Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 20:37
 En ce mercredi de Pâques, nous nous souvenons aussi de la mort du bienheureux père des lépreux Damien De Veuster qui a offert sa vie pour les malades les plus délaissés de son époque et dont il contracta la maladie.

Joseph De Veuster naquit en pays flamand (aujourd'hui en Belgique), le 3 janvier 1840. Cette région, contrairement à aujourd'hui où l'indifférence et l'hédonisme sinon l'hostilité dominent, était alors extrêmement catholique. Il n'est pas étonnant alors que sur les huit enfants de cette famille rurale, deux fils et deux filles entrèrent dans la Congrégation des Missionnaires des Sacrés Coeurs de Jésus et Marie, dite aussi Congrégation de Picpus.

Joseph, l'avant-dernier, était destiné à aider son père, mais finalement il décida à 19 ans d'entrer lui aussi chez les religieux de Picpus retrouver son frère Pamphile. Ce dernier fut ordonné prêtre en 1863, mais de santé fragile, ne put partir en mission. Aussi son frère qui prit le nom en religion de Damien le remplaça. Il fut destiné aux Îles Sandwich, du nom du grand amiral de la flotte anglaise donné en son honneur par James Cook en 1778.
Aujourd'hui, elles font partie d'Hawai, appartenant aux Etats-Unis.

Après 138 jours de navigation du port de Brême à Honolulu, le bienheureux Damien arriva enfin à bon port. Il fut ordonné en 1864 et s'installa dans l'île principale du nom d'Hawai. Il instruisait les indigènes dans la foi et leur apprenait à cultiver la terre et à élever des moutons et des porcs. Il fut tenté par le désespoir, tant son éloignement et sa solitude étaient grands, mais, courageusement, il surmonta les obstacles.

Son évêque décida d'envoyer des prêtres volontaires sur l'île de Molokai en 1873. Cette île était en fait un hôpital ou un lazaret à ciel ouvert, où les lépreux des îles avoisinantes étaient confinés. Le père Damien se porta volontaire parmi les prêtres qui se relayaient toutes les 34 semaines sur cette île, antichambre de l'enfer. Il y eut 183 décès les huit premiers mois.

A Molokai, il fut prêtre, médecin et père pour ces pauvres abandonnés du monde. Il leur fit construire des infirmeries et des orphelinats. Il se dépensa sans compter pour eux., mais en 1885, il découvrit qu'il était lui-aussi atteint de leur mal. "Je suis tranquille et serein, car il s'agit de mon monde. "  Il fit l'expérience de nouveaux médicaments sur lui-même et suivait la progression de la maladie. Il mourut le 15 avril 1889 après s'être alité pendant un mois et un millier de lépreux l'enterrèrent au pied d'un arbre.

Sa dépouille fut transférée à Louvain en 1936 et Jean-Paul II le béatifia à Bruxelles en 1995. Il est fêté le 10 mai.



Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article

commentaires

picpus 02/05/2009 11:56

Pour info, la date de la fête de Damien n'est pas celle du 15 avril, mais du 10 mai. Cf www.ssccpicpus.fr.

Eric 05/05/2009 13:24


Merci de votre rectification