Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

22 janvier 2007 1 22 /01 /janvier /2007 00:52

Aujourd' hui l' Egise fête Saint Vincent, diacre à Sarragosse ( ancienne Augustopole ), martyrisé sous le proconsul Dacien en 304. Patron des vignerons. Fêté par les Eglises orthodoxes le 11 novembre.

 

 

Mémoire de Saint Anastase le Persan ( 22 janvier dans le calendrier grégorien et le calendrier julien, soit le 4 février du calendrier civil des pays orthodoxes ).

Mage zoroastrien du nom de Magoundat et fils de mage, à l' époque du roi de Perse Chosroès II qui mit à sac Jérusalem en mai 614, il fut soldat à Ctésiphon sur la rive gauche du Tigre en Mésopotamie perse ( aujourd' hui en Irak à 35 km au sud de l'actuelle Bagdad ).

Ayant entendu parler de reliques de la Croix qui avaient été prises par le roi des Perses, il s' étonna de la vénération d' un instrument de supplice et s' intéressa au mystère de la Passion du Christ. Il se rendit à Chalcédoine où il cotoya des chrétiens et reçut la grâce de la conversion. Puis il alla à Hiérapolis où un compatriote orfèvre le catéchisa. Il reçut le baptême des mains du patriarche Saint Modeste de Jérusalem et prit le nom d' Anastase ( du grec anastasis=résurrection). Il entra au monastère de Saint-Anastase de Jérusalem où il demeura sept ans.

Ayant lu la vie des martyrs, il  eut un songe un Samedi Saint d' un homme nimbé de lumière qui lui présentait un calice d' or rempli de vin. Saint Anastase comprit que c' était un appel au martyre et se rendit à Césarée de Palestine occupée par les Perses, pour convertir ses compatriotes soldats.

 

Mais il fut arrêté et condamné aux travaux forcés pour reconstruire la forteresse. Puis il fut conduit avec d' autres chrétiens en Assyrie devant le roi à Barsaloé ( ou Bethsaloé, près de Sergiopolis ). Refusant d' abjurer, il fut pendu par un bras, étranglé, et décapité en 628.

L' empereur Héraclius** fit transporter ses reliques, en particulier sa tête,  à Rome en 640 au monastère des Aquae Santae ( 625 ) devenu depuis le monastère Saint-Vincent et Saint-Anastase-aux-Trois-Fontaines.

 

 
A la quatrième session du second CONCILE DE NICEE en 787 qui condamna à nouveau les iconoclastes, les Pères du Concile se firent lire les livres patristiques et les vies des Pères de l' Eglise. Ils reçurent le témoignage des légats du pape à propos des miracles survenus à Rome autour des reliques de Saint Anastase. On leur fit lire les hagiographies, écrites à partir de 630 * de Saint Anastase qui avait été converti par la Croix dont il avait  tant reçu la force.

 

 

 Ceci entre autres témoignages renforça les convictions des Pères qui déclarèrent que : " la doctrine des Pères de l' Eglise nous a corrigés. Nous y avons puisé la vérité. En les suivant nous avons poursuivi le mensonge. Instruits par eux, NOUS SALUONS LES IMAGES. Anathème celui qui ne les honore pas " . 

                                         Patriarche St Modeste de Jérusalem 

 

* Lire : Bernard Flusin : " Saint Anastase le Perse, et l' histoire de la Palestine au début du VIIème siècle " Collection Le Monde Byzantin, CNRS éditions, 1992 .

**Le grand Héraclius, empereur byzantin ( 575-610-641 )  d' origine arménienne qui avait détrôné le funeste Phocas fut victorieux de l'armée perse sassanide à Ninive et aux abords de Ctésiphon. Chosroès, mazdéiste,  avait menacé Constantinople, vaincu Damas et Antioche et pillé Alexandrie en 618. Vaincu par Héraclius, il fut massacré par ses sujets et la Perse sombra dans l' anarchie.

 Les reliques de la Croix furent restituées par Héraclius en procession sur la Via Dolorosa à Saint Modeste de Jérusalem qui mourut en 634 après avoir reconstruit*** les églises détruites par les Perses, en particulier la basilique du Saint-Sépulcre. Malheureusement les controverses du monothélitisme assombrirent la fin du règne d' Héraclius.

Et par malheur pour la chrétienté, les armées arabes devenues récemment  mahométanes ( Mahomet était mort en 632 ) commencent dès 634 à poindre en Palestine.  Jérusalem sera prise en 637...

                             Louvre, bataille d' Héraclius contre Chosroès

*** Chosroès avait fait paraître un édit en 622 pour faire cesser les destructions, les massacres et les déportations de son général gouverneur Romizarès, surnommé le Sanglier royal ( Schah-Rbaraz ).

Lien sur le monothélisme : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5354624.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

éric 22/01/2007 17:41

Icône de Modeste de Jérusalem sur le site : http://days.pravoslavie.ru