Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 19:27
hlebowicz-henryk.jpg   Henri ( Henryk ) Hlebowicz ( prononcer Glebowitch ) naquit à Grodno, sur le Niémen,  le 1er juin 1904. Grodno se trouvait alors en Russie Blanche, dans l' Empire russe, et se trouve aujourd' hui en Biélorussie. Elle comprenait ( et comprend toujours ) une importante minorité de Polonais.
Il fit ses études à Orienbourg, près de l' Oural, à l' Est de la Russie européenne, où travaillait son père. La révolution russe lui fit connaître de terribles moments.

En 1921, il revint à Grodno, car la ville, après la guerre de la Pologne contre son voisin soviétique et son voisin lithuanien, fit partie de la nouvelle Pologne. Dans ses années de tourmentes, où le pays tentait de se relever, il entra au séminaire de Wilno ( aujourd' hui Vilnius en Lithuanie ). Il fut ordonné en 1927. En 1928, il termina son doctorat de théologie et poursuivit une année de philosophie à l' Angelicum de Rome, où il obtint son doctorat. C' était un jeune théologien érudit et animé d' un vif amour de l' Eglise.

hlebowitz.jpg

De 1930 à 1936, il devint professeur à l' université Etienne Bathory de Wilno et professeur de théologie au séminaire. Il était aussi chapelain modérateur de la Compagnie ( ou Sodalité ) de Marie, pour les étudiants et de la Juventus Christiana, pour les jeunes laïcs.

De 1935 à 1938 il fut vicaire à Troki, dans la banlieue de Wilno. Pendant l' année scolaire 1938-1939, il devint préfet des études au lycée de Rabka ( l' ancienne Bad-Rabka, près de Cracovie ). Il revint à Wilno à l' été 1939, au moment où la Pologne allait être envahie.
Il fut jusqu' en 1941 curé dans diverses paroisses de la région de Minsk qui était réévangélisée depuis le départ des Soviétiques par les prêtres polonais du diocèse de Wilno. 
En novembre 1941, alors que la région avait été évacuée depuis plusieurs mois par les soviétiques, il fut dénoncé par la police biélorusse aux nouvelles autorités occupantes allemandes, comme patriote polonais et catholique.

Il fut fusillé le 9 novembre dans les bois de Borysow, près de Minsk et béatifié par Jean-Paul II en 1999.

Partager cet article

Repost 0

commentaires