Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 19:52
Né dans une famille de tisserands de dix enfants en Catalogne, Antoine-Marie Claret fut ordonné prêtre en 1835, à l' âge de 28 ans.
Il se rendit en 1839 à Rome pour recevoir une formation de missionnaire, mais ne put terminer ses études. Il postula alors chez les Jésuites, mais dut retourner au bout de quelques mois en Espagne, à cause de sa santé fragile. 

Pendant sept ans, il prit part à des tournées de prédications en Catalogne et aux Iles Canaries. Il y fut extrêmement populaire, et créa de nombreuses associations pieuses ou charitables ( assistance aux malades notamment ).
En 1849, il fonda une Congrégation apostolique : les Fils du Coeur Immaculé de Marie, connue aussi sous le nom de Clarétins. On estime que 271 d' entre eux furent assassinés entre 1936 et 1939, pendant la guerre civile espagnole, simplement à cause de leur Foi.



Peu après, il fut nommé évêque de Santiago de Cuba. L' île appartenait alors à la couronne espagnole. Arrivé en 1851, il fut confronté à la misère morale, à la pauvreté, aux épidémies qui frappaient la population de Cuba, et bien souvent aussi à l' ignorance religieuse.

Il parcourut l' île en de nombreuses missions, réforma les séminaires, fit appliquer une nouvelle politique agraire, et fit construire des fermes-modèle. Il fit venir aussi plusieurs Congrégations enseignantes, et fut à l' origine avec la Vénérable Marie-Antoinette Paris de la fondation de la Congrégation des religieuses de Marie-Immaculée ( ou Missionnaires Clarétines ).
Son zèle pour l' Eglise, et la défense des pauvres, lui créèrent de nombreux ennemis, notamment dans l' élite politique cubaine, et il subit un attentat qui lui blessa le visage.

antoine-marie-claret.jpg

En 1857, il fut rappelé à Madrid pour devenir le confesseur de la reine Isabelle II ( 1830-1904 ). En 1868, il fut exilé avec elle à Paris, lorsqu' elle fut renversée de son trône.
En 1870, il participa au Concile du Vatican, où il se fit un ardent défenseur de l' infaillibilité pontificale.

Il termina ses jours peu après à l' Abbaye de Fontfroide, près de Narbonne, où il mourut le 24 octobre 1870.

Ses reliques reposent à la Maison Mère des Clarétins à Vic ( Barcelone ). Sur sa tombe est inscrite la phrase suivante :
" J' ai aimé la justice, et détesté l' iniquité, c' est pourquoi je meurs en exil. "

Il fut canonisé en 1950 par le Pape Pie XII.

Partager cet article

Repost 0

commentaires