Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 21:18
L' Eglise se souvient aujourd' hui d' une humble chrétienne qui échangea le sort de sa belle-fille, condamnée à être fusillée par les nazis, contre sa propre vie.

Marianne Czokalo, née en 1888 à Lipsk dans une famille chrétienne orthodoxe devenue catholique en 1905, se maria à vingt ans avec Louis ( Ludwik )  Biernacki et eut deux enfants ( d' autres moururent avant terme ), Léocadie et Stanislas.
Devenue veuve, elle habita chez son fils  et sa belle-fille, s' occupa de leur foyer et mena une vie de simple grand-mère, heureuse et profondément chrétienne.

Lorsqu' eut lieu un attentat contre les Allemands à Lipsk, la Gestapo le 1er juin 1943 arrêta en représailles un certain nombre d' otages civils, et parmi eux Anna, la jeune mère de famille épouse de Stanislas Biernacki et enceinte.

Marianne s' offrit donc en sacrifice pour laisser la vie sauve à Anna et à l' enfant à naître.

L' échange fut accepté et la grand-mère, la bienheureuse Marianne Biernacka, fut conduite en prison avec 49 autres otages et fusillée le 13 juin 1943 à Naumowicz, aujourd' hui en Biélorussie, près de Grodno. Elle n' avait demandé qu' une chose :  garder son rosaire devant le peloton d' exécution...

Elle fut béatifiée en 1999 par Jean-Paul II.


" Qui perd sa propre vie pour Moi, la sauve. "

Partager cet article

Repost 0

commentaires