Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 14:01
   Né à Berchtesgaden en Bavière, le 12 janvier 1871, Gaspard Stanggassinger entra à dix ans au petit séminaire de Frising. Il avait déjà la vocation sacerdotale et pour son âge suivait un programme d' étude et d' exercices de piété plutôt rigoureux.
A 16 ans il émit des voeux de chasteté ; à 18 ans, après la guérison d' une maladie grave, il se consacra au Sacré Coeur ; à 21 ans, il reçut la tonsure et les Ordres mineurs.
Pendant l' été 1892, alors qu' il faisait un pélerinage à la Vierge, il se sentit appelé parmi les Rédemptoristes, dont l' un des leurs était son directeur spirituel. Son père s' opposa au début puis donna sa permission. Gaspard entra au noviciat de Gars, près de Münich. Il suivit sa devise : " Je peux, je veux, je dois me faire saint. "

Il fut ordonné prêtre, le 16 juin 1895, ajoutant à son plan de vie cette phrase :  " Tout ce que j' ai, ma vie, mon sang, ma santé, ma voix, je dois le consacrer au salut des âmes jusqu' à ma mort, selon l' enseignement de saint Alphonse de Liguori. "

Il avait le désir d' être missionnaire ; aussi fut-il admis à l' Ecole missionnaire de Dürnberg afin de se préparer à partir pour le Brésil. A l' été 1899, l' école fut transférée à Gars. Malgré son jeune âge, Gaspard en fut nommé le directeur.

Une péritonite foudroyante mit fin à ses jours terrestres, le 26 septembre 1899. Il avait 28 ans. Comme saint Gérard, célèbre autre Rédemptoriste ( canonisé en 1904 ), il avait donné sa vie au Seigneur, Rédempteur des hommes.
Il fut béatifié par Jean-Paul II, le 24 avril 1988.

Partager cet article

Repost 0

commentaires