Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 07:38

 Né à Guadalajara,  Etat de Jalisco, le 20 décembre 1866, il devint prêtre en 1894. Il fut prêtre à Mechoacanejo, village indigène du diocèse d' Aguascalientes ( Jalisco ), où il accomplit toute sa carrière ecclésiastique.

Sa paroisse était pauvre  et il était attentif à secourir les plus démunis. Il portait aussi tout son soin au catéchisme des enfants. Assidu à la récitation du bréviaire et veillant à une célébration de la Sainte Messe empreinte de piété, il était un prêtre de son époque : simple et fidèle aux principes de  saint Pie X notamment dans la réception des sacrements de la part des enfants.

Lorsque la Constitution laïciste de 1917 fut adoptée, les vexations s' intensifièrent contre l' Eglise. Après les lois Calles à partir de 1924, l' exercice public du culte fut suspendu à l' été 1926 et la situation devint insurrectionnelle. Mgr Orozco y Jimenez, archevêque de Guadalajara, avait donné la liberté à ses prêtres pour protéger leur vie soit de se concentrer à Guadalajara en ville, soit de rester au milieu de leurs paroissiens si ceux-ci pouvaient les cacher. Saint Jules Alavarez Mendoza opta pour la seconde solution et administra les sacrements dans des fermes ou des ranchs en changeant de cachettes.

Le 26 mars 1927 le saint curé se dirigeait avec deux garçons ( Gregorio Martinez et Gil Tejada ) vers une ferme  pour confesser et dire la Messe. Mais une unité de soldats les suprit en route. Le curé fut arrêté et incarcéré dans différents endroits, puis à San Julian où l' influence des Cristeros avait été grande.

Le capitaine Grajeda prépara le 30 mars le peloton d' exécution. Le curé lui déclara : " Mon crime est d' être ministre de Dieu. Je vous pardonne et vous demande de ne pas tuer mes deux accompagnateurs qui sont innocents " et il croisa les bras.

 

Il fut béatifié par Jean-Paul II en 1992 et canonisé en 2000.

 

Autre martyr de Jalisco : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5783035.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires