Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 18:06
Jean-Nicolas Cordier naquit le 3 décembre 1710 à Saint-André, aujourd' hui dans le département de la Meuse. Il devint Jésuite. A la suppression+ de la Compagnie de Jésus en France par le Parlement de Paris en 1762, il exerça son ministère de prêtre près de Verdun et en Lorraine, s' occupant principalement de la direction spirituelle de couvents de religieuses.

La loi du 26 août 1792 condamna les prêtres réfractaires, c' est-à-dire ceux qui n' avaient pas prêté serment à la Constitution.
 
rochefort-ponton.jpg

Arrêté par les révolutionnaires, le Père Cordier fut martyrisé sur le bateau " Washington ", un ancien navire négrier réquisitionné par la Convention, sur l' estuaire de la Charente aux environs de Rochefort. Débarqué avec d' autres compagnons, malades pour la plupart du typhus ou âgés, sur l' Ile Madame le 18 août, il y mourut le 30 septembre 1794 à 83 ans.

ile-madame.gif

Il fut béatifié par Jean-Paul II le 1er octobre 1995, avec 64 autres victimes de cet épisode de la Révolution française, dites martyrs des pontons++ de Rochefort.

Sa fête, avec celle d' autres martyrs de l' Ile Madame, est fixée au 17 août.

madame.gif




+ La Compagnie, accusée de probabilisme et condamnée pour sa doctrine théologique, fut l' objet d' attaques dans toute l' Europe, dite des Lumières.
 En France, ce fut le prétexte de l' affaire du Père Lavalette, un Jésuite ayant fait faillite en Martinique, et dont les Jésuites de France refusaient de payer les dettes, invoquant l' autonomie financière de leurs maisons, qui donna le signal de la curée contre l' Ordre ignatien.
Le Pape Clément XIII, ayant consulté à Rome le Préposé général des Jésuites, le Père Laurent Ricci, refusa le compromis proposé par les Gallicans, à savoir la nomination pour la France d' un vicaire général adjoint au Préposé général à Rome.

cl--ment-XIII.jpg

Il était inadmissible que le pouvoir politique pût modifier les Constitutions de la Compagnie. Ce fut à cette occasion que Clément XIII prononça la fameuse formule : " Sint ut sunt, aut non sint. " ( Qu' elles soient comme elles sont, ou qu' elles ne soient pas. )

Le Parlement de Paris fit donc chasser les Jésuites, malgré la Bulle de Clément XIII " Apostolicum. "

Le successeur de Clément XIII, Clément XIV, fit emprisonner, sous la pression de l' Espagne, le Préposé général Ricci au château Saint-Ange, où il mourut en 1775, et supprima la Compagnie en 1773. Les 23 000 Jésuites se trouvèrent ramenés à l' état séculier.

portement-de-croix.jpg


++ Les pontons sont d' anciens navires démâtés, restés à quai et servant de magasins - ou ici en l' occurence de prisons.

Partager cet article

Repost 0

commentaires