Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 13:54
Saint Héliodore naquit au milieu du IVème siècle en Dalmatie. De bonne heure, il suivit l' enseignement de son compatriote saint Jérôme - traducteur de la Bible -  et s' attacha à lui.
Disciple de l' évêque d' Aquilée saint Valérien, Héliodore vécut dans cette ville d' Illyrie en se consacrant à la prière et à l' étude. Il accompagnit en Orient saint Jérôme lors d' un voyage pour visiter les monastères.

Au cours de ce voyage, éprouvant le désir de revoir la Dalmatie et sa famille, Héliodore quitta saint Jérôme en lui promettant de le rejoindre plus tard. Le temps passa et saint Jérôme s' inquiéta de ne le revoir, pensant qu' il avait peut-être préféré les attraits du monde. Il lui écrivit une lettre touchante pour lui rappeler sa vocation.

Saint Héliodore revint en Italie - dans l' actuelle Vénétie - à Altinum ( aujourd' hui près de Quarto d' Altino ), dont il deviendra l' évêque. Il prit parti contre les Ariens et fut renommé pour sa charité et sa science.

Lien : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-12727133.html
Repost 0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 13:35
Quand le Seigneur Jésus décida de retourner en Judée à Béthanie, où était mort son ami Lazare, les apôtres craignirent pour leur sécurité. L' apôtre Thomas fit part de son pessimisme ; mais se refusa à l' abandonner. Il l' accompagna. Saint Thomas nous montre que la Foi n' est pas un don facile et que nous cheminons avec des doutes et des faiblesses. Le célébre passage, après la Résurrection de NSJC, où il fait part de son incrédulité est symbolique de notre condition. Il s' exclame après l' avoir reconnu : " Mon Seigneur et mon Dieu ! "

Combien de fois les événements de la vie nous font-ils revenir dans le droit chemin et nous font nous écrier comme saint Thomas : " Mon Seigneur et mon Dieu ! "

Repost 0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 13:24
L'ex-sénatrice franco-colombienne Ingrid Bétancourt, détenue par les Farc en otage depuis le 23 février 2002, a été libérée hier, avec quatorze autres otages, par les forces armées colombiennes.
Ses premiers mots ont été pour remercier Dieu, les autorités et le peuple colombien, sans oublier sa " douce France " et les personnalités françaises qui l' ont aidée.
Elle a prié à genoux sur le tarmac de l' aéroport avec sa mère Yolanda Pulacio pour remercier le Seigneur et la Vierge. Elle a récité l' Angélus et Je vous salue Marie.

Rendons grâce pour cette femme courageuse, en ayant une pensée pour une famille réunie, sans oublier tous les otages encore prisonniers !
Repost 0
Published by Eric - dans réflexions
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 13:30
Eugénie Joubert est une bienheureuse française plutôt méconnue, alors qu' elle fit montre d' une volonté de fer dans son amour du Christ et qu' elle reçut tout au long de sa courte vie de nombreuses grâces.

 Quatrième des huit enfants du vigneron Pierre Joubert, elle naquit le 11 février 1876 à Yssingeaux, près du Puy. Elle fut élève des Ursulines à Monistral, puis des Soeurs de Saint-Joseph à Yssingeaux et enfin des Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame au Collège Sainte-Marie du Puy.
En 1895, à dix-neuf ans, conseillée par son directeur spirituel l' abbé Rubussier, elle voulut entrer chez les Soeurs de la Sainte-Famille du Sacré-Coeur. Elle fit donc son noviciat à Saint-Denis et émit ses voeux en 1897, se dédiant entièrement à l' enseignement et au catéchisme auprès des fillettes, élèves de sa congrégation.
Mais la France de la IIIème république vivait sous un régime ouvertement hostile à l' Eglise et en particulier aux congrégations que les députés de l' Assemblée allaient faire expulser de France...

La jeune religieuse enseigna à Aubervilliers, une banlieue ouvrière de Paris, au Puy et à Saint-Denis. Lorsque les Soeurs durent s' exiler, elle vécut à Rome et à Liège en Belgique.

Elle fut gravement atteinte par la phtysie à partir de 1902 et s' en remit à NS Jésus souffrant. Elle retourna à Liège en 1904, où après un mois d' alitement, elle mourut le 2 juillet 1904, en prononçant trois fois le nom de Jésus. Elle avait 28 ans.
Son corps repose chez les Soeurs de la Sainte-Famille du Sacré-Coeur à Dinant. Elle fut béatifiée par Jean-Paul II en 1994.

Dans la préface d' une de ses biographies, le cardinal Lépicier a écrit : " Dans sa courte carrière de religieuse, Soeur Eugénie a merveilleusement mis en pratique l' alliance d' une vie intérieure parfaite et d' un apostolat très actif auprès des petits [ enfants ]. Depuis l' enfance, elle avait le privilège de grâces insignes ; elle est entrée dans la vie de perfection de manière gigantesque. "
Repost 0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 21:48
   Justin ( Justino ) Orona Madrigal naquit à Acoyal dans la province de Jalisco au Mexique, le 14 avril 1877. Prêtre, il fut le fondateur des Soeurs Clarisses du Sacré Coeur. Il était de caractère généreux, dans des temps particulièrement difficiles pour son pays avec la persécution anti-chrétienne du gouvernement de l' époque.

Il avait écrit : " Ceux qui poursuivent le chemin de douleur dans la fidélité au Christ, entreront sûrement dans le Royaume de Dieu. "

Il avait choisi de rester parmi son troupeau, malgré l' interdiction faite à l' Eglise du Mexique de célébrer la Messe et de distribuer les sacrements. " Je resterai parmi eux, vivant ou mort ! "

Une nuit, alors qu' il s' était réfugié avec son vicaire et compagnon de martyre, l' abbé Cruz*, dans un ranch nommé " le Ranch des Croix ", près de Cuquio dans le territoire de Guadalajara, la maison fut assaillie par des hommes des troupes gouvernementales, le 1er juillet 1928. Il ouvrit la porte de sa chambre aux cris de " Vive le Christ-Roi ! ", la réponse fut immédiate : il reçut une pluie de balles...

* Né le 5 octobre 1901, mort et canonisé avec saint Justin Orona.
Repost 0
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 05:10
Prière au Sacré Coeur
 
Vous qui pleurez sur la terre,
De votre douleur amère
Voici le Consolateur :
C' est Jésus qui vous appelle,
Seul, il est l' ami fidèle,
Lui seul vous ouvre son coeur.

Celui qui te connaît vers toi toujours soupire,
Aux plaisirs d' ici-bas il demeure étranger ;
Toi seul fais son bonheur, c' est toi qu' il désire,
Toi seul es son égide à l' heure du danger.

Sois aimé parmi nous. Oui, sur notre bannière
Nous graverons ce coeur qui dissipe la nuit :
Marchant au doux éclat de sa sainte lumière,
Qui pourrait s' égarer, quand ton coeur le conduit ?

 Sacré Coeur, cathédrale de Tolède
Repost 0
Published by Eric - dans la prière
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 14:06
    Le Père Jacques ( Yaaqub ) El-Haddad, troisième de cinq enfants, naquit au Liban, le 1er février 1875. En 1892, alors qu' il était en Egypte, où il enseignait dans une école catholique, il se sentit appelé à la vie sacerdotale. Il prit donc la décision d' entrer au Couvent de Kashbau qui regroupait des moines capucins. Il prononça ses voeux en 1898 et devint prêtre en 1901.

Ensuite il fut appelé au Couvent de Bab Idriss à Beyrouth. Il se consacra de toutes ses forces à la construction de nouvelles écoles élémentaires pour les enfants des campagnes. il voua aussi une grande partie de son temps à regrouper des hommes et des femmes dans le Tiers-Ordre franciscain et à prier avec eux.

Après la Première guerre mondiale, il fit l' acquisition de la colline de Jall-Eddib. Il y fit ériger une grand croix surplombant la campagne, une église et un lieu de retraite pour les prêtres âgés et malades. Il fit construire aussi une maison attenante pour accueillir toute sorte de malades nécessiteux. 

Pour assurer une continuité à ce lieu et développer son Oeuvre, il fonda en 1930 une nouvelle communauté, les Soeurs Franciscaines de la Croix du Liban. Elles essaimèrent aussi dans d' autres lieux et se consacrèrent aux soins des malades, notamment des handicapés mentaux, et des personnes âgées. Elles créèrent aussi des orphelinats.

le Père Jacques prêcha infatigablement la charité de NSJC, il alla sur les routes du Moyen-Orient afin de recueillir des fonds pour ses oeuvres. Il se rendit dans tout le Liban, en Palestine, en Syrie et en Iran.

" Il n' y a pas de Ciel sans Croix " - écrivit-il - " Celui qui veut obtenir le Ciel sans souffrance est comme celui qui veut acheter des biens sans payer. "

Il mourut le 26 juin 1954, tenant entre les mains un crucifix.

