Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 20:34
raymon-du-puy-grand-ma--tre.jpg

              Raymond du Puy par Alexandre Laemlein XIXème s. 
             Copyright Gérard Blot ( réunion des musées nationaux )

Extraits :

Titre premier.

Au nom du Seigneur, amen.

Je, Raymond*, serviteur des pauvres de Jésus-Christ, et gardien de l' hôpital de Jérusalem, avec le conseil du chapître des frères, ai fait les présents règlements, pour être observés dans la maison de l' hôpital de Saint-Jean-Baptiste de Jérusalem.
Je veux donc que tous les frères qui s' engageront au service des pauvres, et à la défense de l' Eglise catholique, maintiennent et observent, avec la grâce de Dieu, les trois choses qu' ils ont promises, qui sont la chasteté, l' obéissance ; c' est-à-dire, qu' ils feront exactement tout ce qui leur sera commandé par le Grand-Maître ; et de passer leur vie sans rien posséder en propre, parce que Dieu leur demandera compte de ces trois choses, le jour du Jugement



Notre ordre fut doté, augmenté et enrichi, depuis sa première fondation, par la libéralité, l'aide et la faveur du Saint-Siège apostolique, des rois et des princes catholiques, et par la piété des fidèles, de terres, de possessions, de droits de justice, de grâces, de privilèges et d' exemptions ; afin que les chevaliers qui y auraient fait profession joignissent la milice à la véritable Charité, qui est la mère et le fondement solide de toutes les vertus, à l' hospitalité et l' attachement sincère à la Foi, et qu' occupés de ces deux différentes fonctions, ils ne songeâssent à se distinguer que par leur mérites.

Les soldats de Jésus-Christ sont uniquement destinés à combattre pour sa gloire, pour maintenir son culte, et la religion catholique, aimer, révérer et conserver la justice, favoriser, soutenir et défendre ceux qui sont dans l' oppression, sans négliger les devoirs de la sainte hospitalité.

Ainsi les chevaliers de l' hôpital, en s' acquittant avec piété de l' un et de l' autre de ces devoirs, doivent porter, sur leurs habits, une croix à huit pointes, afin qu' ils se souviennent de porter dans le coeur la Croix de Jésus-Christ, ornée des huit vertus qui l' accompagnent, et qu' après avoir fait quantité d' aumônes, ils mettent l' épée à la main pour terrasser les Mahométans.
 
blason-malte.jpg

(...) Dès qu' ils se sont, une fois, dévoués à ces saints exercices, ils doivent s' animer par l' exemple des Macchabées : ces saints soldats et martyrs qui ont si glorieusement combattu pour maintenir leur religion et qui, avec un très petit nombre de troupes, ont souvent défait des armées formidables, par l' assistance du Seigneur.

Ils doivent encore s' attacher à l' observation exacte qu' ils ont promise à Dieu, en faisant les trois voeux ordonnés par la Règle : de chasteté, d' obéissance et de pauvreté, et à pratiquer toutes les autres vertus morales et théologiques : en sorte qu 'enflammés par la Charité, ils ne craignent point de mettre l' épée à la main, et de s' exposer avec prudence, tempérance et force, à toute sorte de dangers, pour la défense de la gloire de Jésus-Christ et de la Sainte Croix, pour la justice, pour les veuves et les orphelins.

L' on ne saurait marquer plus de charité qu' en donnant sa vie pour ses amis, c' est-à-dire pour les Catholiques.

C' est en quoi consistent leur devoir, leur vocation, le genre de vie qu' ils ont choisi, leur justification et leur sanctification : afin qu' en sortant du pélerinage de cette vie mortelle, ils puissent parvenir à la récompense éternelle pour laquelle Dieu les a créés.


* Raymond du Puy 1120-1158/60 deuxième Grand-Maître des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem ( dit aujourd' hui l' Ordre de Malte ).


raymond-du-puy.jpg

Raymon du Puy par Edouard Cibot, XIXème s. ( Musée du château de Versailles )

 

Bibliographie : 
Bertrand Galimard-Flavigny,  " Les chevaliers de Malte, des hommes de fer et de Foi ", Découvertes Gallimard, 1991.
Armel de Wismes, " Les chevaliers de Malte ", éditions France-Empire 1972 rééd. 1999.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article

commentaires