Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 23:24

  Jean-Bernard Rousseau naquit le 22 mars 1797 à Annay-la-Côte dans le département de l' Yonne. Il était fils d' un tailleur de pierre et fut baptisé le même jour en cachette dans la maison de ses grands-parents, car en cette période révolutionnaire l' église était fermée.

Il passa son enfance et sa jeunesse à Tharoiseau toujours en Bourgogne. Sa vocation fut découverte par le curé du lieu, l' abbé Petitier. Mais lorsque celui-ci mourut en 1811le jeune Jean-Bernard ne put poursuivre ses études. Il les reprit en 1818 lorsqu' une école paroissiale fut ouverte.

Il avait déjà 25 ans lorsque le nouveau curé le dirigea vers les Frères des Ecoles Chrétiennes, congrégation fondée en 1683 par saint Jean-Baptiste de La Salle ( 1651-1719 ), établis à Auxerre.

En 1822 il entra au noviciat de Paris et prit le nom de Frère Scubilion ( du nom d' un saint moine compagnon de saint Paterne, évêque d' Avranches ). Il fut transféré à Alençon en 1823 et en 1826 à Poitiers s' occupant de l' instruction des plus petits. Il émit ses voeux perpétuels en 1827 puis enseigna à Chinon.

En 1833 il lui fut proposé d' aller à l' Ile de La Réunion, appelée alors Ile Bourbon pour évangéliser et instruire les enfants des planteurs noirs de café et de canne à sucre.

Il fit un voyage de 85 jours en bateau et arriva à Saint-Denis le 15 juillet 1833. Il restera toute sa vie dans l' île jusqu' à sa mort en 1867 à Sainte-Marie.

 

                              Saint-Denis

L' île fut découverte par des marins portugais mais elle ne fut pas habitée. Elle le fut par la marine du Roi de France en 1649 et l' on fit venir des esclaves d' Afrique et de Madagascar pour créer des plantations et faire de l' île une escale de ravitaillement sur la Route des Indes disputée aux Anglais. Elle fit partie de la Compagnie des Indes et fut directement rattachée à la Couronne en 1767.

 

 

A la Révolution elle prit le nom de La Réunion qu' elle retrouva en 1848. Entretemps elle avait repris le nom d' Ile Bourbon et même d' Ile Napoléon à partir de 1806. En 1946 elle devint un département d' Outre-Mer de la République Française.

Pendant les 34 années de sa vie à l' Ile Bourbon, ou de La Réunion, le Frère Scubilion partagea son temps entre enseignement et apostolat.

                    Eglise à Sainte-Marie

Il fut dans différentes villes de l' Ile ouvrant des écoles et catéchisant les populations. Il composa un catéchisme en créole parlé par les Noirs de l' Ile.

Lorsque l' esclavage fut aboli en 1848, il allait dans les montagnes baptiser les descendants d' esclaves " marrons ".

Il mit aussi sur pied une société de secours mutuel pour les pauvres et porta assistance aux malades pendant l' épidémie de choléra de 1859.

Devenue évêché en 1850 l' île accueillit de nombreuses congrégations et connut la construction de nouvelles églises.

A sa mort le 13 avril 1867 une foule innombrable participa à ses funérailles.

Il fut béatifié par Jean-Paul II lors d' un voyage apostolique à La Réunion le 2 mai 1989.

Lien : tout sur La Réunion  http://www.mi-aime-a-ou.com

Repost 0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 21:37

Née près de Verdun en 1046,  sainte Ide, fille du duc de Lorraine Godefroy le Barbu et nièce du Pape Etienne IX,  épousa à 17 ans le comte Eustache II de Boulogne dont elle eut plusieurs enfants parmi lesquels trois fils furent célèbres : le fameux Godefroy de Bouillon chef de la première croisade et libérateur des Lieux Saints à Jérusalem en 1099, Eustache III de Boulogne, et Baudoin futur roi de Jérusalem. Le comte Eustache II de Boulogne sauva la vie de Guillaume le Conquérant dont il était porte-étendard à la bataille d' Hastings en 1066.

                   Statue de Godefroy de Bouillon à Bruxelles

Elle s' occupa personnellement de l' éducation religieuse de ses enfants. Elle fuyait les distractions mondaines et se mortifiait. Elle secourait les indigents et faisait restaurer les églises du comté. Elle eut une forte influence politique dans les cours du Moyen-Age. Elle était la belle-soeur de Geoffroy, évêque de Paris et chancelier du roi de France Philippe Ier ( 1052-1060-1108 ).

A la mort de son mari vers 1090-1093, elle se mit sous la direction spirituelle de saint Anselme, futur archevêque de Cantorbéry et réformateur des monastères des Flandres. Elle aida à la fondation de monastères.

Elle était aussi proche de l' esprit clunisien. Elle mourut le 13 avril 1113 en l' abbaye de la Capelle en Calaisis.

Le comté de Boulogne sera détaché des Flandres et rattaché à la couronne de France au XIIIème siècle.

 

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 15:46

Après la dictature de Porfirio Diaz ( 1876-1911 ) il y eut au Mexique une période de troubles et de révoltes. La condition de l' Eglise fut rendue extrêmement difficile et spécialement après l' entrée en vigueur le 5 février 1917 de la nouvelle Constitution anti-cléricale et anti-religieuse.

Le gouvernement maçonnique rendit les clercs objets de menace. Ils furent soumis à des vexations brutales allant jusqu' à de nombreux assassinats.

Après la nomination à la présidence de Plutarco Calles en 1924, la situation empira pour l' Eglise. Le nouveau président voulait faire sortir son pays de l' enlisement et de la crise économique, notamment en redistribuant les terres, mais il voulait aussi éradiquer totalement la religion catholique du Mexique.

 

Sabas Reyes Salazar naquit dans le diocèse de Guadalajara à Cocula ( Etat de Jalisco ) le 5 décembre 1883. Il fut ordonné prêtre en décembre 1911 et nommé vicaire dans diverses paroisses de Guadalupe puis à Tototlan près de San Juan de Los Lagos ( Jalisco ).

Il avait une dévotion spéciale pour la Sainte Trinité et était d' un naturel doux et simple. Il s' occupait de catéchisme, d' éducation et de musique.

Pendant la guerre civile, il continua son ministère, et lorsque la situation s' aggrava en 1927 on lui conseilla de fuir, mais il refusa.
Pendant la Semaine Sainte 1927 les troupes fédérales vinrent dans le bourg à la recherche du curé Vizcara et de ses vicaires en fuite. Ils ne trouvèrent que Sabas Reyes qui venait de baptiser un bébé dans une maison privée.

Il fut ligoté pendant trois jours à un des piliers de l' église laissé sans manger ni boire et torturé. On lui brûla les mains. Les mains du prêtres sont consacrées...Il refusa de révéler où se cachaient les autres prêtres.

Le mercredi saint 1927 13 avril 1927 il fut fusillé dans l' enceinte du cimetière. Il avait eu la force de crier : vive le Christ-Roi !

Il fut béatifié en 1992, puis canonisé le 21 mai 2000 par Jean-Paul II avec d' autres martyrs mexicains.

Repost 0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 14:49

  Fils du roi des Wisigoths d' Espagne Léovigilde, Herménégilde était donc arien.

Dans l' arianisme la langue liturgique était en gothique, les évêques étaient nommés par le roi qui convoquait les synodes, la communion se faisait dans la main, et surtout le dogme nicéen de la Sainte Trinité n' était pas reçu parce que le Fils n' était pas considéré comme l' égal du Père.

L' arianisme était le ciment national des Goths.

 

Lorsqu' il épousa en 579 à Séville Ingonde fille du roi des Francs d' Austrasie qui s' était convertie à la Foi catholique,  il se convertit aussi et reconnut le symbole nicéen, sous l' influence de saint Léandre archevêque de Séville. Saint Léandre moine gréco-romain de Carthagène avait ouvert une université à Séville et défendait le dogme du Concile de Nicée. Il avait des rapports étroits avec Byzance et plus tard avec le Pape saint Grégoire le Grand à Rome.

 

D'abord favorable à ce mariage qui alliait l' Espagne wisigothique aux puissants Francs, Léovigilde s' efforça de faire revenir son fils à l' arianisme. On dirait aujourd' hui que cette religion était considérée comme plus  " moderne " et nationale. Sous l' accusation d' avoir demandé de l' aide à l' empereur romain de Constantinople, le roi fit assiéger la ville de Séville, où se trouvait la  " faction " catholique.

Herménégilde prit la fuite à Cordoue où il fut fait prisonnier par les troupes royales. Il fut emprisonné à Valence, puis à Tarragon. Son père lui ayant envoyé un évêque arien pour recevoir la communion à Pâques, saint Herménégilde refusa de communier. Il fut donc décapité pour sa Foi le 13 avril 586.

Il est patron de l' Espagne.

Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 10:47

  Jeanne ( Juana ou Juanita telle qu' elle fut surnommée )  Fernandez Solar naquit le 13 juillet 1900 à Santiago du Chili dans une famille pieuse de la bourgeoisie.

Elle commença à prendre conscience de l' amour de Dieu à l' âge de six ans après le tremblement de terre de 1906. Elle combattit son naturel orgueilleux et obstiné : à dix ans à sa première communion, elle était une fillette différente qui avait déjà la grâce de locutions intérieures. Son adolescence fut joyeuse, elle était d' un caractère sociable avec ses amis et ses cousins. Pendant les vacances elle évangélisait avec naturel et joie les paysans et faisait du catéchisme. Elle grandissait dans l' union à Jésus et avait compris qu' il la voulait toute à lui. Sa jeunesse fut une transformation graduelle dans la charité et l' union mystique.

Elle croissait dans la vie d' oraison et à quatorze ans exprima le désir d' entrer au Carmel ce qu' elle fit à 19 ans prenant le nom de Thérèse de Jésus. Elle était encore novice lorsqu' elle fut atteinte par le typhus. Elle fit sa profession religieuse le 6 avril 1920 in articulo mortis et mourut le 12 avril 1920 consumée dans l' amour du Seigneur.

Le Christ fut son unique idéal.

Elle laissait des écrits ardents et un exemple d' union mystique pour sa communauté des Andes ( Los Andes ) petite ville à 90 km de Santiago.

Elle fut béatifiée en 1987 et canonisée par Jean-Paul II en 1993 comme exemple pour la jeunesse.

Lien : www.teresadelosandes.org/saintete.htm

Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 04:29

 David Uribe naquit le 29 décembre 1889 dans le diocèse de Chilapa au Mexique.

Il fut curé à Iguala ( Chilapa ) et exerça son ministère de façon exemplaire, mettant en garde ses paroissiens contre le protestantisme venu du Nord ainsi que la maçonnerie.

Lorsqu' il fut arrêté pendant la guerre civile, les soldats lui offrirent la liberté s' il renonçait à l' Eglise.

" Si j' ai été oint par l' huile sainte qui m' a fait ministre du Très-Haut, pourquoi ne serai-je pas oint avec mon sang et le sang du Christ rédempteur ? "

Il écrivit en prison : " Je déclare n'avoir commis aucun des crimes qui me sont imputés. Je suis entre les mains de Dieu et de la Vierge de Guadalupe. Je demande pardon à Dieu et à ceux que j' ai offensés, et pardon pour mes ennemis. "

Il fut exécuté le 12 avril 1927 et canonisé le 21 mai 2000.

 

Repost 0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 17:26

 On se souvient du règne de Boleslas II ( 1058-1079 ) qui agrandit la Pologne vers l' Est et réforma son pays.

 

Saint Stanislas ( 1030-1079 ) évêque en 1072 de Cracovie  et formé par les bénédictins s' appuya sur son souverain pour évangéliser la Pologne, mais lorsqu' il condamna la conduite immorale du roi, il fut assassiné dans sa cathédrale le 11 avril 1079.

 

Il fut canonisé par Innocent IV à Assise en 1253. Saint Stanislas est toujours un modèle de défenseur de la liberté religieuse.

 

Repost 0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 16:34

Le cardinal Ratzinger, futur Benoît XVI, disait au journal italien la Reppublica en novembre 2004 :

 

" La laïcité n' est plus un facteur de neutralité garantissant la liberté générale, elle est en train de devenir une IDEOLOGIE.

 

Elle s' impose par le biais de la loi et interdit l' expression publique du point de vue catholique et chrétien. Ce point de vue, qui risque de devenir strictement privé, va vers la mutilation. il y a donc conflit et nous devons défendre la LIBERTE  RELIGIEUSE face à l' imposition d' une idéologie qui se présente comme l' unique voie rationnelle, alors qu' elle n' est que l' expression d' un certain rationalisme.

La juste laïcité est la liberté de religion.

L' Etat ne peut imposer une religion, mais il doit offrir un espace aux  religions en rapport avec leur responsabilité envers la société. "

 

" La place de Dieu est aujourd' hui très marginalisée. Dans la vie politique, il est presque indécent d' en parler, comme s' il s' agissait d' une atteinte à la liberté des incroyants.

Le monde politique a ses lois et ses voies propres, mais il exclut  Dieu comme s' il n' appartenait pas à ce monde. "

 

 

 

 

Au congrès des supérieurs salésiens à Rome, en décembre 2004,  le cardinal Ratzinger insiste à nouveau :

 

" L' HEURE  EST  GRAVE, le laïcisme radical peut détruire l' humanisme en réduisant tout à un pur matérialisme, au commerce, à la domination du marché, en se référant à une notion absolue de la liberté.

D' où l' affirmation de la licéité des expériences scientifiques les plus effrénées, ou la requête d' assimiler au mariage les différents types d' union, et jusqu' à l' idée que l' individu puisse choisir son sexe..." 

 

 

Repost 0
Published by Eric - dans réflexions
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 02:41

  Né en 1591 en Catalogne, Saint Michel des Saints entra chez les Trinitaires de Barcelone en 1603. Il émit ses voeux en 1607à seulement 16 ans. Lorsque saint Jean-Baptiste de la Conception réforma l' Ordre de la Très Sainte Trinité il fit sa profession chez les Trinitaires Déchaussés.

Dès lors il fut sujet de manifestations mystiques. Il connut des extases, un seul regard vers un crucifix le plongeait dans des moments de ravissement.

Il fut examiné et finalement transféré comme prieur au couvent de Valladolid où il fit de nombreuses conversions. Il conseilla le roi Philippe III.

Il mourut le 10 avril 1625 à 34 ans et fut canonisé par le bienheureux Pie IX en 1862. Il est spécialement fêté le 5 juillet.

Lien : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5640672.html

Repost 0
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 02:10

  Pierre Zukoswki ( prononcer Joukovski ) naquit le 13 janvier 1913 à Baran Rapa un village lithuanien de l' Empire russe près de Wilno ( aujourd' hui Vilnius ). Cette région sera intégrée à la nouvelle Pologne indépendante après la première guerre mondiale.

A 16 ans il entra chez les Frères Mineurs Conventuels ( Franciscains ) à la Cité de l' Immaculée ( Niepokalanow ) fondée par saint Maximilien Kolbe.

C' était un immense couvent à une quarantaine de kilomètres de Varsovie regroupant plusieurs bâtiments dédiés aux différents corps de métiers des frères qui éditaient des journaux catholiques, dont le Chevalier de l' Immaculée qui atteignit avant-guerre 1 million d' exemplaires ! Plus de 700 moines travaillaient et se sanctifiaient pour la Vierge Marie.

                    la basilique de la Cité de l' Immaculée

Il émit ses premiers voeux en 1932 prenant le nom de Boniface, et en 1935 fit sa profession solennelle.

Lorsque les Allemands envahirent l' Ouest de la Pologne en septembre 1939 et que le Père Kolbe et d' autres moines furent arrêtés une première fois, il sauva le matériel typographique. A la libération du Père Kolbe le Chevalier de l' Immaculée put paraître une fois. Saint Maximilien Kolbe fut arrêté le 17 février 1941 et le bienheureux Boniface Zukowski le 14 octobre 1941 avec six autres frères dont le bienheureux Timothée Trojanowski.

Dans leur prison de Varsovie il récitaient le rosaire et réconfortaient spirituellement et humainement les autres prisonniers.

Le 8 janvier 1942 ils furent déportés au camp d' Auschwitz et forcés à des travaux de terrassement et de démolition dans d' horribles conditions. Il mourut de pneumonie après deux semaines de souffrances le 10 avril 1942. Il avait 29 ans.

Il fut béatifié en 1999 par Jean-Paul II.

Lien : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5823105.html

Repost 0