Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 13:30
Eugénie Joubert est une bienheureuse française plutôt méconnue, alors qu' elle fit montre d' une volonté de fer dans son amour du Christ et qu' elle reçut tout au long de sa courte vie de nombreuses grâces.

 Quatrième des huit enfants du vigneron Pierre Joubert, elle naquit le 11 février 1876 à Yssingeaux, près du Puy. Elle fut élève des Ursulines à Monistral, puis des Soeurs de Saint-Joseph à Yssingeaux et enfin des Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame au Collège Sainte-Marie du Puy.
En 1895, à dix-neuf ans, conseillée par son directeur spirituel l' abbé Rubussier, elle voulut entrer chez les Soeurs de la Sainte-Famille du Sacré-Coeur. Elle fit donc son noviciat à Saint-Denis et émit ses voeux en 1897, se dédiant entièrement à l' enseignement et au catéchisme auprès des fillettes, élèves de sa congrégation.
Mais la France de la IIIème république vivait sous un régime ouvertement hostile à l' Eglise et en particulier aux congrégations que les députés de l' Assemblée allaient faire expulser de France...

La jeune religieuse enseigna à Aubervilliers, une banlieue ouvrière de Paris, au Puy et à Saint-Denis. Lorsque les Soeurs durent s' exiler, elle vécut à Rome et à Liège en Belgique.

Elle fut gravement atteinte par la phtysie à partir de 1902 et s' en remit à NS Jésus souffrant. Elle retourna à Liège en 1904, où après un mois d' alitement, elle mourut le 2 juillet 1904, en prononçant trois fois le nom de Jésus. Elle avait 28 ans.
Son corps repose chez les Soeurs de la Sainte-Famille du Sacré-Coeur à Dinant. Elle fut béatifiée par Jean-Paul II en 1994.

Dans la préface d' une de ses biographies, le cardinal Lépicier a écrit : " Dans sa courte carrière de religieuse, Soeur Eugénie a merveilleusement mis en pratique l' alliance d' une vie intérieure parfaite et d' un apostolat très actif auprès des petits [ enfants ]. Depuis l' enfance, elle avait le privilège de grâces insignes ; elle est entrée dans la vie de perfection de manière gigantesque. "

Partager cet article

Repost 0

commentaires