Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 22:24
Pierre Vigne, né le 20 août 1670 à Privas, aurait pu devenir pasteur calviniste, étant né dans une famille huguenotte et ayant poursuivi des études à Genève de théologie protestante. Mais son destin fut autre, jusqu' à sa béatification en 2004 par Jean-Paul II.

En effet, à l' âge de 24 ans, il fut ordonné prêtre par Mgr Antoine de La Garde de Chambonas évêque de Viviers. Le jeune homme avait été frappé, quelques années auparavant de retour de Genève, par la vue d' un vieux prêtre qui portait le viatique à un malade. Refusant de s' incliner ou de lui porter des marques de respect, le jeune homme fut néanmoins contraint par son cheval qui s' arrêta net de reconsidérer son attitude !

Pierre Vigne, après huit ans en tant que vicaire paroissial, entra chez les Lazaristes - fondés en 1625 par saint Vincent de Paul - afin d' évangéliser le Vivarais, puis la Savoie et le Midi de la France, de Toulouse à Lyon. Il prononça ses voeux en 1702. Il cherchait néanmoins, comme saint François-Régis, une vocation missionnaire qui corresponde à ses souhaits. Il quitta la Congrégation en 1706, ce qui le déchira intérieurement...
Après des années d' épreuves, il s' agrégea à la Société des Prêtres du T S Sacrement, fondée en 1634 par Mgr d' Authier de Sisgaud. C' était en 1724 !

Il trouva chez ses nouveaux confrères plus de liberté dans la méthode de mission et une vie spirituelle intense qui reposait sur l' amour de Saint Sacrement, de l' Eucharistie donnée. Il mena plus de 200 missions, traversant à pied, à dos de cheval ou de mulet toute la région du Vivarais, le Dauphiné, la Savoie, l' actuel Hérault...Il préférait prêcher dans les villages plutôt que dans les villes. Il fut un apôtre inlassable et visible de la charité du Christ. Certaines missions pouvaient durer d' un mois à un trimestre. Il fut bientôt apprécié de son évêque, réclamé par d' autres et connu à Rome !

Toutes les missions comportaient la prédication de la doctrine chrétienne, à travers l' enseignement de l' Eglise et de la Foi, se poursuivaient par des baptêmes et le catéchisme des enfants et se terminaient par  la confession des habitants du village.
Il faisait habituellement ériger une croix en souvenir de la mission, à l' entrée du village. En Ardèche, le calvaire* de Boucieu-le-Roy, près de Tournon-sur-Rhône, est célèbre avec les 39 stations du Chemin de Croix érigées en souvenir de sa venue. En 1715, le bienheureux Pierre Vigne bénit la fondation par Marguerite de Nozières d' une Congrégation du TS Sacrement dédiée à l' éducation des filles, à l' adoration eucharistique et à la dévotion au Calvaire.
la Croix et l' Hostie furent les deux pôles de la vie spirituelle de ce prêtre missionnaire qui avait failli devenir pasteur protestant... 
Il mourut lors d' une mission à Rancurel, dans le Vercors, le 8 juillet 1740. Il avait 70 ans. Son corps fut enterré, en présence d' une immense foule, à Boucieu-le-Roy.

* Appelé " le Grand Voyage de Pierre Vigne ".

Image : l' église saint Jean l' Evangéliste de Boucieu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires