Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 10:45
Saint Venance Fortunat a écrit la vie de son ami Germain qui vécut au VIe siècle et qui naquit près d'Autun, sans doute en 496. La mère du futur évêque ne souhaitait pas sa naissance, mais elle ne parvint heureusement pas à avorter. Ces temps de grandes migrations étaient rudes et troublés, les moeurs étaient encore barbares, presqu'à l'instar de notre époque. Aussi, les communautés monastiques offraient-elles des ilots de paix et la possiblité de transmettre le savoir. 

Germain étudie à Avallon (aujourd'hui dans le département de l'Yonne) auprès de son oncle le moine Scapilion et devient moine. Au bout d'une quinzaine d'années, l'évêque d'Autun, Agrippin, lui confère les Ordres en 530, avec mission d'évangéliser les populations locales. Saint Germain devient abbé de Saint-Symphorien d'Autun, où l'on appliquait la Règle de saint Antoine le Grand et de saint Basile, pères du désert. Plus tard, le fils de Clovis et de sainte Clotilde, le roi Chidebert, l'appelle à Paris, afin d'améliorer les conditions de vie matérielles et spirituelles de la population de la ville sans cesse grandissante. 


Saint Germain devient abbé de l'abbaye de Sainte-Croix-Saint-Vincent qui abritait la tunique de saint Vincent de Saragosse enlevée aux Arabes et qui deviendra ensuite Saint-Germain des Prés, une des abbayes* les plus importantes de la France de l'Ancien Régime. Il est sacré évêque de Paris en 555. Saint Germain fera beaucoup de bien, avant et après sa mort aux Parisiens (guérisons ordinaires ou miraculeuses et libération des esclaves)  en cette époque où les moeurs barbares prédominaient . Il aida aussi sainte Radegonde à fonder à Poitiers l'abbaye de Sainte-Croix. Il mourut en 576.


* Détruite lors des invasions normandes, la nécropole mérovingienne sera reconstruite entre le Xe siècle et le XIe siècle.

Illustration : l'abbaye Saint-Germain des Prés au XVIIIe siècle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Saint+Michel+Archange 28/05/2009 13:07

très bonnes informations. Merci!