Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 00:48

 José Luciano Ezequiel Huerta Gutierrez, né au Mexique à Magdalena le 6 janvier 1876, était un père de famille nombreuse qui menait une vie ordinaire de chrétien. il était organiste de profession et possédait une belle voix de ténor dramatique.

Lorsque le Mexique fut plongé dans la guerre civile à partir de 1926 il continua à recevoir fréquemment la Communion. Il avait deux frères prêtres qui étaient pourchassés par le régime, puisque la religion catholique était interdite.

Lorsque le bienheureux Anaclet Gonzalez, l' un des chefs civils de la résistance des Cristeros, fut exécuté, il rendit hommage à sa dépouille dans la chambre ardente de Guadalajara où il reposait.

Suspecté pour ses sympathies à l' égard des Cristeros il fut immédiatement arrêté. nous étions le 2 avril 1927. Il fut torturé. Cet homme pacifique de 51 ans avait la force de dire lorsqu' il reprenait ses esprits : " vive mon Christ, vive mon Roi  ! "

Il fut fusillé avec son frère Salvador le 3 avril 1927.

Ils furent béatifiés le 20 novembre 2005.

Son frère José Salvador ( Joseph-Sauveur ) naquit à Magdalena le 18 mars 1880. Il était le mécanicien le plus renommé de Guadalajara. Père de famille, il était aussi un amant fervent de Jésus en son Sacrement. Il communiait tous les jours et pratiquait l' adoration eucharistique.

La situation étant devenu insoutenable pour les Catholiques, surtout après 1926, il aidait les prêtres pourchassés.

Le 2 avril 1927, il se rendit au cimetière pour rendre hommage aux dépouilles du bienheureux Anaclet Gonzalez et de ses compagnons. Il fut arrêté à son retour et torturé car on voulait lui faire avouer où se cachaient ses deux frères prêtres.

Il retrouva le lendemain au cimetière de Mezquitan son frère Ezéchiel condamné pour les mêmes raisons. Devant le peloton d' exécution, ils' écria : vive le Christ-Roi et ND de Guadalupe ! Tirez ! Je meurs pour mon Dieu que j' aime par-dessus tout ! "

Lien : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/archive-04-01-2007.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires