Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 16:12
sainte-d--vote.jpg   Au IIIème siècle, des Chrétiens chassés de Rome par Septime Sévère et Caracalla, s' installèrent en Corse, où les Romains qui envahirent l' île entre 238 et 162 av JC avaient fondé des cités, en particulier la ville de Mariana* au Nord, aujourd' hui Lucciana en Haute-Corse.
Près de la cathédrale de l' Assomption ( la Canonica, bâtie au XIème siècle ), les archéologues ont découvert les vestiges d' une église paléochrétienne et de son baptistère, attestant que le diocèse de Mariana, créé au Vème siècle, était florissant.

La vie de sainte Dévote ( Divota ) se déroula en Corse, province de l' Empire romain, à l' époque de Dioclétien, persécuteur des Chrétiens.

Elle naquit en 283 à Querciu, près de Mariana, et avait voué sa virginité au Seigneur. Lorsque la persécution commença dans l' île, elle se réfugia chez le patricien Eutice, vivant de jeûne et de prière. Dénoncée, elle fut emprisonnée et torturée. Condamnée à la lapidation, elle mourut en 304.

Pour éviter que son corps ne fût brûlé par les autorités, qui craignaient que sa sépulture ne devînt un lieu de culte, des Chrétiens s' emparèrent de sa dépouille qu' ils firent embaumer. Ils la placèrent sur une barque, conduite par Gratien, et mirent le cap vers les côtes africaines, où les Chrétiens étaient nombreux, afin de lui donner une sépulture décente.

Lorsque survint une tempête, la légende raconte qu' une colombe s' éleva au-dessus de la sainte, et indiqua la direction du Nord, vers ce qui est aujourd' hui la Principauté de Monaco. Les pêcheurs enterrèrent la sainte et firent construire une église, sur les lieux de l' église actuelle, près du port.

Les marins se mirent sous sa protection, et les premiers miracles eurent lieu. Lors d' invasions sarrazines, ses reliques furent transférées à l' abbaye de Cimiez. Plus tard, Antoine Ier, seigneur de Monaco, ramena la dépouille et fit restaurer l' église.
Au XVIème siècle, lors d' une nouvelle guerre entre Gênois et Pisans, les Monégasques invoquèrent la sainte, afin de repousser leurs ennemis. Le 15 mars 1507, les Gênois se retirèrent et la forteresse ne tomba pas entre leurs mains. La famille régnante des Grimaldi la choisit dès lors comme patronne.

En 1637 et en 1728, ses reliques furent solennellement exposées en l' église Saint -Ignace des Jésuites à Rome. Les Jésuites furent à l' initiative du renouveau de son culte, comme facteur indentitaire de la Corse. L' île, administrée par les Gênois depuis la défaite des Pisans, était en effet l' objet de convoitise de la part des pays voisins, et en particulier du royaume de France.
En 1731, elle fut déclarée comme protectrice de la Corse, mais le Pape refusa de lui donner le titre de patronne de l' île, à cause des remous politiques. En 1768, l' île fut achetée par Louis XV aux Gênois et devint partie intégrante de la France en 1789.

En 1820, le nouvel évêque regroupa les diocèses de Corse en un seul et fit proclamer par la Congrégation des Rites à Rome les saintes martyres Dévote et Julie comme patronnes principales de la Corse.


* Colonie fondée par Marius en 93 av JC.

27 janvier, fête de la translation de saint Jean Chrysostome et mémoire de saint Domitien de Métilène.
Liens :
http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5411597.html
http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-5411936.html






Partager cet article

Repost 0

commentaires