Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 13:02
  Né à Reims dans une famille de la noblesse peu fortunée de dix enfants, le 30 avril 1651, saint Jean-Baptiste de La Salle étudia les lettres et la philosophie et devint prêtre en 1678. Il prit en charge diverses activités pastorales à Reims et bientôt s'occupa d'écoles fondées par Adrien Nyel, laïc voué à l'instruction populaire. Il remarqua que ces écoles étaient dirigées par des maîtres souvent peu formés, aussi réunit-il un certain nombre d' instituteurs de l'oeuvre de Nyel en une maison commune où il demeura lui-même. Il observa leurs méthodes, ainsi que l'organisation d'autres écoles. Bientôt il mit en place une nouvelle règle. Les matières principales seraient enseignées en français et non plus en latin et il fonda en 1680 à partir de ce petit groupe les Frères des Ecoles chrétiennes.



Les Frères en général ne sont pas prêtres. Ils sont vêtus d'une soutane noire avec un rabat blanc. Saint Jean-Baptiste de La Salle ouvre rapidement d'autres écoles, ainsi qu'un noviciat en 1687. Il sont appelés à Paris en 1688 et se retrouvent très vite à enseigner à un millier d'élèves ! Cependant les Frères doivent déménager leur communauté à Saint-Yon, près de Rouen, à cause de critiques et d'obstacle externes, souvent issus des milieux jansénistes. Saint Jean-Baptiste de La Salle y meurt le 7 avril 1719, pendant la Régence. Ses écoles sont au nombre de vingt-trois avec dix mille élèves.

Les Frères souffrirent pendant la révolution française, puis reconstituèrent un certain nombre d'écoles, principalement destinées aux milieux populaires, pendant le XIXe siècle. La violence à la fin de ce siècle et au début du XXe siècle des lois anti-cléricales les obligèrent à en fermer la plupart, tandis que d'autres étaient sécularisées. La plus grande répression des Frères eut lieu aussi pendant la guerre civile espagnole (1936-1939) où un grand nombre d'entre eux moururent en martyrs. Des dizaines de Frères des Ecoles chrétiennes espagnols ont été béatifiés ces dernières années.

Aujourd'hui cette congrégation est présente sur tous les continents et demeure très active, surtout en Amérique latine.

Saint Jean-Baptiste de La Salle fut canonisé en 1900 par Léon XIII.

Partager cet article

Repost 0

commentaires