Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 19:31
Voici quelques extraits de l' interview du journaliste ancien reporter de guerre et écrivain Jean-Claude Guillebaud, recueillie dans le magazine Famille chrétienne n° 1529 du 5 au 11 mai 2007.
guillebaud-1.jpg


 " Je pense que nous vivons une grande mutation, comparable à la fin de l' EMPIRE ROMAIN  ou à la Renaissance. Mais ce grand bouleversement planétaire est très difficile à comprendre, parce qu' il va plus vite que les autres. il est à la fois technologique, économique et religieux. "


" La liberté de la personne par rapport aux disciplines collectives est une invention chrétienne ; tout comme la conviction que les hommes, quels qu' il soient, ont la même dignité en tant qu' humains. "


" Le monothéisme a permis l' essor de la science expérimentale. A partir du moment où vous croyez en un Dieu unique  ( ... )  le monde devient un objet d' étude possible. "


A propos de la concurrence victimaire : " C' est se servir du message évangélique pour opprimer les autres à travers un discours qui exploite l' humiliation. "


" J' ai réalisé que pendant deux mille ans, le message évangélique, transmis de génération en génération grâce à l' institution, s' est toujours REVIVIFIé dans ses marges, avec une sainte Thérèse d' Avila, un saint François d' Assise, ou même un saint Thomas d' Aquin. 
A l' époque, ils n' étaient pas considérés comme des gens fréquentables. Le paradoxe est là : ces gens ont eu le courage de secouer le conformisme de l' institution ; mais si l' institution n' avait pas été là, ce message n' aurait pas été transmis du tout. "

" J' ai sauté dans la Foi proprement dite. Voilà où j' en suis, très humblement et très modestement. "

" Un jour André Frossard m' a confié : 
 -  Quand on dit : j' aime cette femme parce que je la connais ", on dit les choses à l' envers. Il faut dire : " Je connais cette femme parce que je l' aime. " -
Autrement dit, c' est l' amour qui donne les clés de la connaissance, et non l' inverse. "



Lire : " Comment je suis redevenu chrétien "

par Jean-Claude Guillebaud, éditions Albin Michel, 183 pages, 14 euros.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article

commentaires