Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  •   le blog ut-pupillam-oculi par : Eric
  • : Je me propose de partager quelques réflexions, et de voyager avec vous dans l' univers spirituel de personnalités d' exception. Vous pouvez me laissez vos commentaires, afin que je puisse corriger les articles si nécessaire.
  • Contact

Recherche

5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 20:01
Né à Antioche dans les premières années du VIème siècle au sein d' une famille cultivée, Dorothée ( Dorotheus en latin, Dorotheos en grec )  reçut une formation classique. Il était depuis sa prime jeunesse attiré par l' étude des sciences et de la médecine. 
Il entra en 525 dans un monastère fondé par l' abbé ( ou higoumène ) Seridos à la fin du Vème siècle. Il se situait dans la région de Gaza, au sud de la Palestine dans l' oasis qui porte actuellement le nom de Thawata.
La direction spirituelle y était  assurée par deux ascètes reclus, les moines saint Jean dit le Prophète et saint Barnasuphe, dont on a conservé la correspondance restée fameuse. 

Il devint infirmier en chef de l' hôpital qui avait été construit aux frais de sa famille et qui accueillait les pélerins malades et les nécessiteux des environs. Il fut aussi maître des novices qui comptèrent parmi eux saint Dosithée qui fut le jeune page indolent d' un général et qui se convertit à Gethsémani. Ce saint est resté célèbre dans l' Eglise d' Orient.

doroth--e-de-gaza.jpg

A la mort de saint Jean de Gaza, saint Dorothée fonda plus au sud un autre monastère avec des disciples qu' il menait vers la voie ascétique, la mortification intérieure et l' espérance. Mais son intense activité intellectuelle et les privations qu' il endurait furent la cause d' une faible santé.
Après sa mort, entre 560 et 580, un de ses fils spirituels rassembla les écrits du saint.

Lorsque l' invasion arabe en 634 atteignit la région de Gaza, le monastère fut détruit et les reliques du saint disparurent. Heureusement subsistent ses écrits spirituels, ses homélies, ses exhortations aux moines, etc...et surtout sa vie de saint Dosithée retranscrite par un disciple.

Ces écrits rencontrèrent un grand succès, d' abord parmi les moines du Sinaï, puis dans tout l' Empire. Saint Théodore le Studite les diffusa à Constantinople et ils se répandirent par la suite dans le monachisme grec, arabe, et slave . Plus en Occident ils furent retranscrits et médités par les moines basiliens gréco-italiens, et ensuite inspirèrent les disciples de saint Ignace de Loyola de la Compagnie de Jésus. Son oeuvre fut traduite du grec en français par l' Abbé de Rancé en 1686.

Il est fêté le 5 juin du calendrier julien dans l' Eglise orthodoxe. 

Lien :    www.jesusmarie.com/dorothee_de_gaza.html


Saint Dorothée veillait à la charité entre ses moines :


" Supposez un cercle tracé sur la terre, c' est-à-dire une ligne tracée en rond avec un compas et un centre. Imaginez que ce cercle, c' est le monde; le centre, Dieu; et les rayons, les différentes voies ou manières de vivre des hommes.
Quand les saints, désirant s' approcher de Dieu marchent vers le milieu du cercle, dans la mesure où ils pénètrent à l' intérieur, ils se rapprochent les uns des autres; et plus ils se rapprochent les uns des autres, plus ils s' approchent de Dieu.
Et vous comprenez qu' il en est de même en sens inverse. Quand on se détourne de Dieu pour se retirer vers l' extérieur, il est évident que plus on s' éloigne de Dieu, plus on s' éloigne des uns des autres."


A méditer,dans notre époque de solitude...

Partager cet article

Repost 0

commentaires