Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:35
Saint Grégoire Barbarigo naquit le 16 septembre 1625 à Venise et mourut à Padoue le 18 juin 1697. Il fut béatifié par Clément XIII en 1761 et canonisé par Jean XXIII en 1960.

La peste bubonnique éclata à Rome en mai 1656 jusqu' en août 1657, faisant des milliers de victimes. Le Pape Alexandre VII, qui était à Castelgandolfo, retourna précipitement à Rome pour encourager les Romains. Il choisit pour diriger les secours un jeune prêtre vénitien, Grégoire Barbarigo, qu' il avait connu lorsqu' il était nonce à Münster, pour les préparatifs de la paix, après la sanglante Guerre de Trente ans. Grégoire Barbarigo était alors secrétaire de l' ambassadeur de Venise. Alexandre VII - alors cardinal Chigi - le suivit dans ses études et le mena au sacerdoce. Lorsqu' il fut élu au trône de saint Pierre, le nouveau Pape appela en 1655 l' abbé Barbarigo à Rome.
En 1657, Grégoire Barbarigo fut nommé évêque de Bergame, puis cardinal en 1658. Il prit saint Charles Borromée pour modèle dans son diocèse et fut attentif à l' application des Canons du relativement récent Concile de Trente. Il mit spécialement l' accent sur l' instruction des fidèles et l' enseignement des clercs.
Lorsqu' il fut nommé évêque de Padoue en 1664, il prit grand soin de la formation théologique des prêtres. il enrichit la bibliothèque de l' évêché et insista sur l' apprentissage des langues anciennes et modernes. C' était un évêque moderne de son époque, en plein renouveau intellectuel. Il n' hésitait pas à enseigner lui-même les enfants du catéchisme.
Il ne plaisantait pas non plus sur la tenue morale et vestimentaire de ses prêtres et de ses religieux. Chargé par le Pape Innocent XI de visiter un couvent romain, il fut pris d' une sainte et violente colère devant tant de relâchement... 

Il fut pressenti par deux fois pour les clefs de saint Pierre ; mais il refusa de devenir Pape. Il lui suffisait de vivre à Padoue, dans l' étude et la charité... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires