Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 22:25

Marcel Callo was born on December, 6 , 1921 in Rennes, Brittany ( France ) being one of nine children.

He became an apprentice to a printer at 14 y o. He didn' t like the improper and political atmosphere of the workshop and belonged to the JOC ( Young Christian Workers ) placing himself as his mother said under the protection of Virgin Mary.

When he was 20 he felt in love with Marguerite Derniaux. Unlike his fellow workers he said : " I am not the one to amuse myself with the heart of a young lady, since my love is pure and noble. It is because I knew that I wanted to find real love.

One must master his heart before he can give it to the one that is chosen for him by Christ. "

It took him one year to declare his love to Marguerite and an additionnal four months before they first kissed...

After being engaged they imposed a strict spiritual rule of life which included praying the same prayers and going to Mass and receiving the Communion as often as they could.

After Germans occupied France in 1940, Marcel was ordered in 1943 by the Service of Obligatory Work to work in a factory in Zella-Melhis, Germany.  

Marcel became seriously depressed. He found after three months a priest knowing some French for homilies and a room where Mass could be offered on sunday, as no Catholic churches were opened in the area.

He reported : "  Finally Christ reacted. He made me to understand that depression is not good. " So he cared for his deported friends and organized sports and theater after the work. He ruled a clandestine Young Christian Workers chapter. He brought to Mass his companions making them to discover or rediscover the Faith.

Eventually his religious activities attracted attention from the Nazi officials. He was arrested on April 1944. They declared : " Monsieur Callo is too much of a Catholic..."

He was imprisonned in Gotha and then sent to Mathausen Concentration Camp. 

                                               Mauthausen entrance

He never complained and encouraged his companions by saying : " it is in prayer that we find our strength. "

He died of starvation and dysentery on March, 19, 1945. Mathausen was liberated by American Forces on May, 5, 1945.

Pope John-Paul II made him a blessed on October, 4 , 1987.

 

 

Né le 6 décembre 1921 dans une famille ouvrière de neuf enfants à Rennes, Marcel Callo devint scout, puis à 14 ans lorsqu' il fut apprenti typographe entra à la JOC ( Jeunesse Ouvrière Chrétienne ). Il n'aimait pas l' atmosphère impure et marxisante de l' atelier et tentait de ramener à la Foi ses camarades.

Lorqu' il eut 20 ans dans la France occupée par l' Allemagne il devint amoureux de Marguerite Derniaux. Ils se fiancèrent et s' imposèrent des prières en commun et l' assistance régulière à la messe où ils communaient aussi souvent qu' ils le pouvaient.

En mars 1943 Rennes fut bombardée par les alliés et sa soeur mourut dans les décombres. Il participa aux secours et le jour de ses obsèques il reçut l' ordre de partir ( comme 700 000 autres jeunes hommes ) pour le STO ( Service du Travail Obligatoire )...Il décida d' obéir pour ne pas faire arrêter sa famille  et déclara : " Je pars non point comme travailleur, mais comme missionnaire auprès de mes camarades. "

Il fut envoyé dans une usine en Thuringe à Zella-Melhis. Là-bas, loin de sa fiancée et des siens il fut sérieusement déprimé car il n' y avait pas d' église catholique ouverte.

Au bout de trois mois il réussit à trouver un prêtre qui consentit à dire la messe le dimanche dans une pièce. " Finalement le Christ a réagi, il m' a fait comprendre qu' il n' était pas bon de se laisser aller à la dépression. "

Il mit sur pied un chapitre clandestin de la JOC avec ses camarades, organisa des séances de théâtre et des activités sportives après le travail. Il réunit ses camarades à la messe les faisant retourner à la Foi ou découvrir Dieu.

Mais cela attira l' hostilité des autorités locales : " Monsieur Marcel Callo est beaucoup trop catholique..."

Arrêté et emprisonné en avril 1944 à Gotha pour atteinte à la sûreté de l' Etat allemand, il écrivit à sa famille : " Heureusement il est un Ami qui ne me quitte pas un seul instant et qui sait me soutenir et me consoler. "

Il fut  déporté à Flossenbourg puis au camp de travail de Mathausen où il mourut d' épuisement et de dysenterie le 19 mars 1945 à 23 ans.

Il fut béatifié par Jean-Paul II le 4 octobre 1987.

 Lire le livre de Francine Bay, éditions Téqui.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires