Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 19:51
kostkowski.jpg  Bronislas ( Bronislaw en polonais ) Kostkowski naquit à Stolp en Prusse le 11 mars 1915. Stolp deviendra Slupsk, en 1945, lorsque la population prussienne sera chassée de Poméranie, et que la région sera intégrée à la Pologne.

Il y avait au milieu d' une population protestante et germanophone à 90% une minorité catholique d' expression polonaise de 3 % dans cette région côtière de la Prusse, et une petite minorité catholique d' expression allemande. Stolp fut la première ville de Poméranie à adopter la Réforme protestante au XVIème siècle.

Des paroisses catholiques avaient été construites depuis le milieu du XIXème siècle, pour regrouper les Catholiques venus d' autres parties de la Prusse plus au sud ou pour les Polonais immigrés travaillant dans les usines prussiennes ou les grandes exploitations agricoles. Il y existait aussi une minorité cachoube ( Slaves poméraniens non-polonais ) dans les campagnes, majoritairement catholiques, avec des groupes devenus évangéliques et en voie de germanisation. Mais la plupart d' entre eux vivaient à l' ouest de Dantzig.

Une plaque rappelle le souvenir du bienheureux Bronislas Kostkowski à l' église paroissiale de Saint-Othon, créée quelques décennies plus tôt.

Déjà en 1918, lorsque l' Empire de Guillaume II s' écroula, Stolp connut quelques mois de troubles violents. Le drapeau rouge flotta sur l' hôtel de ville, le Rathaus. La Poméranie prussienne se laissera ensuite séduire par Hitler dans les années 1930, croyant ainsi se protéger de son voisin soviétique. Ce fut son arrêt de mort, et la disparition totale de la Prusse avec la substitution de population qui eut lieu en 1945. Surtout à partir de 1941, la ville  et la côte furent constamment bombardées et 250 000 enfants de Poméranie furent envoyés à l' Ouest de l' Allemagne en deux ans. Hitler avait ouvert la boîte de Pandore.

stolp-pom--ranie.jpg

Bronislas Kostkowski fit ses études au lycée de Bromberg ( devenue Bydgoszcz ), où sa famille s' était installée plus au Sud. La ville - qui était à 80% allemande à la fin du XIXème siècle - deviendra polonaise en 1920, après référendum organisé par les Occidentaux, et sera à nouveau intégrée à l' Allemagne en 1939.

Bronislas Kostkowski était séminariste à Leslau ( aujourd' hui Wloclawek ) depuis 1936, lorsqu' il fut arrêté le 7 novembre 1939 par les nazis, en tant que membre de l' intelligentsia polonaise et futur prêtre catholique. Il avait été l' élève du bienheureux Henri Kaczorowski, recteur du séminaire, lui aussi martyrisé en 1942.C' était la vengeance d' un régime sûr de lui. Il fut déporté avec ses professeurs d' abord à Sachsenhausen, puis au camp de Dachau, où il mourut victime de tortures, le 27 novembre 1942, ou le 6 août 1942 d' après certaines sources. Son cadavre fut brûlé.


Il fut béatifié par Jean-Paul II, le 13 juin 1999.

Sa mémoire liturgique est fixée au 22 mars, avec 107 autres bienheureux de la même époque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires