Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 18:44
  Denis ( Dionisio ) Vicente Ramos naquit à Caudé, dans le diocèse de Teruel en Espagne, le 9 octobre 1871. A l' âge de quinze ans, il décida de devenir Franciscain, de l' Ordre des Frères Mineurs Conventuels ; comme il n' y avait pas alors dans son pays de couvent de cet Ordre, il partit pour l' Italie. Il fit ses études à la maison religieuse de Montalto Marche, dans la région d' Ascoli Piceno. Il émit ses premiers voeux à San Miniato en 1888. Quelques années plus tard, il prononça ses voeux solennels au séminaire séraphique de Bagnoreggio. Il fut ordonné prêtre en 1894, à Rome, après avoir effectué un doctorat de théologie.
Il devint curé d' une paroisse franciscaine à Anzio, pénitentiaire à la basilique Notre-Dame de Lorette, et professeur de théologie dans divers séminaires diocésains ou religieux.  
Il retourna en Espagne, son pays natal, à Granollers où se trouvait un couvent de l' Ordre, car il était atteint d' une grave infirmité aux yeux et il se dévoua alors entièrement au ministère de la confession sacramentelle. Ce fut un homme de Foi, vivant pleinement la charité et l' humilité.
Lorsque la guerre civile éclata, il était devenu totalement aveugle. Agé, il se refugia en civil à l' hôpital local le 19 juillet 1936, au plus fort des troubles. Malgré son infirmité, il fut arrêté par un comité républicain et condamné à être fusillé. Il mourut le 31 juillet 1936 dans la localité des Trois Pins ( los Tres Pinos ), près de Granollers, pardonnant à ses bourreaux.

   François ( Francisco ) Remon Jativa naquit aussi à Caudé ; mais il était plus jeune, puisqu' il vit le jour le 22 septembre 1890. Il entra comme postulant dans le nouveau couvent des Frères Mineurs Conventuels à Granollers. Il fut envoyé en 1906 à Assise, ville de saint François. Il avait seize ans. Il émit ses voeux temporaires en 1912 et ses voeux solennels en 1916, toujours chez les Franciscains d' Assise. Il devint sacristain de la basilique d' Assise, jusqu' en 1935, lorsque ses Supérieurs l' envoyèrent à nouveau à Granollers, en Espagne. Il était sacristain de l' église et portier du couvent, tâches qu' il assuma avec diligence et amour.
Lorsque la guerre civile éclata, le Frère François se réfugia en ville chez des amis ; mais alors qu' il changeait de lieu, il fut reconnu dans la rue et arrêté.
Il fut sauvagement battu en prison, jusqu' à avoir une grave hémorragie interne. Le comité marxiste se résolut tout de même à le faire transférer à l' hôpital, en attendant son procès. Il fallait en effet qu' il fût relativement lucide pour recevoir sa sentence qui, à n' en pas douter, aboutirait à la mort...
Il rejoignit donc le P. Denis Vicente à l' hôpital, auprès duquel il se confessa.
Ils furent tous les deux fusillés aux Tres Pinos le 31 juillet 1936.

Le 11 mars 2001, le Pape Jean-Paul II les béatifia avec quatre autres confrères de l' Ordre des Frères Mineurs Conventuels espagnols.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

galafron 31/07/2008 21:08

Merci Eric d'offrir ce tres riche témoignage de christianisme, car textes et illustrations transmettent cette esprit, science, philosophie chrétienne si bénéfique, surtout en page d'accueil, maintenant à nous de le mériter.

Eric 03/08/2008 02:16


Je suis content que ce modeste blog soit une aide pour vous, comme il l' est pour moi ! Merci à vous !