Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 00:03
Joseph Sarto naquit d' une humble famille le 2 juin 1835 à Riese ( province de Trévise ). Successivement vicaire à Tombolo, curé de Salzano, puis chancelier et profeseur de théologie, il devint évêque de Mantoue en 1884, et patriarche de Venise en 1893.
Le 4 août 1903, il était proclamé Pape sous le nom de Pie X. Son action clairvoyante s' étendit à la formation du clergé, à la réforme du bréviaire, à la restauration du droit ecclésiastique, du chant grégorien et à la dignité du culte.
Saint Pie X reste avant tout le Pape de l' Eucharistie, qui fut la source de son éminente sainteté sacerdotale.
Il mourut le 20 août 1914 au Vatican. Son corps fut déposé dans la basilique Saint-Pierre de Rome.
Il fut canonisé par Pie XII en 1954. Sa mémoire est fêtée le 21 août dans le Nouvel Ordo.
saint-Pie-X.jpg


Ps 88
J' ai tiré mon élu du milieu du peuple, je l' ai consacré de mon huile sainte ; ma main sera toujours avec lui, mon bras sera sa force.
L' amour du Seigneur à jamais je le chante, d' âge en âge mes lèvres annoncent sa fidélité. 
Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 23:17
Etienne, fils du païen Géza duc des Hongrois, fut élevé par une mère chrétienne. Vers 995, il épousa une princesse chrétienne : Gisèle de Bavière. Il fit appel aux moines de Cluny pour évangéliser son royaume.
Ami de la paix, il donna au pays des Magyars son organisation civile et religieuse.
Il mourut le 15 août 1038. En l' an 1000, il reçut du Pape Sylvestre II la  " sainte couronne " , appelée à devenir le symbole de l' unité nationale hongroise. 

roi-etienne-de-hongrie.jpg
Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 23:09
Les 2 et septembre 1792, trois évêques : Jean-Marie du Lau, archevêque d' Arles, François-Joseph de La Rochefoucauld, évêque de Beauvais, et son frère Pierre-Louis, évêque de Saintes, cent quatre-vingt-quatre prêtres et clercs, séculiers ou religieux de tous Ordres, ainsi que quatre laïcs, étaient massacrés à Paris dans les prisons de l' Abbaye et de la Force, au séminaire de Saint-Firmin, au couvent des Carmes et au monastère bénédictin de Saint-Germain-des-Prés.
Ils moururent pour avoir refusé d' adhérer à la constitution civile du clergé, promulguée par le gouvernement révolutionnaire. Il y eut 3000 victimes ces jours-là...
En 1926, Pie XI a béatifié ces témoins de la fidélité de l' Eglise de France à l' Eglise catholique romaine.  
StJosephdesCarmes.jpg

Lien ( remarquable )  :  www.bxmartyrsde1792.com

Une messe solennelle sera célébrée en leur mémoire le dimanche 10 septembre à 11 heures en l' église Saint-Joseph-des-Carmes, 70 rue de Vaugirard à Paris VIème.
Repost 0
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 20:27
raymond-nonnat.jpg  Le Catalan Raymond, né en 1204, et entré dans l' Ordre de la Merci récemment fondé pour le rachat des captifs en terre musulmane, alla jusqu' à se livrer en otage pour délivrer des malheureux dont la Foi était en péril.
Pour mettre fin à son fécond apostolat, qui réussit même à convertir des Musulmans, ses geôliers lui percèrent les lèvres au fer rouge et y mirent un cadenas qu' on lui ôtait quand ils voulaient bien le nourrir...Ils attendaient en effet qu' une rançon soit réunie pour le libérer. Ce qui fut fait par saint Pierre Nolasque qui était alors à la tête des Mercédaires.
Il put alors rentrer à Barcelone. Le Pape Grégoire IX l' appela à Rome et le nomma cardinal, mais il mourut en chemin en 1240.
Il fut canonisé par Alexandre VII en 1657.
Repost 0
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 19:32
Prière de Chénouda III ( né en 1923 ), Patriarche des Coptes orthodoxes. Extrait du recueil " l' élévation de l' âme " in le Monde copte, numéro 13, 1988, p. 63 .

copte.gif

Vous qui êtes mères sur cette terre,
Remplissez-la de tendresse et de charité,
Et dites-nous votre secret !

Parlez-nous de l' amour d' une Mère.
Dites-nous tout de son coeur charitable,
Vous qui la connaissez !

Vous êtes pour nous l' image de Marie la Glorieuse,
Marie, modèle parfait en nos mémoires,
Marie qui a été frappée par l' insidieux soupçon,
Lorsqu' elle portait en elle notre Seigneur et Sauveur...

Marie, qui a fait resplendir la crèche misérable
Et qui a supporté année après année le fardeau de la pauvreté.
Marie qui est venue en notre Egypte, avec Jésus fuyant le sabre des bouchers.

Marie qui a rencontré son Fils bien-aimé, dans la cohue de la Passion,
Accablé, crucifié...
O Vierge, si intensément Mère,
Comment pourrions-nous connaître ton mystère ?

Toi, ma Mère, tu es un mystère caché :
En quelque lieu que tu sois, tu es source de tendresse.

copte-maria-lactans.jpg

Miniature copte Maria Lactans, VIIIème siècle, Monastère Saint-Michel ( Fayoum ), Pierpont Morgan Library, New York
Bibliographie : L' Egypte copte, Christian Cannuyer; Découvertes Gallimard

Lien ( in English ) www.coptic.net
Repost 0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 19:03
José Ferrer naquit le 23 avril 1879 à Albocacer dans la province de Castillon de la Plana au nord de Valence. Il prit l' habit des Capucins en janvier 1896 et fit sa profession l' année suivante sous le nom de Frère Joachim. Après des études de philosophie et de théologie, il fut ordonné prêtre en 1903.
En 1913, il partit pour la Colombie, où il fut nommé en 1925 supérieur régulier de la Custodie ( Province ) de Bogota. A son retour en Espagne, il devint supérieur du séminaire séraphique de Massamagrell. En tant que directeur, il essayait d' insuffler à ses élèves séminaristes l' esprit missionnaire. Il se dédiait aussi au salut des âmes. Il fonda une revue : " la vie eucharistique ", prônant l' adoration eucharistique diurne, spécialement le jeudi, les Heures Saintes, etc...
Quand la persécution anti-religieuse se déchaîna en 1936, il mit en lieu sûr ses séminaristes, et se rendit dans la province de Valence à Rafelbunol. Il put réunir quelques élèves, et ensemble ils se consacrèrent à la prière et à l' étude. Mais le 30 août au petit matin il fut arrêté par des miliciens et conduit à Albocacer, puis passé en jugement devant le président du comité de Rafelbunol à dix heures du matin. A quatre heure de l' après-midi, il fut fusillé sur la route de Villafamès à quelques kilomètres de là...Avant de partir pour son dernier voyage, il avait dit à ses proches: " si nous nous ne voyons pas sur cette terre, je vous dit au-revoir dans la Gloire ! "

bienheureux-joachim.jpg

Repost 0
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 19:39
Cette fête a des origines antiques ( en France dès le Vème siècle ) et est liée à la dédicace de l' église de Sébaste en Samarie sur les lieux supposés de son martyre, et aux reliques du saint confiées à l' église de Saint-Sylvestre à Rome.
S' étant publiquement élevé contre le comportement scandaleux d' Hérode Antipas et d' Hérodiade, il fut emprisonné sur les bords de la Mer Morte. Lors du festin d' Hérode, Salomé, la fille d' Hérodiade,  dansa devant les convives. Impressionné par sa  beauté, Hérode lui offrit en récompense ce qu' elle avait demandé à l' instigation de sa mère : c ' est-à-dire la tête du Baptiste...
UItime prophète et premier apôtre, il donna ainsi sa vie à sa mission.


martyre-de-saint-jean-baptiste-amiens.jpg
                              Cathédrale d'  Amiensi_bug_fck
Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 20:29
Joseph Mazurek naquit le 1er mars 1891 près de Baranowka en Pologne orientale qui était alors sous administration autrichienne. Il entra chez les Carmes déchaux et fit la connaissance, au séminaire des Carmes de Wadowice, de saint Raphaël Kalinowski. En 1908, il reçut l' habit religieux et le nom d' Alphonse-Marie du Saint-Esprit. Il poursuivit ses études de philosophie et de théologie à Wadowice, puis à Vienne. C' est dans la capitale impériale en pleine guerre qu' il fut ordonné prêtre en juillet 1916.
Jusqu' en 1930, dans la nouvelle Pologne indépendante, il fut professeur au petit séminaire de Wadowice, où ses dons d' organisateur et d' éducateur furent remarqués. En une décennie, 50 élèves de l' internat entrèrent au noviciat ! Il fut alors élu prieur du couvent de Czerna.

alphonse-marie-du-saint-esprit.jpg

Sa vie était empreinte de foi profonde, et il pensait passer son existence dans ce couvent...Il raviva la flamme spirituelle de sa communauté, fit des prêches à l' église conventuelle qui se trouvait dans un bois relativement éloigné du village. Il avait une conscience claire de la célébration de l' Eucharistie. Il célébrait la messe avec une profonde dignité et un recueillement intense. Il puisait ses forces dans l' oraison solitaire devant le Saint-Sacrement.

Lorsque la région fut occupée par l' armée allemande, et intégrée au Gouvernement Général, il ne se laissa pas intimider par les vexations des autorités locales allemandes. Il accueillit de jeunes aspirants carmes, donna refuge à des personnes déplacées de Silésie. Il avait toujours dans ces moments une grande dévotion envers le Sacré-Coeur de Jésus.

En août 1944, alors que la situation sur le terrain militaire - notamment en Urss - devenait défavorable aux Allemands, les occupants multiplièrent les faits d' hostilité envers la population civile. Ainsi, lors d' un promenade en communauté, le jeune novice François Powiertowski fut tué d' un coup de fusil par un soldat allemand. Quatre jours après ce meutre, le chef de la Kommandantur ordonna aux religieux de construire des tranchées de défense au village de Rudawa qui se situait à des dizaines de kilomètres du couvent. Mais le Père Alphonse-Marie fut séparé de la communauté et torturé, car on le soupçonnait de détenir des informations sur la résistance. En vérité, il s' agissait d' éliminer un Chrétien au charisme trop important pour la jeunesse locale...

Finalement, dans la panique générale, il fut fusillé près de Rudawa.

alphonse-marie.jpg
                          Croix sur le lieu de son martyre

On retrouva ces lignes dans ses écrits : "  Dans l' affliction, les tribulations et les angoisses, ainsi que dans les tentations, je trouverai toujours mon refuge auprès de Marie, ma Mère très aimée. Je lui offre toute ma personne et  toute chose. Avec elle je veux rester fidèlement au pied de la Croix de Jésus. "


Il fut béatifié par Jean-Paul II le 13 juin 1999 à Varsovie. Le Pape Jean-Paul II, lorsqu' il était jeune homme, avait pu trouver des forces spirituelles auprès du Père Alphonse-Marie qu' il rencontra personnellement. Il déclara à la cérémonie de béatification que c' était une grande grâce pour lui-même et pour l' Eglise de l' ajouter à la liste des bienheureux. 
Repost 0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 19:05
En 387 saint Ambroise, évêque de Milan, baptisait saint Augustin âgé de 33 ans. La conversion du jeune homme né en Afrique du Nord, fruit des prières et des larmes de sa mère sainte Monique, était le point de départ d' une vie dont la maxime : " Aime et fais ce que tu veux " explique la fécondité.
La charité en effet le rendit infatigable dans son labeur pastoral au siège d' Hippone ( Hippo Regius en latin qui deviendra la future Bône, puis Annaba, aujourd' hui en Algérie ). Il ne cessa de lutter aussi contre les hérésies ( donatisme, pélagianisme, etc... ).
La charité anime aussi ses ouvrages qui lui méritèrent le titre de " docteur de la grâce " et dont deux surtout sont célèbres : " les Confessions ", louange de Dieu qui a fait notre coeur pour lui seul et ne nous permet pas de trouver le repos hors de lui ;  et  " la Cité de Dieu " , qui montre le sens caché de l' histoire humaine et la place de l' Eglise dans cette histoire.

saint-augustin.jpg

Saint Augustin, par une de ses lettres qui devint la règle de vie de nombreuses communautés d' hommes et de femmes, est un des fondateurs de la vie religieuse en Occident. Mort le 28 août 430, il domine toujours la pensée chrétienne.


saint-augustin-latran.jpg
                   Saint Augustin, Rome Palais du Latran

Lien : photos des ruines d' Hippône et la basilique du XIXème siècle 

www.annaba-photos.com
nti_bug_fck
Repost 0
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 01:47
Le Pape Jean-Paul II a béatifié le 1er octobre 1995 un groupe de 64 martyrs de la révolution française morts aux pontons de Rochefort.
Parmi ceux-ci sur le vieux bateau des Deux Associés moururent trois bienheureux des Ecoles Chrétiennes de Saint Jean-Baptiste de La Salle. Les 285 prêtres ou religieux qui furent libérés en février 1795, lorsque la Terreur s' atténua, laissèrent de nombreux témoignages écrits qui permirent le procès en béatification de leurs confrères.
Les Frères des Ecoles Chrétiennes embarqués à Rochefort furent au nombre de sept, Roger, Léon, Uldaric, Pierre-Christophe, Donat-Joseph, Jugon, Avertin. Les trois derniers furent libérés en février 1795. Les quatre autres périrent, mais Pierre-Christophe ne fut pas béatifié à cause du manque de témoignage écrit...
 Jean-Baptiste Guillaume, en religion Frère Uldaric, naquit à Fraisans le 1er février 1755 et entra au noviciat en 1785. Il mourut de faim au large de Rochefort le 27 août 1794 avec le prêtre Jean-Baptiste de Souzy.

martyrs-de-rochefort.jpg
Repost 0