Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 20:00

Sérapion naquit à Londres en 1179. Il était le fils d' un noble de la cour d' Henri II, le capitaine Roland Scott. Il participa avec son père à la IIIème Croisade en Terre Sainte. Sous le commandement de Richard Coeur de Lion, il participa à la prise de Saint-Jean d' Acre, le 13 juillet 1191. Ensuite Richard Coeur de Lion vainquit Saladin à Arsouf en septembre et marcha sur Jérusalem. Il ne put s' emparer de la ville, mais il négocia le retour du libre-accès des Chrétiens aux Lieux Saints, la ville restant sous administration arabe.

richard-coeur-de-lion.jpg

                    Richard Coeur de Lion

La Providence voulut, que de retour de Croisade, les navires de Richard Coeur de Lion s' arrêtèrent sur les côtes de Vénétie. Les Croisés poursuivirent leur trajet à terre ; mais il furent faits prisonniers par le duc d' Autriche, qui était l' ennemi des Anglo-Aquitains. Le roi Richard Coeur de Lion fut incarcéré. 
Le père de Sérapion fut libéré, mais Sérapion fut gardé en otage. Quant à Richard Coeur de Lion, il fut gardé prisonnier pendant deux ans et libéré en 1194, grâce à une rançon, donnée par sa mère Aliénor d' Aquitaine.


Remarquant la bonté du jeune chevalier Sérapion Scott, le duc Léopold d' Autriche le prit à son service. A la Cour d' Autriche, le jeune Sérapion se dédia à des oeuvres de charité. Il suivit le duc lorque celui-ci vint au secours du roi de Castille contre les Maures. Retardée par les Albigeois, l' expédition arriva le 19 juillet 1212, alors que les Musulmans avaient déjà été vaincus le 16. La bataille de las Navas de Tolosa avait définitivement ruiné le califat des Almohades. Les Croisés de la Reconquête espagnole s' étaient mis sous l' intercession de  ND de Rocamadour.

navas-tolosa.jpg

Sérapion décida de rester à la Cour du roi Alphonse VIII de Castille* et participa à plusieurs batailles. A la mort du roi en 1214, il retourna en Autriche, et participa à la Vème Croisade qui eut lieu en Palestine et en Egypte.

Cette vie aventureuse n' allait pas arriver encore à son terme, au contraire ! Il retourna en Autriche, et finalement accompagna la bienheureuse Béatrice de Souabe qui se rendait en Espagne pour épouser le futur roi de Castille, saint Ferdinand.

Il fit alors la connaissance de saint Pierre Nolasque qui avait fondé en 1218 l' Ordre des Mercédaires, pour sauver les Chrétiens captifs des Maures et retenus en esclavage. Leur quatrième voeu, en plus de ceux de pauvreté, de chasteté et d' obéissance, prévoyait même d' échanger leur vie avec les prisonniers, si les autres moyens venaient à échouer !

saint-pierre-nolasque.jpg

        saint Pierre Nolasque, tableau de Zurbaran

Enthousiaste, il décida d' entrer en 1222 dans ce nouvel Ordre. Il avait 43 ans et avait eu une vie bien remplie de chevalier, sur les champs de bataille des Croisades ! Il avait parcouru de nombreuses contrées, il était poussé par un souffle divin. Loin de lui une vie tranquille faite d' honneurs. A notre époque, cet ancien combattant se serait sans doute assagi pour relater ses souvenirs... 

Il fut d' abord chargé de l' instruction religieuse et de la réinsertion des anciens captifs retournés en Espagne. Il parcourut aussi le midi de la France et le reste de l' Espagne, en tant qu' élémosynaire, c'est-à-dire économe chargé de recueillir des fonds pour l' organisation de nouvelles " rédemptions ", c' est ainsi qu' étaient appelées les expéditions de libération. On le voit, il s' agissait d' une ONG avant l'heure...

Il partit avec saint Raymond Nonnat pour les Terres Barbaresques ( la côte algérienne actuelle ) en 1229, où ils libérèrent 150 esclaves. Il repartit presqu' immédiatement ensuite pour les Baléares fonder un nouveau couvent de l' Ordre de la Merci.

Sa deuxième rédemption, toujours avec saint Raymond Nonnat, en 1232 le ramena à Alger. Ils libérèrent 228 esclaves. Mais ceux-ci se mutinèrent sur le bateau du retour, car ils voulaient être renvoyés ailleurs. Une terrible tempête s' éleva. Pris de peur, les mutins demandèrent pardon...On le voit, la reconnaissance n' est pas toujours le fruit de la charité, lorsque l' égoïsme aveugle les consciences !

En 1239, saint Pierre Nolasque demanda à saint Sérapion de se rendre en Angleterre, son pays natal, pour défendre son oeuvre, mais son navire fut assailli par des corsaires, et saint Sérapion, molesté, fut abandonné sur une plage...

s--rapion.jpg

 Il réusit à regagner Londres où il demeura chez des parents, mais l' époque était troublée, car le pouvoir royal confisquait des biens d' Eglise...Il partit donc pour l' Irlande et l' Ecosse à la collecte de fonds. 

Il retourna au bout d' un an en Espagne, participer à une rédemption en Murcie, encore aux mains des Musulmans, où il libéra, avec saint Raymond Nonnat, 98 captifs.

Sa dernière expédition eut lieu à Alger, pour libérer 87 prisonniers. Mais une fois la rançon donnée, et les captifs délivrés, il décida de rester, car il avait en vue d' en libérer d' autres. Animé d' une ardeur juvénile, cet homme de 61 ans outrepassa les " droits commerciaux " que lui avaient accordés, moyennant finances, les autorités locales : Il s' était mis à convertir certains Maures...


Immédiatement condamné à mort, il fut attaché à une croix de Saint-André. Rendus furieux, les fanatiques lui rompirent les articulations, l' éventrèrent et le décapitèrent...

Il rendit l'âme le 14 novembre 1240. Tournant le dos aux honneurs militaires et à la gloire mondaine, il avait suivi le Christ pauvre et souffrant dans l' ultime sacrifice.

Dès lors il fut honoré comme un martyr glorieux par l' Ordre de la Merci. Le Pape Urbain VIII confirma son culte en 1625. 


* Alphonse VIII ( 1158-1214 ) était le père de Blanche de Castille ( 1188-1252 ), et donc le grand-père de saint Louis ( 8 novembre 1226-25 août 1270 ).

Lien sur la bienheureuse Béatrice de Souabe : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-13579578.html

Lien sur saint Raymond Nonnat : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-12103758.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires