Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 10:08

   Catherine Sordini naquit à Porto Santo Stefano, le 17 avril 1770. A seize ans, elle était promise à un heureux mariage ; mais elle déclina la proposition et entra chez les Tertiaires Franciscaines à Ischia di Castro, près de Viterbe, où elle reçut l' habit religieux en 1799.

Elle avait comme père spirituel Don Baldeschi qui l' inspira dans la fondation d' un futur institut religieux dédié à l' adoration perpétuelle. Entre temps, elle fut élue, à seulement 32 ans, comme abbesse des Tertiaires Franciscaines. Elle se dédia alors à retrouver la règle originelle et à renflouer les comptes...Elle fut aussi favorisée de dons et de faveurs mystiques extraordinaires. Sa réputation d' abbesse dynamique se répandit dans la région ; mais elle n'abandonnait pas son idée de fondatrice. Avec l' accord de l' évêque du lieu, elle quitta ses Soeurs et s' installa, avec la bénédiction du Pape Pie VII, à Rome dans un ancien couvent de Carmélites pour ouvrir la première maison des Soeurs de l' Adoration Perpétuelle du Très Saint Sacrement.

Pendant l' occupation française de Rome, les Congrégations contemplatives furent dispersées et Mère Marie-Madeleine de l'' Incarnation dut prendre le chemin de l' exil à Florence. Elle y fit la connaissance de jeunes femmes qui furent le noyau des nouvelles Adoratrices, lorsqu' elle put revenir à Rome dans une nouvelle maison, en 1814.

En 1818, Pie VII approuva définitivement la Règle de l' Institut, dédié à l' exposition solennelle du Saint Sacrement et à son adoration continue.

La Mère fondatrice mourut  en odeur de sainteté, le 29 novembre 1824, accompagnée de phénomènes mystiques, Elle fut inhumée en l' église Sainte-Anne du Quirinal avec la permission du Pape qui à l' époque demeurait au Palais du Quirinal*. En 1839, sa dépouille fut transférée en l' église Sainte-Marie-Madeleine du Monte Cavallo, nouveau siège des Adoratrices.

 

Aujourd' hui les Adoratrices sont présentes en Amérique, en Afrique et dans plusieurs pays européens. En Italie, elles sont regroupées en une douzaine de maisons.

 

Marie-Madeleine de l' Incarnation vient d' être béatifiée, le 3 mai 2008, en la basilique Saint-Jean-de-Latran.

 

* Aujourd' hui palais du président de la république italienne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires