Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 16:23
saint-fran--ois-borgia.jpg

Parent du Pape Alexandre VI Borgia par son père et de Ferdinand II d' Aragon par sa mère, il naquit au royaume de Valence à Gandie le 28 octobre 1510. Il fut page à la Cour de Charles-Quint. 
Son père voulait en faire un parfait homme du monde, et il reçut une éducation chevaleresque, mais il étudia aussi la philosophie et se fit tertiaire franciscain. Bien vu de l' épouse de Charles-Quint, l'  impératrice Isabelle du Portugal, dont il était le grand écuyer, il épousa Eléonore de Castro qui lui donna huit enfants.

Il devint l' ami et le confident de Philippe II. Après la guerre contre les Français, il prit l' habitude de la communion et de la confession fréquentes. Il lisait les épîtres de saint Paul et les écrits de saint Jean Chrysostome. Il fut guidé par saint Jean de la Croix.

C' est alors qu' il atteint une position brillante en devenant Vice-Roi de Catalogne. Pauvre et mal gouvernée, la province était dans une situation de quasi-rébellion. Pendant quatre ans, il se voua à sa nouvelle charge, et ramena la paix.

 A cette époque, ce Grand d' Espagne offrit à la jeune Compagnie de Jésus un collège et une université dans sa petite ville de Gandie, et il appuya la fondation d' un collège à Valence, conseillé par l' évêque de la ville, saint Thomas de Villeneuve. Ce fut le début de l' expansion des collèges jésuites en Europe.

 La mort de son épouse bien-aimée provoqua son entrée à la Compagnie de Jésus. Il aurait pu jouir de sa situation mondaine et de sa charge de duc de Gandie et de Conseiller d' Etat, mais il préféra se mettre totalement au service de l' Eglise. Il prononça ses voeux solennels en 1548.
Considérant sa charge de duc de Gandie, le Pape lui permit de rester dans le monde, pour s' occuper de ses enfants et de sa province ; mais, deux ans plus tard, il renonça à ses biens et démissionna.

d--part-de-saint-fran--ois-borgia.jpg
               Départ de saint François Borgia
 
Il aurait préféré mener une vie contemplative ; mais la jeune Compagnie, fondée quelques années plus tôt par saint Ignace de Loyola, et approuvée par le pape en 1540, plaçait de grands espoirs en ce nouveau Jésuite. Les Jésuites furent à l' origine du grand renouveau du catholicisme de cette époque.

En 1565 jusqu' à sa mort, Saint François Borgia devint le troisième Préposé général de la Compagnie après saint Ignace de Loyola.

Il rénova les Constitutions de la Compagnie et en fixa les pratiques spirituelles. Lui-même pratiquait régulièrement les exercices spirituels, la mortification et la dévotion au Saint Sacrement et à la Sainte Vierge.
Il fonda de nombreux instituts, dont le noviciat de Rome, et voyagea infatigablement, se faisant un conseiller écouté des rois, des princes et des hommes politiques de l' époque. Il fut à l' origine des missions jésuites en Amérique du Sud.

Il mourut dans sa cellule romaine le 30 septembre 1572. Il fut canonisé par Clément X en 1671. Sa fête est fixée le 10 octobre.

saint-fran--ois-borgia-et-saint-ignace-de-loyola.jpg
   Saint François Borgia et saint Ignace de Loyola, Juan de Valdes Leal ( 1622-1690 )
 

Bibliographie " Les Jésuites " , Alain Guillermou, coll. Que sais-je ? Ed PUF; 1988.
Repost 0
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 15:31
" Ignorer les Ecritures, c' est ignorer le Christ. " Cette maxime de saint Jérôme nous explique pourquoi il se voua à étudier, à traduire et à commenter la Bible.

Saint Jérôme naquit à Stridon en Dalmatie. Après avoir étudié les lettres profanes à Rome où le Pape Libère lui donna le baptême, le jeune Dalmate partit pour la Gaule et  vécut à Trèves où il apprit l' existence du monachisme oriental.
Il se rendit donc en Orient où il mena une vie austère et se mit à l' apprentissage de l' hébreu, langue morte. Il fut ordonné prêtre à Antioche, initié au sens spirituel des Ecritures par saint Grégoire de Naziance, qu' il rencontra à Constantinople.
Il fut appelé à Rome par le Pape saint Damase qui le chargea de réviser la traduction latine de la Bible, révision qui sera " la Vulgate ".

  saint-j--r--me.jpg

Quand les calomnies de ses ennemis l' obligèrent à quitter Rome, il se fixa à Bethléem, suivi par des patriciennes romaines qu' il avait formées à la vie monastique, notamment sainte Paule et sa fille sainte Eustochie. Elles firent bâtir le monastère où saint Jérôme vivra près de trente ans, dans la prière, la pénitence et l' étude, avant d' y mourir le 30 septembre 420. Par la suite, son corps fut déposé à la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome. 

saint-j--r--me-au-d--sert.jpg

Liens : 
saint Jérôme et saint Damase : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-4857297.html 
saint Jérôme et saint Héliodore : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-20951980.html
saint Jérôme et sainte Marcelle : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-16184548.html
saint Jérôme et sainte Mélanie : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-26295715.html
Repost 0
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 09:55
Bénissez le Seigneur, tous les anges, forts et puissants, vous exécutez ses ordres, attentifs au son de sa parole.

archange-saint-michel-serbie-14--me-si--cle.jpg

Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, pour que nous ne périssions pas lors du jugement redoutable !
Alléluia !
Repost 0
Published by Eric - dans la prière
commenter cet article
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 17:00
Né en 1916 en Catalogne, le jeune François-Xavier, après des études au Collège de Moya à Barcelone, entra chez les Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, au service des malades et des infirmes.

Il avait à peine vingt ans, lorsqu' il fut assassiné à Saint-Félix de Codinas+, en haine de la Foi, par les Républicains en 1936.


+ Sant Feliu de Codines, en catalan.
Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 16:36
Saint Chariton naquit dans la partie orientale de l' Empire romain ; en Asie Mineure à Iconium ( aujourd' hui Konye en Turquie ) au IIIème siècle.
Il se rendit près des Lieux Saints en Palestine, et finit par s' établir dans la vallée du Cédron, sur la route de Jéricho. Il y mena une vie érémitique, faite de jeûne et de prière.

chariton-ic--ne.jpg

Mais bientôt il fut entouré de disciples, et dut fonder la laure de Pharan : centre monastique, pour partie cénobitique et pour partie érémitique. Les moines plus âgés se retiraient pour mener une vie ascétique et contemplative, dans les grottes environnantes. Ils retrouvaient les autres moines pour la liturgie.

palestine-chariton-monasteres-carte.jpg

De nouveau, saint Chariton dut fuir la popularité,et les nouveaux disciples qui affluaient. Il se retira au désert, puis créa une autre laure : le monastère de Douka. Enfin quelques années plus tard, au Sud-Est de Bethléem, il fut à l' origine de la fondation du monastère de Souka, ou Vieille Laure, qui devint une étape obligée des pélerins. Il mourut vers 350.

pharan.jpg            Restes des grottes de la laure de Pharan
Repost 0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 15:47
Joseph Tarrats Comaposada naquit à Manrèse, près de Barcelone en Espagne, le 29 août 1878. Il entra à la Compagnie de Jésus en 1895. Il fut tailleur pendant son scolasticat, puis portier et infirmier dans diverses maisons jésuites, notamment à Saragosse et à Valence à partir de 1910. 


La Compagnie de Jésus fut interdite par l' Espagne républicaine en 1932. La communauté se dispersa alors dans différents logements en ville. Il devint infirmier chez les Petites Soeurs des Pauvres de Valence, pour s' occuper de ses frères Jésuites âgés qui demeuraient dans leur hospice. Il fut dénoncé à la police comme religieux jésuite , et assassiné à Valence le 28 septembre 1936, à l' âge de 58 ans. Plusieurs autres Jésuites de la province furent aussi fusillés. La Compagnie de Jésus, en Espagne, fut entièrement décimée : 122 Jésuites furent assassinés par les Rouges - communistes ou anarchistes - la plupart en 1936...

espagne-valence.jpg


Depuis 2001, année de sa béatification, ses reliques reposent à la cathédrale de Valence.
Repost 0
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 01:52
 maria-del-olvido.jpg La bienheureuse Marie del Olvido Noguera Albelda naquit dans une famille aisée le 30 décembre 1903 à Carcagente ( en dialecte valencien : Carcaixent ). Elle fit sa première communion en 1912 à la chapelle du Collège de Marie Immaculée. 
Elle reçut une éducation pousée chez les religieuses de son collège, puis se dédia à l' apostolat laïc, et notamment à l' éducation dans les milieux ouvriers.
Le 30 novembre 1936, cette belle jeune femme fut emprisonnée avec son frère. Les miliciens du Front populaire abusèrent d' elle, et la tuèrent sous les yeux de son frère qu' ils fusillèrent par la suite.
Elle fut béatifiée en 2001 par Jean-Paul II. 
Repost 0
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 00:01
Marie de la Purification Vidal Pastor naquit à Alcira ( province de Valence ) le 14 septembre 1892 dans une famille aisée. Elle devint enseignante et adhéra à l' Action catholique. Elle s' occupait aussi de la jeunesse défavorisée et soignait des personnes âgées ou malades.
Elle menait une vie intense de piété eucharistique et mariale.
Durant la persécution religieuse, elle intensifia encore ses activités apostoliques et défendit l' Eglise. 
Elle restait, malgré le danger, à Alcira et affirmait : " si je devais mourir, que mon sang lave les péchés d' autrui ! "

vidal-pastor.jpg

Elle fut emprisonnée avec ses deux soeurs, et subit le martyre le 22 septembre 1936 aux cris de " Vive le Christ-Roi ! " 
Elle fut béatifiée en mars 2001 par Jean-Paul II, avec une autre laïque de l' Action catholique, assassinée le même jour à Alcira : Josèphe  ( Josefa )  Moscardo ( 1880-1936 ).

Le mémorial des 233 martyrs valenciens est fixé au 22 septembre.
Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 23:13
Matthieu était publicain, c' est-à-dire percepteur d' impôts, à Capharnaüm. Jésus lui dit :  " viens, et suis- moi ! "
Il est l' auteur du plus ancien des évangiles, écrit en araméen, puis traduit en grec. Il fait le lien entre l' Ancienne Alliance et la Nouvelle Alliance. Son symbole est un ange.

saint-matthieu-caravage-saint-louis-des-fran--ais.jpg

                             Saint Matthieu, Caravage, Rome, église Saint-Louis-des-Français
Repost 0
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 19:59
    Jean-Charles Cornay naquit à Loudun dans la Vienne, le 27 février 1809.  Ses parents, Jean-Baptiste ( commerçant ) et Françoise, née Mayaud, le firent grandir dans la Foi, ainsi que ses deux soeurs.
Il poursuivit ses études au Collège Saint-Louis de Saumur, puis au Collège des Jésuites de Montmorillon. Il était un écolier humble, régulier et de caractère doux.

Ses parents ne comprirent pas tout de suite sa vocation, et il dut avec charité leur faire accepter son appel.

 Il part donc pour le Séminaire des Missions Etrangères de Paris. En cette période de troubles de la révolution de Juillet, les séminaristes sont menacés de mort.
Le départ de Jean-Charles, devenu diacre, est brusqué pour remplacer un autre missionnaire en Chine, dans la province de Sé-Tchouan. Il débarque à Macao, possession portugaise, au bout de six mois de voyage, mais ne peut gagner la Chine intérieure. Il se rend donc au Tonkin ( aujourd' hui faisant partie du Vietnam ), où il arrive en 1831, en pleins troubles...
Impossible de revenir en Chine, il commence son apostolat, et forme des catéchistes avec d' autres confrères sur place. Il est finalement ordonné prêtre en avril 1834, dans un pays en proie à la rébellion.

Toujours d' humeur égale, malgré une santé fragile, il apprend à connaître ce pays et à s' attacher à ses habitants.

Arrêté à la suite d' une délation ( on l' accusait de fomenter une insurrection contre les Mandarins ), il est torturé. Il répond en chantant le Salve Regina !

Il est décapité et démembré le 20 septembre 1837.
Son exemple détermina la vocation de Théophane Vénard.

Il fut béatifié en 1900 par Léon XIII, et canonisé en 1988 par Jean-Paul II.


Lien :

http://www.diocese-poitiers.com.fr/spirituel/cornay/cornay.htm

_bug_fck
Repost 0