Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 15:50

benoit-II.jpg Pape du 26 juin 684 au 8 mai 685. Durant son pontificat, l' Empereur romain ( à Constantinople ) renonça au privilège de confirmer l' élection du Pontife.

 

Né à Rome, Benoît II succéda à Léon II, Grec de Sicile. Les clercs romains et le peuple de Rome élisaient le Pape qui devait ensuite recevoir l' approbation de l' Empereur romain de Constantinople qui était souverain de Rome et d' une bonne partie de l' actuelle Italie. Le Pape était alors consacré par trois évêques : ceux d' Ostie, de Porto et de Velletri. A cause de la lenteur des communications de l' époque, il arrivait parfois que l' assentiment de l' Empereur n' arrivait qu' après la mort du Pape...

L' Empereur d' Orient Constantin IV le Barbu décida donc que celui-ci serait désormais donné par l' intermédiaire de l' Exarque de Ravenne qui gouvernait les Etats byzantins de l' Italie au nom de l' Empereur. Le titre d' Exarque, donné de telle manière que dans la pratique il était plus honorifique que réel, était conféré à divers souverains de la Chrétienté ( ainsi de Clovis...). En cas de guerre ce souverain pouvait s' appuyer sur les finances byzantines.

A une époque où les Etats byzantins étaient menacés par l' expansionisme arabe, le gouvernement de Constantinople tendait vers plus d' efficacité, le Saint Siège en profita donc pour obtenir plus de liberté tout en maintenant de bonnes relations avec l' Empereur. Constantinople avait compris aussi qu' il devait s' appuyer sur toute influence propice à la défense des libertés chrétiennes en Occident.

 

Le bref pontificat de Benoît II fut aussi marqué par une nouvelle organisation des monasteria diaconae ( ou diaconies ), c' est-à-dire des sept circonscriptions ecclésiastiques de la Ville Eternelle. Etablies au IIIème siècle, celles-ci fonctionnèrent désormais aussi comme des ministères d' aide sociale et profitèrent des dons et des allocations du Pontife pour secourir les pauvres et les malades.

 

Repost 0
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 00:33

J' irai la voir un jour.

Au ciel dans ma patrie,

Oui, j' irai voir Marie,

Ma joie et mon amour.

J' irai la voir un jour,

J' irai m' unir aux anges,

Pour chanter ses louanges

Et pour former sa cour.

  chapelle-m_daille-miraculeuse.jpg

Repost 0
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 00:28

Sur ce noble pays de France.

  vierge-amiens.jpg

Sur ce noble pays de France,

Veille toujours, Reine des cieux :

Garde-lui l' antique vaillance,

La foi de nos premiers aïeux ;

Ne laisse pas sombrer aux écueils du rivage

Ce vaisseau protégé par ton blanc pavillon,

Que la France toujours sous les coups de l' orage

Reste la grande Nation.

notre-dame-de-france.jpg

 

Repost 0
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 00:57

 Henri ( Henryk ) Kaczorowski ( prononcer Katchorovski ) naquit le 10 octobre 1888 à Bierzwienna près de Kolo en Pologne dans la province de la Vistule ( ex-Royaume du Congrès uni administrativement à la Russie depuis 1815 ) incorporée à l' Empire russe en 1868 après les émeutes de 1863. Il fit ses études au lycée de Kalisz.

A 20 ans il entra au séminaire de Wloclawek ( prononcer Vlotslavek ) dans la région de Cujavie à 140 km au Nord Ouest de Varsovie. La région avait été administrée par la Prusse au XVIIIème siècle ( Leslau en allemand ) et l' était par la Russie depuis 1815.

 

En 1913 il perfectionna ses études de théologie à l' académie théologique de Saint-Pétersbourg, capitale de l' Empire, où il fut ordonné le 13 juin 1914.

 

Il devint prêtre diocésain à Kalisz qui fut bombardée peu après par l' armée austro-allemande qui occupa le pays à partir de 1915 jusqu' en novembre 1918. En 1915 il passa neuf mois au sanctuaire de Lichen sur les lieux de l' apparition de la Vierge, et cela renforça sa dévotion mariale et son ardeur patriotique. En 1916 il devint vicaire dans la petite ville de Sulmierzyce.

Il ne put reprendre ses études qu' en 1918 à Lublin et fit une thèse sur saint Thomas d' Aquin. Il obtint son doctorat  en 1922. Il avait terminé ses études au moment où la nouvelle république polonaise terminait ses guerres contre ses voisins ( en particulier soviétique ) pour ses nouvelles frontières. 

 

              séminaire de Wloclawek, à droite de la photo : la cathédrale

 

A Wloclawek il devint professeur de théologie morale au séminaire ( où étudiait alors le futur cardinal Wyszynski ) et recteur du lycée Pie X du diocèse. Il fut aussi rédacteur à la revue " l' athénée sacerdotal " et à partir de 1928 recteur du séminaire. En 1930 il fut nommé chanoine de la cathédrale et en 1939 prélat pontifical.

Considéré comme modèle de spiritualité sacerdotale, c' était un homme de Dieu et de l' Eglise. Il avait le souci de la culture et de la formation théologique et morale de ses séminaristes. Par le biais de sa revue il correspondait avec de nombreux théologiens étrangers.

Lorsque la Pologne centrale et occidentale fut occupée en septembre 1939 par l' armée allemande, il resta au séminaire avec ses professeurs ; mais il fut arrêté le 7 novembre 1939 comme des dizaines de milliers d' autres représentants de l' élite intellectuelle polonaise.

Il fut interné au séminaire salésien de Lad qui regroupait les religieux et prêtres emprisonnés de la région, puis en avril 1941 il fut déporté avec le bienheureux Michel Kozal, évêque auxiliaire de Wloclawek, et d' autres ecclésiastiques à Dachau. Malade et affaibli, il fut gazé le 6 mai 1942.

Il avait dit à ses compagnons de détention peu avant : " priez pour nous, afin que nous restions forts et que nous priions pour vous aussi. Que Dieu soit avec vous ! "

                    la cathédrale de Wloclawek

Il fut béatifié par Jean-Paul II avec 107 autres martyrs polonais de la seconde guerre mondiale le 13 juin 1999 à Varsovie.

 Lien : ND de Lichen  http://www.lichen.pl/fr

 

Lien en polonais : www.info.kalisz.pl/biograf/kaczorowski.htm

Repost 0
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 19:27

Ange naquit en 1185 à Jérusalem qui était alors en Terre croisée. A la mort de ses parents, Juifs convertis, il entra ainsi que son frère jumeau Jean chez les Carmes au couvent du Mont-Carmel qui n' était pas encore sous l' emprise des Sarrazins musulmans. La Palestine était en pleine époque des Croisades. Richard Coeur de Lion ne réussit pas à reprendre Jérusalem conquise par Saladin.

         le Mont-Carmel, archives George Eastman House

Le Mont-Carmel en Palestine ( hauteur 659 mètres ) marque la limite de la Galilée et de la Samarie. L' Ordre contemplatif de rite oriental se latinisa et se transforma progressivement et devint un Ordre mendiant au XIIIème siècle quand il fut introduit en Occident selon la règle de saint Albert de Jérusalem vers 1214. En 1215 eut lieu le  quatrième Concile de Latran.

C' était l' époque de saint François d' Assise et de saint Dominique et de la " révolution spirituelle " menée par les Ordres mendiants. C' est pendant cette période que saint Ange entra chez les Carmes. Il fut ordonné à 25 ans et en 1218 quitta la Terre Sainte pour se rendre à Rome. C' était avant l' époque de la Sixième Croisade où Frédéric II fut proclamé roi de Jérusalem.

Son Ordre avait demandé au Pape Honoré III la confirmation de la nouvelle Règle du Carmel.

                            Giotto : Honoré III

Le Pape qui approuva la création de l' Ordre franciscain concéda aux Carmes l' approbation de leur nouvelle Règle en 1226. Après avoir été invité à prêcher à saint Jean de Latran, saint Ange de Jérusalem fut envoyé en Sicile pour prêcher contre les Cathares.

L' hérésie cathare qui se propagea autour de l' an mille en Europe avait une conception manichéenne du bien et du mal. Le monde procédait du mal et les Cathares divisés en croyants et en parfaits condamnaient les biens terrestres et les liens charnels. Il rejetaient le mariage, niaient la résurrection de la chair et refusaient la propriété privée. Beaucoup pratiquaient le végétarianisme, l' union libre ( les parfaits eux s' abstenaient de pratiques sexuelles ) et les plus sectaires se laissaient parfois mourir de faim. Ce rejet total du monde comme origine du mal ne laissait pas la place à la rédemption et finalement à la charité.

Saint Ange fut en butte à l' hostilité d' un seigneur local, Béranger seigneur de Licate ( ou Licata ) près d' Agrigente. Celui-ci était cathare et vivait librement dans l' inceste. Ayant convaincu sa compagne de le quitter saint Ange fut tué à coup d' épée alors qu' il prêchait à l' église des saints Philippe et Jacques.

Il mourut le 5 mai 1225 et l' église devint rapidement un lieu de pélerinage. Le Pape Pie II approuva le culte du saint en 1456. En 1662 on fit construire une nouvelle église pour recueillir les restes du saint. 

AUjourd' hui se saint est très populaire en Sicile et pendant trois jours de magnifiques processions et fêtes ont lieu en son honneur.

 

Lien : http://www.santuariosantangelo.it

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 01:38

Souvenons-nous de saint Pie V ( 1504-1572 ) grand pape dominicain, qui soutint la chrétienté lors de la bataille de Lépante ( 1571 ) et fit du Rosaire une arme de paix !

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 22:14

La conférence  épiscopale espagnole a révélé le 27 avril dernier que 498 martyrs espagnols qui ont témoigné de leur foi avant* et pendant la guerre civile en 1934 1936  et 1937 vont être prochainement béatifiés.

" C' est un moment de grâce pour pour l' Eglise espagnole comme un nouveau stimulant pour le renouveau de la Foi chrétienne, surtout à un moment où dans notre société se répand une mentalité laïciste  ET  QUE  LA RECONCILIATION  SEMBLE MENACEE.

Les martyrs qui sont morts en pardonnant constituent pour nous le meilleur encouragement à promouvoir cet esprit de réconciliation. "

 

Prions pour l' Espagne que le gouvernement actuel et les tendances de la société veulent  détourner de sa vocation et la faire revenir en arrière !

 

* pendant la république espagnole

Repost 0
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 21:26

Aujourd' hui nous fêtons l' artisan saint Joseph qui était charpentier à Nazareth. Etre charpentier, c ' était accéder à une condition de petit notable. Non loin le chantier de la ville de Sépphoris était important, nul doute que saint Joseph y avait des commandes. D' autre part il participait à la construction et à la restauration de nouvelles maisons dans toute la région.

Il est donc avant tout un bâtisseur et participe ainsi à l' oeuvre du Créateur. L' Eglise construit et bâtit avant tout : elle tisse des liens, elle ne démolit pas, elle reconstruit inlassablement .

 

Saint Joseph reste dans l' ombre, mais son silence est significatif. Il s' occupe de la Sainte Famille, il est le charpentier de l' Eglise - Notre Eglise - qui comme un navire franchit les mers, symboles de toutes les époques, avec le Seigneur à la barre.

Ainsi Jésus a obéi et profité de l' enseignement de son père adoptif lors de son apprentissage. Sachons offrir notre travail, notre labeur quotidien, afin que grandisse le vaisseau de l' Eglise !  

Litanies de saint Joseph : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-6067856.html

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 23:06

" On a beau dire : je ne puis pas, je ne veux pas souffrir, il faut toujours souffrir et la résistance ne fait qu' ajouter à la souffrance par la volonté propre.

C' est dans cette volonté que se trouve toute peine. La peine est proportionnelle à la vérité. Otez la volonté et vous ôterez la peine.

Et comment perdre cette volonté ? Dans le souvenir du sang de Jésus crucifié...

Ce sang est si désirable que toute amertume devient douce par le souvenir de ce sang et que tout fardeau devient léger.

C' est que dans le sang du Christ nous trouvons l' amour ineffable qu' il a pour nous."

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 21:39

" Hélas ! Ne plus se taire ! Criez avec cent mille voix. Je vois que parce que l' on se tait, le monde est détraqué : l' Epouse du Christ est pâle. On lui a enlevé sa couleur parce qu' on lui suce le sang, le sang du Christ. "

 

Sainte Catherine de Sienne ( 25 mars 1347 - 29 avril 1380 ) Docteur de l' Eglise et Patronne de l' Italie.  

Lettre XVI au Cardinal d' Ostie

Repost 0
Published by Eric - dans Lectures
commenter cet article