Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 00:30

Sainte Julienne naquit vers 285 à Nicomédie ( aujourd' hui Izmit en Turquie ). Elle était la seule chrétienne de sa famille. Son père, un notable du nom d' Africanus, voulut lui faire épouser lorsqu' elle eut 18 ans un haut fonctionnaire, Evilase. Elle accepta à condition qu' il devînt chrétien, mais le jeune homme qui venait d' être nommé préfet de la ville refusa, sans doute pour ne pas compromettte sa carrière.

Mais il ne s' en tint pas là, il fit comparaître la jeune fille, qui avait déjà été malmenée par son père, devant les tribunaux de la ville, afin qu' elle renonçât à sa foi chrétienne. Vengeance et ambition politique du fiancé... Une histoire emblématique de tant d' autres au cours des révolutions et du récent  XXème siècle !

Emprisonnée, elle fut tentée par le diable, mais resta ferme dans sa décision. Elle fut torturée, puis décapitée. C' était en 304 ou 305. Ses reliques furent transportées à Pozzuoli, puis au VIème siècle à Cumes en Campanie pour les protéger des invasions lombardes. D' autres parties de ses reliques furent envoyées à Naples au XIIIème siècle, et dans de nombreuses villes d' Italie, de France, de Hollande, d' Espagne, etc... Elle était pour les jeunes filles surtout à partir du XIV-XVème siècle, un exemple de liberté chrétienne, ce qui explique la diffusion de son culte.  

Les Orientaux la fêtent le 21 décembre. Les Occidentaux fêtent aujourd' hui la translation de ses reliques.

Illustration : sainte Julienne XVème siècle, musée de Nursie ( Ombrie, Italie )

Partager cet article

Repost 0

commentaires