Le Père Jacques de Ghazir vient d' être béatifié, il y a quelques jours, le 22 juin 2008.
Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 13:57
Saint Pélage fut martyrisé en l' an 925 à Cordoue, en Andalousie. Le jeune garçon de treize ans conserva sa chasteté et refusa les propositions lascives du calife Maure Abdoul-el Rahman III. Il fut emprisonné et, selon la loi coranique, il fut décidé qu' il aurait la vie sauve s' il renonçait au christianisme. Le garçon refusa de renier la Foi au Christ, en raison de quoi il fut réduit en morceaux...
Repost 0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 20:46
La bienheureuse Dorothée naquit le 6 février 1347 à Montau, en Prusse ( aujourd' hui en Pologne ) sur la Vistule. Dès sa jeunesse, elle se mortifiait. Elle se maria à seize ans avec Adalbert, armurier de son état et plus âgé que la jeune femme.
Le ménage vivait fort chrétiennement, malgré les accès de colère passagers d' Adalbert. Ils s' installèrent à Dantzig, grand port de commerce de la Hanse. Dorothée donna naissance à neuf enfants. Seulement une fille atteint l' âge adulte. Elle devint bénédictine et sa mère lui dédia un traité de spiritualité.
A 31 ans, Dorothée connut ses premières extases, un état d' amour languissant pour son Seigneur. Son mari la désapprouva au début., puis ils décidèrent de faire des pélerinages. Lors d' un pélerinage à Rome - cette fois-ci sans Adalbert - celui-ci mourut. C' était en 1390.
Profondément émue, Dorothée se rendit à Marienwerder, où elle rencontra celui qui allait devenir son directeur spirituel :  Jean de Marienwerder ( 1343 à 1417 ). Il avait été théologien à Prague et faisait partie de l' Ordre Teutonique. Sage et avisé, il commença à prendre note des visions de Dorothée et de son enseignement.

A partir de 1393, Dorothée décida de vivre en recluse dans une cellule attenante à la cathédrale. Elle communiait tous les matins, ce qui à l' époque était exceptionnel. Elle édifia de nombreux fidèles...
Elle s' inspirait aussi de sainte Brigitte, dont les reliques avaient voyagé à Dantzig, lorsque Dorothée y vivait. Elle se sentait proche de la spiritualité dominicaine.

Grâce à son confesseur, elle put éditer des traités spirituels et deux " vitae ". De nombreux écrits de Dorothée transcrivent ses visions, son amour de l' Eucharistie, son chemin de pénitence jusqu' à sa transformation dans le Saint-Esprit vers l' union mystique. Cette âme féminine et profondément aimante fait partie des grandes mystiques à redécouvrir !

Elle mourut à Marienweder le 25 juin 1394 et fut dès lors considérée comme l' une des patronnes de la Prusse.
Repost 0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 13:17
Né en Germanie dans les montagnes de Thuringe, Théodgar ( en danois Thoger ) prêtre missionnaire s' établit en Angleterre, lorsque le roi viking saint Olaf l' envahit.
Ses sermons furent particulièrement appréciés du roi qui en fit son chapelain particulier, lorsque celui-ci retourna en Norvège. Il avait aussi la réputation d' être thaumaturge. Quand Olaf II fut chassé du trône en 1028, Théodgar l' accompagna en Suède et voyagea même jusqu' à Kiev.
Olaf II leva une armée en 1030 pour récupérer son trône ; mais il fut tué à la bataille de Stiklestad, le 29 juillet 1030. Il fut canonisé par la suite.

Saint Théodgar se réfugia alors au Danemark, à Vestervig, sur la côte Ouest à la limite de la Mer du Nord, au Nord du Jutland. Il y construisit la première église et évangélisa les Danois de la côte. On raconte que lorsqu' il se réveilla un beau matin, après une journée de prédication sur la place du marché, une source surgit. Cette source fut longtemps tenue pour miraculeuse par les populations locales, même après le passage des Danois au protestantisme.

Saint Théodgar fit construire une abbaye qui fut un centre de mission particulièrement actif. Il mourut le 24 juin 1067, regretté de tous. Immédiatement après sa mort une délégation vint trouver l' évêque de Viborg pour entamer la procédure de béatification. Le roi Sven II s' y opposa au début car Théodgar avait été proche de saint Olaf, ennemi de la dynastie danoise.
Finalement ses restes furent solenellement remis à l' église de l' abbaye de Vestervig en 1117. La légende raconte que la nuit suivant la translation, Théodgar apparut au prêtre de l' église avec l' os de sa jambe. On rouvrit la tombe du saint et en effet on s' aperçut que l' on y avait oublié l' os d' une de ses deux jambes ! Immédiatement il trouva place dans le reliquaire exposé à la vénération des fidèles !

Vestervig était devenue le siège épiscopal du diocèse de Vendsyssel ( plus tard Borglum ) en 1059, lorsque le diocèse fut créé. Saint Théodgar en fut le patron. Par la suite les chanoines de Saint-Augustin qui construisirent l' abbaye de Borglum au XIIème siècle contribuèrent à faire de leur abbaye l' évêché du diocèse, à la place de Vestervig.

L' abbaye de Vestervig fut démantelée en 1536, lorsque le Danemark passa au luthéranisme, et les moines furent sécularisés. Ceux qui refusèrent d' abjurer se réfugièrent en Allemagne. L' abbaye étant devenue propriété de la couronne, la plupart des terrains furent vendus aux fermiers des environs. Quant à l' abbaye elle-même, elle brûla en grande partie en 1703. L' église de Saint-Théodgar, qu' il avait construite, fut détruite quelques décennies plus tard.
L' imposante église de l' abbaye devint l' église luthérienne du village.

Article sur saint Olaf, cf http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-21587899.html
Repost 0