Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 13:43
Saint Hervé, le saint le plus populaire de Bretagne avec saint Yves, était le fils d' un pieux ménestrel Hyvarnion qui avait fui l' invasion anglo-saxonne en Grande-Bretagne pour s' établir à la cour du roi Childebert. Hyvarnion partit ensuite pour l' actuelle Bretagne, l' Armorique, où il se maria avec une jeune fille - la future sainte Rinavone - dont il eut un fils né aveugle, Hervé ( nom qui signifie amertume en breton ).
Lorsque l' enfant pleurait, sa mère lui chantait des cantiques bretons, il en nourrit toute sa vie l' amour de la poésie et de la musique. Il avait des visions intérieures et composa plus tard le fameux Cantique du Paradis.

A la mort de son père, l' adolescent fut confié pour son éducation à un oncle qui dirigeait une petite communauté monastique à Plouvien. La légende raconte que pendant qu' il était aux travaux des champs, un loup dévora l' âne qui trainait l' araîre. Guiharan, le garçon qui l' aidait cria pour le prévenir du danger ; mais le saint se mit à prier et  le loup fut domestiqué, prenant la place de l' âne. Ce récit symbolique sert à montrer comment maîtriser nos sens et nos passions ( sous l' image du loup ) afin de creuser notre sillon, faire fructifier notre âme par les travaux quotidiens et notre devoir d' état, dans la prière et l' offrande.
Plus tard son oncle devenu âgé lui confia la direction des études, puis un groupe de moines de la communauté dont il prit la tête se transféra à Léon. L' évêque proposa l' ordination sacerdotale à saint Hervé, mais celui-ci refusa par humilité. Il s' établit ensuite plus à l' Ouest pour finalement se fixer à Lanhouarneau, où il fonda un monastère, ou plutôt une sorte d' ermitage, dans lequel il passa toute sa vie. Sa réputation de sainteté était grande et nombreux étaient ceux qui se déplaçaient pour lui demander conseil. Il mourut âgé, vers 575, entouré des ses moines et de sa nièce Christine.
Saint Hervé est une figure centrale du folklore breton. Il est souvent représenté avec un loup et son jeune guide. Il est considé comme le patron de ceux qui ont des problèmes oculaires.
Au début du XIème siècle, ses reliques furent distribuées en divers endroits de Bretagne, ce qui favorisa la diffusion de son culte et consolida les liens entre différentes régions de Bretagne, notamment dans les diocèses de Quimper et de Saint-Brieuc. Sa sépulture fut vandalisée et détruite pendant la révolution française, et ses principales reliques, sur lesquelles les serments des autorités bretonnes avaient lieu depuis le Moyen-Âge, disparurent de la cathédrale de Nantes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires