Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 13:22
Saint Pierre Fourier naquit en Lorraine, à Mirecourt, le 30 novembre 1565. La  Lorraine appartenait alors au Saint Empire Romain Germanique, et était donc un duché indépendant. La Lorraine sera rattachée au Royaume de France en 1766.

saint-pierre-fourier.jpg

Ses parents étaient commerçants en tissus. Le textile était alors avec les ressources minières une des principales activités, en plus évidemment de l' agriculture, du duché.
Malgré la Réforme de Luther qui secouait les principautés voisines, la Lorraine demeurait majoritairement fidèle à Rome.
Le jeune Pierre Fourier se présenta à 14 ans au nouveau Collège des Jésuites, fondé à Pont-à-Mousson, près de Nancy. Il y fit ses humanités jusqu' en 1585. Il y retourna quatre ans plus tard, pour devenir Jésuite. Il fut ordonné à Trêves en 1589.

A partir de 1597, il fut en charge de la paroisse de Mattaincourt, près de sa ville natale. Le bourg comprenait de nombreux artisans. Pour lutter contre la pratique de l' usure, qui minait les rapports sociaux, saint Pierre Fourier mit sur pied un système bancaire de crédit sans intérêts... Le second problème de la paroisse était l' ignorance, aussi créa-t-il une école gratuite pour les garçons et une autre pour les filles. Pour ces dernières, il se fit aider par une jeune fille Mlle Leclerq, devenue par la suite Mère Thérèse de Jésus. D' autres jeunes filles vinrent se joindre à eux, et saint Pierre Fourier les regroupa sous le nom de Chanoinesses de Notre-Dame, selon la règle de saint Augustin.
Quant aux jeunes maîtres, ils devinrent Chanoines Réguliers de Notre-Sauveur.

saint-pierre-fourier-sj.jpg

Entre 1630 et 1648, la guerre de Trente Ans faisait rage, et les Français ravagèrent plusieurs contrées germaniques, en particulier le Palatinat. Ils envahirent aussi la Lorraine, et saint Pierre Fourier fut menacé de mort, car il prenait le parti du duc de Lorraine.
Il dut s' enfuir. Il s' installa à Gray, en Franche-Comté, possession bourguignonne de la couronne espagnole, pour fuir les Français. Il y mourut le 8 décembre 1640. Son oeuvre en faveur de l' instruction allait connaître une grande expansion.

Il fut canonisé par Léon XIII en 1897.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article

commentaires