Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 21:16
 bienheureux-achille-puchada.jpg Joseph Puchada naquit le 18 mars 1911 dans le diocèse de Przemysl. Il entra en 1924 au petit séminaire des Frères Mineurs Conventuels ( Franciscains ) à Lwow en Pologne orientale ( aujourd' hui en Ukraine occidentale ), puis au noviciat franciscain de Lagiewniki en 1927. Il fut admis en septembre à prendre le nom de religion de Frère Achille. En 1931 après ses voeux, il entra au séminaire franciscain de Lwow où il étudia la philosophie et la théologie. Le 22 mai 1932, il émit ses voeux solennels, et le 5 juillet 1936 fut ordonné prêtre. Il avait 25 ans.
Il passa ses premières années au couvent de Grodno, puis dans le diocèse de Pilsk à Iwieniec, où il fut surpris par le début de la seconde guerre mondiale en septembre 1939.
Lorsque le curé de la paroisse avoisinante de Pieszaje prit la fuite devant l' ennemi soviétique, le Père Achille Puchada le remplaça et fit venir le Père Hermann Stepien de Vilnius pour le seconder. Il passa presque deux années dans les affres de l' occupation communiste.

Lorsque les Allemands envahirent à leur tour la Pologne orientale, ils desserrèrent l' étau, mais bien vite ils se révélèrent encore plus féroces que l' occupant précédent, surtout après la fin du printemps 1943, au moment où l' armée d' Hitler s' enlisait à Stalingrad plus à l' Est, provoquant un regain de résistance communiste dans les anciennes zones d' occupation soviétique.
Il y eut une insurrection à Iwieniec le 19 juin 1943 contre les Allemands. Le mois d' après, la Gestapo perquisitionna la paroisse de Pieszaje. Le commandant allemand de la gendarmerie locale, qui avait été élevé dans la religion catholique, proposa aux deux prêtres de se soustraire à la Gestapo et de se cacher dans un lieu sûr, mais les PP. Puchada et Stepien refusèrent, afin de demeurer avec leurs ouailles...
La Gestapo arrêta donc des otages,et parmi eux les deux jeunes Franciscains. Tandis que les villagois arrêtés furent transférés dans des camps de concentration, les deux prêtres furent exécutés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires