Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 02:04

 Mathilde naquit à Engern en Saxe, fille du comte de Westphalie Théodoric et d' une princesse danoise. Elle fut élevée par sa grand-mère paternelle abbesse d' Herford. Elle se maria avec le fils du duc Othon de Saxe, Henri l' Oiseleur, nommé ainsi à cause de sa passion pour la chasse au faucon.

En 919 il monta sur le trône du Saint Empire Romain Germanique.

Il eurent cinq enfants : Henri le Litigieux ( futur duc de Bavière et empereur Henri II ), Othon ( futur empereur Othon Ier ), saint Bruno de Cologne, Gerburge ( épouse de Louis IV, roi des Francs ), Hedwige ( mère d' Hugues Capet ).

Tandis que son mari s' occupait de ses Etats et livrait bataille, Mathilde menait une vie austère de simplicité chrétienne.

Devenue veuve en 936, elle supporta avec douleur les querelles entre ses deux fils aînés qui se disputaient le trône. Elle endurait leur opposition à ses dépenses pour subvenir aux besoins des monastères et des pauvres. Finalement elle renonça  à ses biens en faveur de ses fils pour ne pas être accusée de dilapider le patrimoine familial et se retira à la campagne. 

Mais la maladie de son fils Henri l' obligea à retourner à la Cour. Elle eut encore à subir une dispute entre ses fils et une rébellion armée.

Othon en partant pour Rome recevoir la couronne impériale en 962 lui confia la régence.

En 965 elle se retira dans un couvent fondée par elle à Nordhausen où elle expira le 14 mars 968.

Comme les autres reines saintes de cette époque en Europe, elle fut reconnue ainsi pour la fondation de nombreux couvents et sa sagesse politique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires