Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 15:26
   Fils de paysans appartenant à la minorité catholique bulgare de rite latin du diocèse de Nicopol, Vincent Bossilkov naquit le 16 novembre 1900. A onze ans, il commença son éducation chez les Pères Passionnistes à Ores. Sa vocation se dessina et il poursuivit ses études en Belgique et en Hollande. Il entra chez les Passionnistes sous le nom d' Eugène et fut ordonné dans sa patrie, puis il fit sa théologie à Rome. Sa formation lui permit une large ouverture d' esprit, une culture étendue et internationale.
De retour en Bulgarie, il prêcha le Christ souffrant pour l' homme et avec l' homme. Il fit de nombreuse missions dans les campagnes.
Pendant la seconde guerre mondiale, la Bulgarie du roi Boris combattit avec l' Allemagne et l' Italie. En 1944, le pays fut occupé par l' Armée Rouge. Le bienheureux Eugène fut  alors nommé évêque Catholique latin de Nicopol.

La Bulgarie allait petit à petit s' enfoncer dans une politique anti-chrétienne. Mgr Bossilkov réussit tout de même en 1948 à se rendre en visite Ad Limina auprès de Pie XII. Vinrent alors des temps de répression, de confiscation, d' expulsion et d' emprisonnement des ecclésiastiques orthodoxes ou catholiques. Une Eglise schismatique nationale fut créée par les autorités communistes comme prélude à la destruction de l' Eglise catholique bulgare.

L' évêque se prononça contre cette politique de reniement, déclarant qu' on ne pouvait  " confisquer les consciences ". Il fut arrêté en juillet 1952 et torturé. Un procès savamment mis en scène le condamna à mort. Il fut fusillé dans sa  prison de Sofia et son corps jeté dans une fosse commune.

Il fut béatifié par Jean-Paul II, le 15 mars 1998.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article

commentaires