Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 20:59
André Iszczak ( prononcer Ichtchak ),  naquit le 23 septembre  1887 à Nikolaïev-sur-le-Dniestr  et étudia en Galicie orientale ( appartenant à l' Empire austro-hongrois ) près de Lemberg (  Lwow ) dans une région peuplée de Polonais et d' Ukrainiens ( Ruthènes ). Il fit ses études théologiques à Lwow, puis à Innsbruck dans la partie autrichienne de l' Empire.
Après son doctorat en 1914, il reçut l' ordination presbytérale dans le rite byzantin ou gréco-catholique, pour les Uniates ( c' est-à-dire les Ruthènes de confession catholique et de rite oriental identique à celui des Orthodoxes slaves ). Il exerça son ministère en Galicie orientale qui devint après la  première guerre mondiale partie intégrante de la nouvelle Pologne ( et qui est aujourd' hui en Ukraine occidentale  ).

Ishchak.jpg

Il devint prêtre de paroisse, et préfet au séminaire de Lwow. A partir de 1928 il enseigna le droit canon et la dogmatique à la faculté de théologie de Lwow.
Lorsque la région fut occupée par l' armée soviétique en septembre 1939, conformément aux accords Ribbentrop-Molotov, les Uniates furent interdits de culte.

Le bienheureux André Iszczak fut assassiné à Sychow ( Sykhov en russe, aujourd' hui Sykhiv )  le 26 juin 1941 par des soldats soviétiques qui battaient en retraite devant l' envahisseur allemand. L'armée allemande avait en effet envahi en juin 1941 la zone d' occupation soviétique en attaquant l' URSS.
Les commissaires politiques communistes firent jusqu' à la dernière minute des procès, aboutissant souvent à la mort, contre l' élite intellectuelle polonaise et ukrainienne, et parmi cette dernière l' élite religieuse gréco-catholique en premier lieu, dont Staline souhaitait la disparition totale. Celle-ci fut souvent accusée de collaborer avec l' ennemi allemand, prétexte tout trouvé pour son élimination.

Le bienheureux André Iszczak fut béatifié le 27 juin 2001 par Jean-Paul II avec d' autres martyrs de la seconde guerre mondiale d' origine ukrainienne.


NB :  on retrouve souvent l' orthographe " iscak  " pour  transcrire de l'  alphabet cyrillique  le nom  du bienheureux André Ichtchak. J' ai repris l' orthographe polonaise, ne disposant pas de clavier cyrillique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric - dans Saints
commenter cet article

commentaires