre de Polonia Restituta, par les autorités civiles.

s--minaire-sitko.jpg

Au Séminaire, il était un professeur écouté. il organisait régulièrement des pélerinages pour les séminaristes à Jasna Gora. Il réforma le cursus des étudiants.

Lorsque la Pologne fut occupée en septembre 1939, le Séminaire fut fermé, et le bienheureux Romain Sitko mit sur pied des cours de théologie clandestins pour les séminaristes dans la petite ville de Blonia, au bord du fleuve Dunajec.
Le 21 mai 1942, il fut arrêté par la Gestapo avec une vingtaine de confrères. En août, il fut déporté à Auschwitz. Il mourut le 12 octobre 1942, et ses restes furent brûlés au four crématoire. Il avait fait don de sa vie.

Il fut béatifié par Jean-Paul II en juin 1999 à Varsovie. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires