Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 20:22
 josephmariecassant.jpg  Joseph-Marie Cassant naquit le 6 mars 1878 dans une famille d' agriculteurs du midi de la France à Casseneuil. Son éducation fut pieuse et laborieuse. Dès son enfance il choisit de vivre selon la devise qu' il fera sienne au long de sa courte vie :   " tout pour Jésus ".

De santé fragile il fut médiocre dans ses études et de ce fait vit s' envoler son désir d' entrer au séminaire. Conseillé par l' abbé Filhol, il fréquenta l' abbaye cistercienne de Sainte-Marie-du-Désert dans le diocèse de Toulouse, et il finit par y entrer comme novice en décembre 1894 à seize ans.

L' abbaye suivait la réforme - plus austère - du célèbre abbé de Rancé au XVIIème siècle. Les moines trappistes suivaient une règle de prière, de solitude et de silence.

Timide et anxieux, le jeune novice fut dirigé par le Père Malet, qui lui déclara : " Ayez confiance !  Je vous aiderai à aimer Jésus. " Rapidement apprécié par la communauté, Joseph-Marie fut reconnu par son sourire.

Exempté de service militaire pour raison de santé, il prononça en 1900 ses voeux définitifs à 24 ans. Mais le désir de s' identifier le plus au Christ fit germer en lui la vocation du sacrifice sacerdotal. Après deux années douloureuses d' études, car il avait des difficultés d' apprentissage, il put être ordonné le 12 octobre 1902.

Epuisé par la tuberculose, il put revenir chez les siens à Casseneuil où toute la paroisse vint lui rendre visite. Il revint en décembre à l' abbaye prêt à l' ultime sacrifice. D ' élève il était devenu maître dans l' ordre de la charité et de l' union à la volonté divine.

Il célébra sa dernière messe le 31mai 1903 et reçut l' extrême-onction le lendemain. Il mourut le 17 juin.

En 1935 le Chapitre Général de l' Ordre vota pour l' introduction de sa cause à Rome. Il fut béatifié le 3 octobre 2004 par Jean-Paul II
 

Repost 0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 19:58
L' Eglise dans sa sagesse avancerait-elle en favorisant des expressions variées de l' unique Foi catholique ? Réponse dans quelques semaines selon un article du 16 juin 2007 paru dans le Figaro :


" Le décret libéralisant la messe tridentine a été signé par Benoît XVI et sera très prochainement publié. Mais la date de signature du document est encore un secret, tout autant que le jour de sa publication.

Le pape a signé le document " il y a un certain temps ". Quant au moment où il sera rendu public, " une date précise a été choisie, mais il serait plus judicieux de parler en termes de semaines plutôt que de jours ", assure une source proche du dossier.


Deux moments clés sont cependant avancés : soit avant le départ en vacances de Benoît XVI dans les montagnes du Trentin, au début du mois de juillet, soit à son retour à Castel Gandolfo, sa résidence d'été à la fin du même mois.

Il est déjà arrivé que le Saint-Siège publie des textes délicats au creux de l' été. Pour plus de sérénité, le document sera accompagné d' une lettre explicative adressée à tous les évêques. Une conférence de presse pourrait être organisée au Vatican par les cardinaux Francis Arinze, préfet de la Congrégation pour le culte divin, Dario Castrillon Hoyos, chargé du dossier des " intégristes catholiques " ( sic ), et Julian Herranz, président du Conseil pontifical pour les textes législatifs, qui ont tous travaillé sur le document.


Le sujet reste particulièrement sensible au Vatican, où l' on connaît  LES   FORTES  OPPOSITIONS  DU  CLERGE  A  LA  VOLONTE  DU  PAPE, en particulier en France, mais aussi chez les théologiens juifs en charge du dialogue avec l' Eglise catholique. Ces derniers voient d' un mauvais oeil le retour, sous la forme d' un rite " extraordinaire  " de l' ancienne messe en latin, celle d' avant le Concile Vatican II, et du développement des relations entre l' Eglise catholique et le judaïsme.  

La publication du motu proprio est attendue avec une certaine anxiété par les évêques de France, qui souhaitent conserver la possiblité d' accepter ou de refuser le rite tridentin dans les paroisses, comme c' est le cas actuellement, et liront avec attention les modalités prévues par le Vatican. "



Article signé d' Hervé Yannou

Ou comment donner des arguments pour lyncher à l' avance le Saint-Père ! 




ti_bug_fck
Repost 0
Published by Eric - dans réflexions
commenter cet article
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 21:24
Du côté de NSJC sur la Croix surgirent le sang et l' eau : les premiers sacrements de son amour. Dans le Sacré-Coeur, il y a donc le sacrement de son Corps et de son Sang, ainsi que le baptême. Se mêlent son sacrifice rédempteur et l' eau rafraîchissante de la vie éternelle.

sacr--coeur.jpg




Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer.
Sur des verts pâturages, il m' a fait reposer.
Il m' a mené vers les eaux désaltérantes et a converti mon âme.
Il m' a conduit par le chemin de la justice pour l' honneur de son nom.

Si je passais au milieu de l' ombre de la mort, je ne craindrais aucun mal, car vous êtes avec moi. 

sacr--coeur1.jpg



Dominus pascit me, et nihil mihi deerit.
In loco pascuae, ibi me collocavit.
Super aquam refectionis*** educavit me**,
Animam meam convertit.
Deduxit me super semitas justitiae, propter nomen suum.

Nam et si ambulavero in medio umbrae mortis,
Non timebo mala, quoniam tu mecum es.


bon-pasteur-saint-peter-chatham-canada.jpg


The Lord ruleth* me, and I shall want nothing.
He hath set me in a place of pasture.
He hath brought me up, on the water of refreshment.
He hath converted my soul.
He hath set me on the pace of justice, for his own name' sake.

For though I should walk in the midst of the shadow of death, I will fear no evils, for thou art with me.

bon-pasteur-sauveur.jpg



* shepherds : in st Jerome' s version.

** educavit : au sens de mener et d' éduquer

*** image de l' eau du baptême et de la sagesse ( aqua sapientae salutaris potavit illum, Eccl XV. )
Repost 0
Published by Eric - dans la prière
commenter cet article
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 23:21
 Niafles ( suite )


 Interview de Mgr Maillard dans Ouest France le 12 juin 2007 qui prévoit d' expulser la soixantaine  ( selon lui )  de récalcitrants " mal intégrés "....

  Question du journaliste : " Vous pensez à l' expulsion par les gendarmes ?
 Réponse de l' évêque : " En effet, c' est le travail de la République "...

Repost 0
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 22:20
" Celui qui est rempli du Saint-Esprit parle diverses langues; ces diverses langues sont les divers témoignages rendus au Christ, comme l' humilité, la patience, l' esprit de pauvreté, l' obéissance.
Nous les parlons, quand les pratiquant nous-mêmes, nous les montrons aux autres.

La parole est vivante, lorsque ce sont les actions qui parlent. Je vous en prie que les paroles se taisent et que les actions parlent. 
Nous sommes pleins de paroles, mais vides d' action. A cause de cela, le Seigneur nous maudit, lui qui a maudit le figuier  OU  IL  N'  A  PAS  TROUVE  DE  FRUIT, mais seulement des feuilles.

Homélie de saint Antoine de Padoue ( 1195-1231 )
Repost 0
Published by Eric - dans réflexions
commenter cet article
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 21:18
L' Eglise se souvient aujourd' hui d' une humble chrétienne qui échangea le sort de sa belle-fille, condamnée à être fusillée par les nazis, contre sa propre vie.

Marianne Czokalo, née en 1888 à Lipsk dans une famille chrétienne orthodoxe devenue catholique en 1905, se maria à vingt ans avec Louis ( Ludwik )  Biernacki et eut deux enfants ( d' autres moururent avant terme ), Léocadie et Stanislas.
Devenue veuve, elle habita chez son fils  et sa belle-fille, s' occupa de leur foyer et mena une vie de simple grand-mère, heureuse et profondément chrétienne.

Lorsqu' eut lieu un attentat contre les Allemands à Lipsk, la Gestapo le 1er juin 1943 arrêta en représailles un certain nombre d' otages civils, et parmi eux Anna, la jeune mère de famille épouse de Stanislas Biernacki et enceinte.

Marianne s' offrit donc en sacrifice pour laisser la vie sauve à Anna et à l' enfant à naître.

L' échange fut accepté et la grand-mère, la bienheureuse Marianne Biernacka, fut conduite en prison avec 49 autres otages et fusillée le 13 juin 1943 à Naumowicz, aujourd' hui en Biélorussie, près de Grodno. Elle n' avait demandé qu' une chose :  garder son rosaire devant le peloton d' exécution...

Elle fut béatifiée en 1999 par Jean-Paul II.


" Qui perd sa propre vie pour Moi, la sauve. "
Repost 0
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 20:44
Sous prétexte d' unité, certains évêques français au lieu d' aller de l' avant continuent de privilégier une stratégie suicidaire...

Redéploiement des forces ? unité dans la diversité ? Eh bien non , certains d' entre eux choisissent la fusion destructrice, l' amalgame dévastateur, le suicide collectif. Heureusement d' autres semblent voir plus loin, mais combien sont-ils ?



Une minuscule communauté en Mayenne de deux cents personnes, qui jusque là ne faisait pas parler d' elle, avait la triste particularité selon ces évêques de continuer à prier dans le rite ancien et  en union avec l' Eglise...

A la mort du curé, à 94 ans , que décide l' évêque ? Laisser célébrer leur nouveau prêtre ( de la Fraternité Saint-Pierre, reconnue par Rome ) en remplacement du vieux curé, tel que cela avait été prévu ?

niafles1amessedu3juinun2.jpg

Que nenni !
En accord avec le maire socialiste de Niafles bouffeur de curés, comme sous le brave petit père Combes il y a un siècle, le bon évêque de Laval décide de disperser ce petit troupeau gênant ! Plus de curé, plus d' église...Tant pis si Rome est d' accord avec une politique d' apaisement devant l' ampleur des ravages de l' indifférence religieuse et de l' anti-catholicisme le plus insidieux que nous ayons connu depuis longtemps. Mgr de Laval n' en a cure...
Mgr Maillard ne voit pas plus loin que les quelques paroisses qu' il gouverne. Peut-être qu' un jour proche l' église sera fermée pour cause d' insalubrité et détruite comme tant d' autres...Qui sait ?

Et qui applaudira alors?...

Le prétexte de la dispersion de la communauté paroissiale ??? Eh bien il y avait trop de paroissiens étrangers au village de Niafles !

On croit rêver ! Pourquoi notre bon archevêque de Paris ne ferme-t-il pas Notre-Dame de Paris ou bien le Sacré-Coeur, car il y a trop de touristes et de catholiques : étrangers ou ne demeurant pas à proximité !
Tant de créativité dans le suicide ne peut que surprendre...Une église pleine, c' est vraiment trop gênant...


Pour en savoir plus :  http://soleil151.free.fr/niafles

    
Repost 0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 03:03
Quia tenebrae non obscurabuntur a te, et nox sicut dies illuminabitur : sicut tenebrae ejus, ita et lumen ejus.

Quia tu possedisti renes meos : suscepisti me de utero matris meae.

Confitebor tibi quia terribiliter magnificatus es : mirabilia opera tua, et anima mea cognoscit nimis. 

trinit---codex-scivias-hildegarde-bingen-XII-s-wiesbaden-bibl-nassau.jpg
Repost 0
Published by Eric - dans la prière
commenter cet article
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 03:17
Petite nièce de saint Edouard ( fêté le 13 octobre )et élevée en Hongrie, Marguerite épousa le roi d' Ecosse Malcolm III et exerça sur lui une influence bienfaisante. De ses huit enfants, deux sont honorés comme saints : Edith et David.
Elle mourut le 16 novembre 1093. Sa bonté pour les malheureux demeure légendaire en Ecosse, dont le Pape Clément  X l' a déclarée patronne.
Sa fête liturgique a été transférée au 16 novembre dans le nouvel ordo.

margaret-scotland7.jpg
Link in English : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-13849269.html
Repost 0
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 03:04
Aujourd' hui pour la Fête-Dieu :

Tantum ergo Sacramentum
Veneremur cernui,
Et antiquum documentum 
Novo cedat ritui :
Praestat fides supplementum
Sensuum defectui.

Mystery-Faith-Solomon-L.jpg


Genitori, Genitoque
Laus et jubilatio
Salus honor, virtus quoque
Sit et benedictio,
Procendenti ab utroque
Compar sit laudatio.
Amen.
Repost 0
Published by Eric - dans la prière
commenter cet article