Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 01:05

 En poursuivant ma lecture du Bloc-notes de 1969 de Mauriac, je lis ces lignes qu' il a écrites pendant l' avent :

"On fait figure d' intégriste et d' esprit rétrograde, à leurs yeux [ les intellectuels ], dès qu' on refuse de dire oui SANS EXAMEN à tout ce qui relève de l' esprit nouveau, dès qu' on s' inquiète de la crise de la foi dont témoigne, par exemple, l' indifférence aux promesses faites à Pierre, dès qu' on s' inquiète des moeurs démocratiques qui tendent à s' instaurer dans le gouvernement de l' Eglise ou de l' idée de SACRIFICE, non certes niée, mais enfin légèrement gommée dans la nouvelle messe, comme est gommé aussi le mystère marial, comme le sont les dévotions traditionnelles à la Vierge...Plus profondément, un vieux chrétien souffre de ce que les vérités enseignées durant toute sa vie sont devenues relatives à l' époque, aux exigences du monde..."

 

Bien sûr, il ne faut pas rester fixé à une époque, comme le disait Héraclite le philosophe ionien, lorsque je me baigne dans un fleuve, l' onde qui passe n'est déjà plus la même : donc on ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve. On soutient ainsi le principe du même et de l' autre dans l' unité de leur opposition...Cependant je mesure comme les fidèles de cette époque ont dû souffrir de toutes les trahisons des clercs d' alors !

 

C' est un mystère que tant d' hommes de cette époque des années d' après-guerre, puis des années d' abondance aient tourné le dos à la présence réelle du Christ parmi nous à travers sa liturgie. Le Christ n' était plus vu que dans le visage de mon frère, de n' importe quel frère, ou au mieux beaucoup plus que dans les sacrements qu' il a laissés. Il est important de souligner que le Christ est présent dans l' humanité surtout là où il y a de la souffrance, mais en se coupant de la liturgie, ne fait-on pas du Christ réel , né à une époque datée dans l' histoire humaine, un être désincarné, presque a-historique ?

Or la vie du Christ est traversée d' actes liturgiques. Il a créé un nouveau langage sacramentel, de nouveaux signes de sa présence, il a reformulé des actes liturgiques préexistants en leur donnant un nouveau sens accompli. 

 

 

Ainsi la fraction du pain au Jeudi Saint représente-t-elle le déchirement du voile du Temple, la mort violente, soudaine du Christ sur la Croix , les noces de l' AGNEAU à venir.

Ce qui fait honte à nos contemporains, c'est de réaliser que la liturgie est l' action de Dieu en prière. Ce n' est pas tant les hommes qui prient que Dieu lui-même qui se donne à nous aussi à travers sa liturgie dans sa prière. Le chrétien voit Jésus prier et accomplir des actes liturgiques. Dans l' Eglise latine et dans les Eglises d' Orient, le prêtre agit ,lorsqu' il réactualise les gestes du Christ sur le pain et le vin, dans la personne du Christ lui-même. C' est pour cela que le prêtre n' est pas qu' un simple pasteur issu des communautés, un simple sage qui instruirait un groupe de fidèles, un pédagogue qui expliquerait la mémoire de ce qu' a enseigné un certain Jésus autrefois. Le prêtre est  plus que cela : Il renouvelle le sacrifice accompli une fois dans notre histoire. Lui seul a été appelé pour cela.

Sans prêtre, plus de sacrifice,  plus de liturgie, plus d' Eglise vivante... la réunion de prières, la mémoire des enseignements du Christ ne suffisent pas à une liturgie, à l' actualisation de la prière de Dieu dans nos vies. C' est le malheur des protestants qui font mémoire de gestes passés. Certes leur prière est actuelle, mais l' absence de prêtre ( ils ont des pasteurs ou  des pédagogues ) les empèche de prendre part à la prière liturgique actuelle de Dieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans réflexions
commenter cet article

commentaires