Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 13:28
Saint John Stone was an English martyr. He was a Friar of the Order of saint Augustine in Canterbury and Doctor of Sacred Theology. He was the only one from his convent - the Austin Friars - to refuse to sign the document which recognized the king as the supreme head of the Church of England.
He was executed for denying the royal supremacy, in December 1539.

" Behold I close my apostolate in my blood ! In my death, I shall find life, for die for a holy cause : the defence of the Church of God, infallible and immaculate. "

Le 15 novembre 1534, le parlement anglais émit une loi, l' acte de suprématie, qui reconnaissait le roi d' Angleterre Henri VIII comme le chef suprême de l' Eglise d' Angleterre, provoquant ainsi un schisme qui allait conduire beaucoup d' Anglais refusant de renier leur Foi catholique au martyre.
Il en fut ainsi, parmi les milliers d' autres qui sont restés anonymes, de Jean ( John en anglais ) Stone. Celui-ci était un religieux de l' Ordre de Saint-Augustin et demeurait au couvent des Austin Friars à Cantorbéry, dans le Sud Est de l' Angleterre.
Les ordres religieux allaient aussi être supprimés et leurs biens attribués à la couronne d' Angleterre ( et vendus pour le plus grand nombre ), à la suite du Supremacy Act. Des émissaires royaux parcoururent le diocèse de Cantorbéry, en 1538, afin de faire signer cet acte à chaque religieux et chaque moine et de fermer leur couvent. Dans son couvent, lorsqu' un émissaire - un ancien Dominicain Richard Ingworth* - se présenta, le 14 décembre 1538, Jean fut le seul à refuser de signer... 
Il fut aussitôt conduit en prison à la Tour de Londres. Il persistait dans son refus et  s' affermissait par la prière. Un jour, il entendit de Dieu une voix l' encourageant à demeurer ferme dans la Foi, même si cela devait le conduire au martyre. Le religieux trouva alors la paix de l' âme.
A son procès, en 1539, il fut accusé de haute trahison, ce qui signifiait la mort. A la fin du mois de décembre, le condamné fut conduit à faire le tour de la ville de Cantorbéry et des faubourgs, pour être montré à la foule. Peu après, il fut pendu et écartelé au lieu-dit Dane John, les restes d' un donjon de l' époque des Normands. Sa tête et ses restes corporels furent exposés pendant plusieurs jours à l' entrée de la ville, puis bouillis dans un chaudron, selon l' usage barbare de cette époque...

Le Frère Jean Stone fut béatifié par Léon XIII en 1886 et canonisé par Paul VI en 1970. Il est fêté au sein de l' Ordre le 25 octobre.

* Celui-ci deviendra évêque anglican.

Partager cet article

Repost 0

commentaires