Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 21:37

Née en 1218 près de Lucques en Toscane dans une famille humble, elle devint domestique à l' âge de douze ans dans une noble famille de Lucques.

Ponctuelle et attentive elle supportait avec patience les réprimandes des autres domestiques. Remarquée par ses vertus, elle eut la responsabilité de diriger l' intendance de la maison jusqu' à sa mort en 1278. Elle venait au secours des plus pauvres, et économisait sur ses gages pour soulager les nécessiteux. Animée d' une véritable charité chrétienne et d' un vif amour pour le Seigneur, sa réputation de sainteté grandit dans toute la région. Si bien qu' à sa mort la population de Lucques demanda qu' elle fût ensevelie dans la basilique de San Frediano. La basilique n' a cessé depuis d' être un lieu de pélerinage pour la sainte dont le culte fut confirmé par le Pape Innocent XII en 1696.

Repost 0
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 22:47

 

Stanislas Kubista naquit dans une famille pieuse de neuf enfants à Kostrechna. La famille récitait tous les soirs devant l' autel marial de la maison le rosaire. Il était évident qu' il deviendrait prêtre. Une de ses soeurs Anna entra au couvent près de Vienne. Il étudiait à l' école allemande et était donc bilingue.

Enfant il fut impressionné par les prédications des Pères missionnaires de la Sainte Croix de Steyl - ou missionnaires du Verbe Divin. Il fit ses études dans leur école à Neisse. Il fut enrôlé en 1917 dans l' armée où il fut téléphoniste sur le front occidental. Démobilisé en mai 1919 à Stettin, il poursuivit ses études à Neisse au noviciat des Pères missionnaires verbistes rêvant de devenir lui-aussi missionnaire en Chine.

Les Pères publiaient de nombreuses publications et brochures en polonais. Il fut envoyé au noviciat Saint-Gabriel de Mödling près de Vienne. Il fut ordonné en 1927 à 29 ans.

Econome de l' école et du couvent de Gorna Grupa, il avait la responsabilité de 300 personnes ( élèves et professeurs. ) Il devint par la suite procurateur.

Il publiait des ouvrages et des brochures en particulier pour la jeunesse et se passionnait pour les missions. Il avait une grande dévotion pour saint Joseph. Ses écrits étaient célèbres en Pologne.

Lorsque les Allemands envahirent la Pologne, il fut arrêté avec d' autres missionnaires et prêtres de sa congrégation auxquels vinrent s' ajouter de nombreux prêtres diocésains. Dans la congrégation du Verbe Divin furent arrêtés 14 pères, 14 religieux, 4 frères et 12 novices. La province de Pologne créée en 1919 comprenait vingt ans après 29 pères et 61 frères.

En février 1940 il fut déporté à Nowy Port près de Dantzig puis à Stutthof et en avril 1940 au camp de Sachsenhausen. Affaibli et malade il fut destiné à la mort après trois jours d' agonie. C' était le 26 avril 1940.

Il fut béatifié par Jean-Paul II en 1999 avec trois autres membres de sa congrégation les Pères Frackowiak, Liguda et Mzyk.

La congrégation a été rétablie en Pologne en 1946 et rayonne aujourd' hui autour de ses quatorze établissements.

 

Repost 0
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 22:21

 

 Julio Junyer naquit en Espagne à Villamaniscle en 1892. Il devint salésien en 1912 et se rendit dans différentes maisons d' éducation salésiennes à Madrid et à Alicante.

 

 

Il fut ordonné en 1921 et forma de nombreuses jeunes vocations notamment dans le Nord Ouest espagnol.

 

 

Lorsque la guerre civile débuta, il se rendit à Gerona où il continua à former les étudiants salésiens dans la clandestinité. Il en aida un certain nombre à passer la frontière en France.

 

 

Il fut arrêté par un tribunal populaire et emprisonné dans une prison de Barcelone. Il fut fusillé le 26 avril 1938 à Montjuic.

Repost 0
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 22:15

Ladislas ( Wladyslaw ) Goral naquit le 1er mai 1898 à Stoczek . Il fit ses études à Lublin et à Rome où il fut ordonné en 1920 à la basilique saint Jean de Latran. Il continua ses études théologiques à l' Université grégorienne de Rome et à Fribourg en Suisse. Pendant ses vacances il prêchait pour les communautés polonaises de Suisse et de France.

En 1926 il retourna en Pologne et devint professeur à 28 ans au séminaire de Lublin. Erudit et pédagogue, il avait l' estime de ses élèves. Parallèlement il publiait des articles de théologie et de pastorale. il organisait aussi des colonies de vacances pour les enfants de familles ouvrières et mit en place des cours d' éducation pour les travailleurs. Il faisait partie de la Conférence de saint Vincent de Paul et venait en aide aux vieillards et aux orphelins. Il fut à l' origine de l' établissement des Filles de la Charité à Kreznica.

               Christ en croix, cathédrale de Lublin

Il était donc un prêtre de son temps attentif à appliquer la doctrine sociale de l' Eglise dans une époque d' affrontements sociaux et de montée des périls en Europe.

Il devint évêque auxiliaire de Lublin en 1938. La guerre le surprit à Varsovie pendant les bombardements alors qu' il dirigeait une récollection après un pélerinage à Czestochowa. Il retourna dans Lublin occupée où il demeurait au séminaire et fut arrêté par la Gestapo en novembre 1939 avec d' autres prêtres et des professeurs du séminaire. Il s' était préparé spirituellement.

 

Il fut envoyé au camp de travail de Sachsenhausen en 1940 où il mourut en avril 1945 lors de l' évacuation des nazis. 

Il fut béatifié en 1999 par Jean-Paul II.

Repost 0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 20:32

On le nomme l' avocat des pauvres, car il défendait gratuitement ceux qui n' avaient pas les moyens de payer un avocat.

Marc ( Markus ) Reyd né à Sigmaringen en 1578 devint avocat après des études de droit et de philosophie à l' université de Fribourg en Suisse. Il fit carrière à Colmar en Alsace puis se rendit dans différentes villes d' Espagne et d' Italie ainsi qu' en France.

A 34 ans il abandonna sa carrière pour entrer chez les capucins de Fribourg prenant le nom de Fidèle.

Ensuite il devint gardien ( supérieur ) du couvent de Weltkirchen.

Cette époque était troublée par les divisions entre chrétiens : le calvinisme s' étendait provoquant des luttes et des révoltes locales. AInsi dans le canton des Grisons rebelle à l' autorité de l' Empereur d' Autriche, une guerre civile eut lieu. Les Protestants gagnaient du terrain et saint Fidèle fut accusé d' être au service de la monarchie catholique autrichienne. Il n' en continua pas moins ses prédications de ville en ville.

A Sewis pendant qu' il prêchait le 24 avril 1622, il y eut des violences. Rentrant chez lui il fut arrêté par une troupe d' une vingtaine de soldats qui lui intimèrent de renier la Foi Catholique contre la vie sauve.

" Je ne puis, car c' est la Foi de vos ancêtres, mais je donnerai volontiers ma vie pour que vous retourniez à la Foi de l' Eglise. "

Il eut à peine prononcé ces mots qu' il fut tué d' un coup d' épée.

Il fut canonisé par Benoît XIV en 1746.

Repost 0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 00:27

Saint Georges patron de la chevalerie chrétienne, priez pour nous !

Repost 0
Published by Eric - dans la prière
commenter cet article
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 18:37

De Pâques à la Trinité :

 

Regina Caeli laetare, alleluia !

Quia quem meruisti portare, alleluia !

Ora pro nobis Deum, alleluia !

 

 

Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia !

Quia surrexit Dominus vere, alleluia !

 

 

 

Deus, qui per resurrectionem Filii tui,

Domini nostri Jesu Christi, mundum laetificare dignatus es :

Praesta, quaesumus, ut per ejus Genetricem Virginem Mariam, perpetuae capiamus gaudia vitae.

Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen.

Repost 0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 18:11

A l' occasion du voyage de Benoît XVI à Pavie aujourd' hui voici un chapitre des Confessions de saint Augustin ( ch 38 ).

 

 

De quelle sorte Dieu se repose en nous :

Ce sera alors que vous vous reposerez en nous, mon Dieu, de la même sorte que vous opérez maintenant en nous : et ce repos dont nous jouirons sera votre repos, parce que ce sera vous qui nous en ferez jouir, comme les bonnes oeuvres que nous faisons sont vos oeuvres, parce que c' est vous qui nous les faites faire.

Car pour ce qui est de vous, Seigneur, vous agissez sans cesse, et vous vous reposez sans cesse.

Ce n' est pas seulement durant quelque temps que vous voyez ce que vous voyez ; ce n' est pas seulement durant quelque temps que vous agissez ; et ce n' est pas seulement durant quelque temps que vous prenez du repos.

Et cependant c' est vous qui nous faites voir ce que nous voyons dans le temps : C' EST VOUS QUI FORMEZ LE TEMPS MEME ; et c' est vous qui nous faites avoir ce repos qui nous affranchira du temps.  

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 00:54

Romain ( Roman ) Adame Rosales naquit le 27 février au Mexique à Teocaltiche ( Jalisco ). Il entra à 18 ans au séminaire de Guadalajara et fut ordonné en 1890.

Il exerça son ministère dans diverses paroisses dont la dernière fut celle de Nochistlan ( Etat de Zacatecas ) à partir de 1914 jusqu' à sa mort.

Il eut pour vicaire pendant quatre ans saint José-Marie Robles.

Prudent et modéré il fut nommé vicaire épiscopal. Il était dévoué à la Sainte Vierge, s' occupait de catéchisme et d' instruction dans les écoles paroissiales. Il formait les jeunes filles dans la Société des Filles de Marie et était un zélateur de l' adoration nocturne. Il décelait les vocations sacerdotales. Il formait les adultes à la doctrine sociale de l' Eglise et fit construire des églises dans les villages et des chapelles dans des propriétés rurales. 

En août 1926 lorsque le culte public fut suspendu, il décida à ses risques et périls de rester dans sa paroisse.

Le 18 avril 1927 il était recueilli dans la propriété de la famille Mora où il devait célébrer la Messe le lendemain. Il avait dit à une des femmes qu' il confessa que s' il devait donner son sang ce serait un bien pour ses paroissiens.

Dans la nuit une troupe de 300 hommes vint l' arrêter. Il fut traîné pieds nus au village voisin et attaché pendant deux jours sans boire ni manger à une colonne de la place.

Deux hommes Francisco Gonzales et Jesus Aguirre vinrent trouver le colonel Quinones commandant de la troupe pour le faire libérer. Il accepta à condition de lui verser 6000 pesos d' or. Les hommes partirent réunir la somme auprès des villageois troublés par le martyre public du prêtre.

Lorsque la somme lui fut apportée, le vil colonel ordonna qu' on lui livre le nom des donateurs pour les faire arrêter. Les frères Gonzales essayèrent en vain de calmer le colonel qui prit l' argent et fit venir le peloton d' exécution.

Un des jeunes soldats Antonio Carrillo Torres refusa de fusiller le curé. Ils furent tous les deux fusillés le 21 avril 1927.

Il fut béatifié en 1992 et canonisé en 2000 par Jean-Paul II

Repost 0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 00:21

Saint Anselme de Cantorbéry ( 1033-1109 ) Docteur de l' Eglise :

" Il est hors de doute qu' existe quelque chose de tel que rien ne peut se penser de plus grand et cela tant dans l' intellect que dans la réalité. "

lien : http://www.jesusmarie.com/anselme.html

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article